Le régime exigeant et l'entraînement d'Álex González pour entretenir des abdos d'acier

À 41 ans, Álex González affiche un physique marqué et travaillé. Découvrez ici les programmes sportif et alimentaire qu'il suit à la lettre.
Le régime exigeant et l'entraînement d'Álex González pour entretenir des abdos d'acier

Dernière mise à jour : 05 août, 2022

Les abdominaux qu’Álex González affiche dans ses derniers projets d’acteur montrent qu’après 40 ans, il est possible de sculpter son corps. Le madrilène a un jour avoué qu’il n’était pas fan de sport, mais que les exigences de ses derniers rôles l’avaient poussé à faire travailler son corps.

Parallèlement, il a fait appel à des experts en nutrition pour créer un régime qui lui permettrait d’être en bonne santé et de gagner enmasse musculaire. En quelques mois, il a dû se transformer pour incarner El Turco dans la série Toy boy.

À propos de son personnage, l’acteur a déclaré ce qui suit :

C’est un gars très perfectionniste et il m’a semblé qu’une personne qui n’admet pas les fautes ou les erreurs ne pouvait pas non plus les autoriser dans son corps.

~ Álex González ~

Les abdominaux d’Álex González

L’acteur s’est mis en forme en un rien de temps. Bien qu’il ait suivi un entraînement sportif au préalable, le rôle de la série l’a encouragé à se concentrer sur le contour et la définition de son torse.

Le scénario comporte plusieurs scènes dans lesquelles El Turco apparaît légèrement vêtu. Les abdos d’Álex González ne pouvaient donc pas passer inaperçus.

Son premier entraînement consistait en de l’aérobie. Le Madrilène a déclaré avoir pratiqué la course à pied, fait du triathlon et même de la boxe. Toutes sont des disciplines qui favorisent une forte consommation d’oxygène par les cellules. Ce sont des activités dites cardio.

Cela signifie que ces activités ne permettent pas de développer de la masse musculaire. La demande calorique est si élevée que la formation de fibres qui dénotent une hypertrophie n’est pas possible.

Courir dans les montagnes.
Toutes les activités de course, quel que soit l’environnement, sont des entraînements d’aérobie.

Le problème de l’exercice aérobique et de l’hypertrophie

Une étude scientifique menée auprès de femmes sans entraînement préalable a mis en évidence ce qu’il advenait des fibres musculaires et de leur taille après une routine combinée de résistance et de force de 3 mois. L’un des objectifs était de montrer s’il y avait de l’anabolisme (création de tissus) avec le cardio.

Les résultats ont montré que les femmes utilisaient surtout des fibres de type I issues de leurs muscles. Presqu’aucune fibre de type II n’a été utilisée au cours des 12 semaines d’observation.

Les fibres de type I sont celles dont les structures sont les plus énergétiques et qui ont le plus de myoglobine. Par conséquent, elles sont conçues pour résister à la fatigue. Ce sont ces fibres qui s’activent le plus lors de la course à pied ou du vélo, par exemple.

Les fibres de type II sont des fibres plus résistantes. Ce sont celles qui s’activent lorsque nous portons quelque chose de lourd. Elles apportent beaucoup de puissance en peu de temps. Ce sont donc celles liées à l’hypertrophie, c’est-à-dire au gain de masse musculaire.

En conclusion, l’étude citée montre que l’aérobic apporte de la résistance, mais pas de l’hypertrophie. C’est pourquoi Álex González a dû se concentrer sur une autre modalité d’entraînement qui lui permettrait de marquer ses abdos.



Sur quoi est basée la routine d’Álex González pour des abdominaux d’acier ?

Comme l’acteur n’est pas fan de gym, il a opté pour le crossfit. Avec cette modalité, il a maintenu une activité aérobie, tout en incorporant des mouvements avec son propre poids corporel et avec des contrepoids externes pour recruter des fibres de type II.

Il a également eu recours parfois à des machines. Presque forcé. Ses routines sont courtes mais intenses. Pas plus de 50 minutes à chaque fois, et ce, 6 jours par semaine.

Entre chaque série, ses pauses étaient actives. Cela signifie que ses pauses consistaient en des redressements assis.

Alors que la science de la médecine sportive favorise le repos entre les séries d’exercices, en faisant varier le groupe musculaire activé, il est possible de maximiser l’utilisation du temps. Quand Álex González faisait des redressements assis après avoir travaillé ses bras, par exemple, il laissait reposer les cellules du biceps, qui récupéraient de l’énergie tandis que celles de l’abdomen la dépensaient.

Le régime de l’acteur pour marquer le ventre

Aucun entraînement sportif ne donne des résultats s’il n’y a pas un bon accompagnement nutritionnel. C’est pourquoi l’acteur a fait appel à des experts dans le domaine, qui ont conçu pour lui des repas en fonction de ses horaires et objectifs.

La chrononutrition a joué un rôle majeur dans la routine de González. Il a été encouragé à faire de l’entraînement cardio à jeun certains jours, afin que son corps utilise les graisses comme source d’énergie.

Aussi, s’il devait faire de la musculation le soir, les glucides étaient limités dans la journée et placés au dîner. Ainsi, après l’utilisation des réserves de glycogène, l’acteur reconstituait ce qu’il avait utilisé au dîner.

Tu fais ce travail musculaire, tu manges des glucides, et ton système nerveux se détend, tu prends du muscle… C’est le bon moment !

~ Javier Fernández Ligero, le nutritionniste d'Álex González ~
Glucides après l'effort.
Le plat de pâtes après la musculation est un classique des programmes de réapprovisionnement en glycogène.

Le rôle de la testostérone après 40 ans

Un aspect que le nutritionniste d’Álex González n’a pas négligé est son âge. Après 40 ans, la production de testostérone réduit quelque peu.

Dans ce contexte, les hommes sont moins susceptibles de développer une nouvelle masse musculaire et ont plus de mal à perdre de la graisse. Pour cette raison, l’acteur a subi des tests sanguins pour confirmer les valeurs de cette hormone dans son corps.

Diverses études ont mis en évidence une relation entre la quantité de testostérone circulante et l’hypertrophie musculaire. Pour les hommes de plus de 40 ans, une bonne stratégie pour maintenir ces niveaux hormonaux est la supplémentation naturelle.

Une alimentation riche en zinc et en vitamines A, C et E devient pertinente. ll existe également des préparations multivitaminées.



Si vous voulez les abdos d’Álex González, vous devez vous engager

Les acteurs que nous voyons avec des muscles marqués ont fourni de nombreux efforts. Les routines sportive et alimentaire doivent être suivies à la lettre.

Si cela vous intéresse, consultez des spécialistes. Il existe différents facteurs qui influencent le gain de masse (comme la testostérone) et nous avons de plus en plus d’outils pour les influencer.

Cela pourrait vous intéresser ...
En quoi consistaient le régime alimentaire et l’entraînement de Natalie Portman pour son rôle dans Thor : Love and Thunder ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
En quoi consistaient le régime alimentaire et l’entraînement de Natalie Portman pour son rôle dans Thor : Love and Thunder ?

La nouvelle super-héroïne Marvel est incarnée par Natalie Portman. Comment l'actrice s'est-elle mise en forme pour le rôle ?



  • Hudelmaier, Martin, et al. “Effect of exercise intervention on thigh muscle volume and anatomical cross‐sectional areas—Quantitative assessment using MRI.” Magnetic resonance in medicine 64.6 (2010): 1713-1720.
  • Azzeme, Mohamad Shahrul Azzfar Mohamad, et al. “The effects of interset rest duration on performance and muscle activation during resistance training.” Journal of Physics: Conference Series. Vol. 1529. No. 2. IOP Publishing, 2020.
  • Kowal, Marta, et al. “A positive relationship between body height and the testosterone response to physical exercise.” Evolution and Human Behavior 42.3 (2021): 179-185.