L’effet de la dyslexie sur les enfants

13 février 2019
Plus la détection est faite rapidement, plus il sera facile d'aider l'enfant à surmonter ses énormes difficultés à apprendre, lire et écrire. Avec l'aide d'un psychopédagogue, l'enfant dyslexique peut développer avec brio ses autres capacités.

Nous savons que les enfants ont des rythmes d’apprentissage différents. Certains sont plus rapides, d’autres moins. Cependant, certains symptômes de la dyslexie peuvent apparaître et avec eux de sérieuses difficultés à apprendre à lire et à écrire.

La dyslexie est un problème d’apprentissage plus courant qu’on l’imagine. Les enfants dyslexiques sont parfois qualifiés d’idiots ou de lents, alors qu’ils font de grands efforts pour lire, écrire et suivre les instructions.

En quoi consiste la dyslexie des enfants ?

Lire peut sembler être un processus automatique et simple pour ceux qui réalisent ces opérations facilement. Pourtant, la lecture est une tâche complexe pour le cerveau. Alors que parler est un processus naturel pour les enfants, lire implique un apprentissage.

Apprendre à lire, cela signifie de se rendre compte que les mots sont formés par des sons, puis relier ces sons aux lettres de l’alphabet. En combinant ces sons et ces lettres, on forme des mots. Quand un enfant est capable de reconnaître ces mots, il peut apprendre à lire.

Une chose est sûre, cet apprentissage n’est pas identique pour tous les enfants. Le cerveau des enfants dyslexiques se développe et fonctionne différemment. Les cas sont variés, mais par essence, il a des difficultés à séparer les sons qui constituent un mot et à comprendre les lettres que représentent ces sons.

La dyslexie des enfants n’est pas une question d’intelligence ou d’envie d’apprendre. Les enfants dyslexiques peuvent être brillants et peuvent apprendre avec des méthodes d’enseignement appropriées. C’est pourquoi il est important qu’ils puissent être diagnostiqués comme dyslexiques suffisamment tôt.

A voir : D’après la science, l’intelligence est transmise par la mère

Quels sont les symptômes ?

Quand ils sont en âge d’aller à l’école, les enfants dyslexiques se reconnaissent à certains symptômes. En effet, ils

  • Ne parlent pas beaucoup, ils ne connaissent pas autant de mots que les enfants de leur âge
  • Ont des problèmes pour apprendre et nommer les couleurs, les nombres et les lettres
  • N’arrivent pas à reconnaître ou associer des mots qui riment
  • Ont du mal à suivre les instructions, il faut leur rappeler régulièrement ce qu’il reste à faire ainsi que les règles générales de conduite

Quand ils grandissent et qu’ils commencent à apprendre à lire et à écrire, les enfants dyslexiques :

  • Eprouvent des difficultés à identifier les syllabes et les sons qui composent les mots
  • N’arrivent pas à prononcer les sons qui composent les syllabes de manière isolée
  • Changent l’ordre correct des lettres lorsqu’ils lisent et qu’ils écrivent
  • Ont des problèmes de coordination fine, notamment pour calligraphier
effets de la dyslexie sur les enfants

S’ils n’ont pas été diagnostiqués avant l’adolescence, les enfants dyslexiques peuvent présenter les caractéristiques suivantes :

  • Difficulté à lire à haute voix et à comprendre ce qu’ils lisent. Ils évitent donc de lire en public
  • Comme ils ont du mal à trouver les bons mots pour s’exprimer, ils utilisent des mots avec des prononciations proches, mais qui n’ont pas la signification de ceux qu’ils voudraient employer
  • Il est difficile pour eux d’exprimer des idées dans un ordre, une orthographe, une grammaire et une ponctuation correcte.
  • Comme ils peuvent avoir des difficultés de communication, il n’est pas facile pour eux de participer à des projets de groupe. Ils peuvent ainsi être désavantagés dans leur vie sociale.

Quels effets la dyslexie entraîne-t-elle chez les enfants ?

Les enfants dyslexiques peuvent avoir de grands problèmes à l’école. Ils sont souvent injustement stigmatisés car ils sont considérés comme des enfants paresseux ou un peu bêtes. Ils peuvent devenir la risée de leurs compagnons de classe. Si l’enfant dyslexique ne reçoit pas l’aide nécessaire pour résoudre ses problèmes, il risque l’échec scolaire et de se sentir victime des messages négatifs ainsi que des dévalorisations qui lui sont infligées par son entourage social, scolaire et familial.

L’enfant, face à ces différents échecs, peut perdre toute motivation à apprendre, et cela alimente une perte de confiance en lui et en ses capacités. Celle-ci peut s’étendre sur d’autres activités extrascolaires et au final, atteindre l’ensemble de ses motivations et de ses objectifs de vie.

L’enfant dyslexique peut donc développer des problèmes émotionnels et de comportement quand il ne sait pas comment réagir. Parmi ces problèmes :

  • Anxiété, sous toutes ses formes
  • Perte ou l’augmentation de l’appétit
  • Problèmes de sommeil, d’insomnie ou cauchemars
  • Somatisation du stress : cela peut entraîner des maux de tête, des nausées ou des douleurs abdominales, entre autres
  • Symptômes de dépression, avec un sentiment d’échec, d’insécurité, des difficultés scolaires, de la tristesse, des changements d’humeur brusques
  • Difficultés sociales
  • Troubles du comportement qui peuvent se traduire sous la forme de conduites agressives ou provocantes, ou bien avec des mécanismes de défense inefficaces
  • Baisse de l’estime de soi

Découvrez aussi : La confiance en soi, apprenez à compter sur vous-même !

Comment aider les enfants dyslexiques ?

la dyslexie et les enfants

Comme ils ne pensent pas de manière conventionnelle, les enfants dyslexiques sont créatifs. Ils peuvent résoudre des problèmes différents de ceux facilement résolus par la majorité. En leur apportant de l’aide assez tôt, il est possible de pallier les inconvénients et ainsi d’éviter de nombreuses difficultés qui peuvent affecter l’estime de soi et le bien-être émotionnel.

Au-delà de leurs difficultés dans la reconnaissance des lettres et des sons, le plus important est de soutenir les enfants dyslexiques pour qu’ils ne se sentent pas en échec et qu’ils n’abandonnent pas l’école. Les parents peuvent donc encourager la lecture et les aider à lire quand ils sont à la maison. Il y a de nombreuses manières d’apprendre à lire de manière ludique, n’hésitez pas à vous informer !

Il est possible d’aborder la dyslexie sous un autre regard. Les enfants qui en souffrent doivent comprendre ce qu’est la dyslexie et à se valoriser à travers elle. Il faut leur offrir des opportunités différentes, qui leur permettent de cultiver leur confiance en eux et de faciliter leurs réussites dans d’autres disciplines telles que le sport, les activités artistiques ou le théâtre.

Si votre enfant est dyslexique, sachez que ce n’est pas un mal d’être différent. Cela ne définit en rien, ni n’interfère dans l’amour que vous lui portez. Cette différence peut être un signal qui indique ses talents dans d’autres domaines. Si la lecture peut être difficile, il peut, par contre, très bien s’en sortir dans de nombreuses autres disciplines intéressantes et productives.

 

Alegria, J., & Mousty, P. (2004). Les troubles phonologiques et métaphonologiques chez l’enfant dyslexique. Enfance. https://doi.org/10.3917/enf.563.0259