Les 10 allergies cutanées les plus communes

Les allergies peuvent nous compliquer la vie de beaucoup de manières : il est donc important d’être attentif aux éruptions qui peuvent apparaître sur la peau. Nous vous offrons des informations sur les 10 allergies cutanées les plus fréquentes et sur les moyens de les identifier et de les traiter pour éviter d’éventuelles complications !

Les parfums et les substances odoriférantes

Les parfums et les substances odoriférantes sont l’une des principales causes d’allergies chez les adultes, et leur impact s’accroît au fil du temps. Il existe une large gamme de ces produits : savons, lotions pour le corps, shampooings, produits ménagers, lingettes nettoyantes, et bien d’autres. Il peut même arriver qu’un produit dont l’étiquette indique sans parfum puisse provoquer une dermatite de contact. Si vous voyez qu’un produit parfumé vous donne une allergie, utilisez plutôt des produits à base d’huiles naturelles ou des produits garantis sans parfum.

Le nickel

L’allergie au nickel est l’une des allergies pour lesquelles les gens consultent le plus souvent un dermatologue. Ce métal est utilisé dans la création de bijoux de fantaisie, de certaines pièces contenant aussi de l’or et de piercings. Les réactions les plus fréquentes se situent au niveau des oreilles à cause des fermoirs qui sont en nickel, et peuvent se produire dès le premier contact ou après un usage prolongé. Les produits qui contiennent du nickel sont très variés : montres, montures de lunettes, fermetures éclair et boutons, ceintures, agrafes, etc.

Le latex

Les allergies dues au latex sont de plus en plus fréquentes puisque de plus en plus d’articles sont principalement constitués de latex. Cette matière est utillisée dans la fabrication de gants, de ballons, de vêtements, d’élastiques pour attacher les cheveux, de préservatifs et de beaucoup d’autres produits encore. Les symptômes de l’allergie au latex peuvent se manifester sous une forme bénigne comme de petites cloques ou des rougeurs sur la peau, ou sous une forme plus grave comme des difficultés à respirer et des vomissements.

Les teintures pour les cheveux

Cheveux

Les allergies de contact dues à l’usage des teintures pour les cheveux résultent de la sensibilité à la paraphénylènediamine (PPD), un produit chimique que l’on retrouve dans la plupart des teintures que l’on doit mélanger à d’autres substances avant d’être appliquées. Pour éviter les inconvénients causés par cette allergie, il est nécessaire de réaliser le test de sensibilité qui est indiqué sur le mode d’emploi du produit. On peut trouver le PPD dans d’autres types de teintures, comme le henné noir non permanent. Les symptômes sont généralement des démangeaisons, des douleurs et des gonflements.

Le sumac grimpant

Le sumac grimpant est une plante très commune qui contient de l’urushiol, une huile qui donne des allergies à une majorité de gens. Cette allergie se manifeste par des éruptions, des ampoules, des rougeurs, de l’urticaire et des démangeaisons. L’urushiol est une substance collante, une caractéristique qui facilite sa propagation. Les lésions peuvent se soigner à la maison et le traitement consiste à bien laver la zone affectée avec de l’eau froide et à prendre des antihistaminiques que l’on peut obtenir sans ordonnance.

Les tissus

Bien que beaucoup de gens pensent être allergiques à la laine, en vérité cette matière à son état pur ne cause pas d’allergie. Dans ce cas concret, la texture de la laine peut causer une gêne qui est confondue avec une allergie. Par contre, les matières textiles qui causent des allergies sont des dérivés de résines de formaldéhyde. Cette matière est l’un des composants de base des vêtements extensibles, imperméables, infroissables et qui ne rétrécissent pas.

Les symptômes types d’une allergie aux formaldéhydes sont des irritations, des cloques et des gonflements. Si vous souffrez de ces symptômes, tâchez de remplacer vos habits par d’autres vêtements en coton, en polyester, en nylon et en acrylique qui n’ont pas de formaldéhydes dans leur composition. Parfois, lorsque l’allergie est légère, les symptômes s’apaisent ou disparaissent après avoir lavé le vêtement plusieurs fois.

Les cosmétiques

Cosmétiques

Les allergies aux cosmétiques peuvent être dues aux parfums qu’ils contiennent, bien qu’elles soient également occasionnées par les conservateurs inclus dans leur composition. Quiconque peut avoir la peau irritée à tout moment par l’utilisation d’un cosmétique périmé ou de mauvaise qualité. Mais par contre, si des rougeurs, des gonflements et des éruptions se présentent de façon constante, alors il est probable qu’il s’agisse d’une allergie à certains éléments comme les formaldéhydes, les parabènes ou le thimérosal. Si vous souffrez d’une allergie aux cosmétiques, il faut absolument que vous cessiez de les utiliser et que plus tard, vous commenciez à en essayer d’autres de façon graduelle jusqu’à ce que vous trouviez ceux qui conviennent à votre peau.

Les médicaments topiques

Les pommades antibiotiques et les onguents que l’on utilise habituellement pour traiter les plaies ou les petites blessures contiennent de la néomicine, un ingrédient qui peut donner des allergies modérées ou très sévères. Les médicaments qui en contiennent peuvent causer des irritations ou des desquamations, ou même des cloques sur la zone traitée. Si vous craignez d’être allergique à la néomicine, il est plus prudent d’aller consulter un allergoloque afin qu’il réalise des tests d’allergie. Une fois cette allergie confirmée, n’oubliez pas d’avertir votre médecin traitant et votre dentiste afin qu’ils évitent de vous prescrire ces produits à l’avenir.

Les protecteurs solaires

Les protecteurs solaires que l’on utilise habituellement peuvent faire l’effet contraire à celui qui est recherché si l’on est allergique et que l’on s’expose au soleil. Cela peut paraître étrange, mais certains composants chimiques qui entrent dans leur composition deviennent des allergènes au contact du soleil. Les produits chimiques qui causent ces allergies sont l’acide para-aminobenzoïque (PABA), les benzophénones, l’oxybenzone, les salicylates et le cyclohexanol. Certaines peaux sont plus résistantes et peuvent ne présenter aucune réaction ou à peine perceptible. Quoiqu’il en soit, et afin d’éviter tout risque, vous pouvez utiliser des protecteurs solaires qui ne contiennent aucun de ces composants.

Les produits ménagers

Les produits ménagers qui provoquent habituellement des allergies sont ceux qui contiennent des solvants et des agglutinants, et principalement quelques types d’agglutinants très forts et à effet prolongé. À titre d’exemple, on peut citer les dissolvants universels, les dissolvants pour les ongles, et le charbon liquide pour les briquets. La plupart de ces produits provoquent habituellement des irritations, mais les peaux sensibles peuvent arriver à développer des allergies si elles sont constamment en contanct avec eux.

Identifiez les premiers symptômes des allergies cutanées

Allergie

Il faut être attentif aux premiers symptòmes d’une allergie. Ce sont habituellement des rougeurs, des démangeaisons, des brûlures et de petites cloques. Une fois que l’on a identifié ces symptômes, il faut nettoyer la zone affectée avec du savon neutre et de l’eau, et éviter tout contact avec l’allergène. Si les symptômes sont graves, il faut consulter immédiatement un dermatologue ou un allergologue.