Les contre-indications du thé vert

Les contre-indications du thé vert sont méconnues, mais elles existent. Il est important de les connaître avant de consommer régulièrement cette boisson. Découvrez-les ici !
Les contre-indications du thé vert
Anna Vilarrasa

Rédigé et vérifié par la nutritionniste Anna Vilarrasa.

Dernière mise à jour : 10 août, 2022

Le thé vert est bu sous forme d’infusion depuis des siècles dans de nombreux pays asiatiques. Aujourd’hui, avec le café, c’est l’une des boissons les plus consommées au monde. Certains le boivent pour sa saveur, d’autres pour ses propriétés. Quoi qu’il en soit, il convient de savoir qu’il existe également des contre-indications à la consommation de thé vert.

Il est à noter qu’une consommation excessive pourrait avoir des effets négatifs. Poursuivez donc votre lecture pour savoir comment consommer cette boisson en toute sécurité.

Le thé vert, une boisson ancienne et bienfaisante

Dans de nombreux pays occidentaux, le thé vert peut être considéré comme une boisson nouvelle. Cependant, en Orient, son utilisation et sa culture remontent à des siècles. Actuellement, les principaux pays producteurs sont la Chine et l’Inde, suivis de loin par le Sri Lanka, le Kenya et l’Indonésie.

Comme le thé noir, le thé vert provient de la plante Camellia sinensis. Il s’agit d’un thé non fermenté, certains de ses principes actifs sont donc intacts. Ses feuilles sont cueillies fraîches, puis roulées et séchées.

En Chine, il a toujours été considéré comme une infusion médicinale. En particulier, il se distingue par sa teneur en vitamines, en minéraux, en caféine, en polyphénols, ainsi qu’en catéchines à capacité antioxydante.

Certaines études chez l’homme suggèrent qu’il peut aider à réduire le risque de certaines maladies, telles que les maladies cardiovasculaires et certains types de cancer. Il favorise également la santé bucco-dentaire, est neuroprotecteur et aide à augmenter la densité minérale osseuse.

Cela le place dans le groupe des aliments et boissons fonctionnels. La recherche est prometteuse, mais davantage de preuves sont nécessaires pour bien comprendre ses contributions à la santé et ainsi conseiller sur son utilisation. De plus, comme nous l’avons commenté, sa consommation n’est pas toujours adéquate et, en excès, il pourrait avoir des effets néfastes. Nous détaillons ces effets dans les sections suivantes.

Principales contre-indications du thé vert.
Bien que le thé vert contienne des nutriments qui contribuent au bien-être, dans certains cas, il vaut mieux éviter d’en consommer.

Les principales contre-indications du thé vert

Le thé vert favorise la carence en fer

Comme le café, le thé vert interfère avec l’absorption du fer. Cela se produit à la fois dans le cas du fer non héminique (qui provient des plantes) et de héminique (qui est fourni par des sources d’origine animale).

Pour cette raison, un apport excessif pourrait provoquer une anémie ferriprive due à des problèmes d’absorption. Si vous souffrez d’anémie ou êtes sujet à l’anémie, il est conseillé de l’éviter ou de le boire en dehors des repas.

Problèmes de sommeil

Les boissons contenant de la caféine ne sont pas les plus adaptées aux personnes ayant des difficultés à dormir. C’est ce que soulignent les experts de la Sleep Foundation, à partir de données issues d’études scientifiques.

L’adénosine est une substance chimique produite dans le cerveau qui favorise le sommeil. La caféine a la capacité de le bloquer, et lorsque cela se produit, la personne restent en alerte plus longtemps.

En outre, il a été découvert que la caféine interfère avec les rythmes circadiens de la mélatonine. Pour cette raison, si des infusions de thé ou d’autres boissons contenant de la caféine sont consommées près de l’heure du coucher, l’endormissement est retardé.

Symptômes d’anxiété

Outre les problèmes d’insomnie, une consommation excessive de caféine est également liée à l’anxiété et au système nerveux. De plus, American Psychiatric Association note quatre troubles liés à la caféine :

  • Intoxication à la caféine
  • Sevrage de la caféine
  • Certains troubles non spécifiques
  • Problèmes induits par la caféine, tels que l’anxiété et les troubles du sommeil

Lorsque les quantités de caféine sont très élevées, les effets dus au blocage de l’adénosine se multiplient. Des symptômes d’anxiété peuvent ensuite apparaître. Les personnes souffrant de panique ou d’un trouble d’anxiété sociale peuvent être particulièrement sensibles. Les principaux signes avant-coureurs sont les suivants :

  • Nervosité
  • Agitation
  • Difficulté à dormir
  • Problèmes gastro-intestinaux
  • Augmentation de la fréquence cardiaque

Effets négatifs sur le foie

L’un des principes actifs les plus abondants dans le thé sont les catéchines. Parmi eux, l’épigallocatéchine-3-gallate (EGCG) se distingue, dont la consommation excessive a été liée à d’éventuelles lésions hépatiques. En effet, comme le conclut un groupe spécial de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), il existe des preuves scientifiques confirmant cela.

Pour être plus précis, une augmentation des transaminases est observée chez certaines personnes après l’ingestion de doses supérieures à 800 milligrammes d’EGCG. Cependant, il est à noter que ce même groupe d’experts considère que la consommation d’infusions préparées de manière traditionnelle est sans danger, car elles fournissent des niveaux de catéchines inférieurs.



Encore d’autres contre-indications

Souvent, les contre-indications à la consommation de thé vert se réfèrent à de fortes doses ou à l’abus de suppléments. En général, la consommation d’infusions est considérée comme sûre pour la plupart des adultes en bonne santé. Cependant, il existe certains groupes de personnes pour qui la consommation de thé est déconseillée.

Sensibilité à la caféine

La sensibilité à ce composant peut varier d’une personne à l’autre. Pour ceux qui y sont sensibles à un degré élevé, il est préférable d’éviter de consommer du thé vert et d’ autres types de boissons contenant de la caféine.

Interactions avec des médicaments

Les ingrédients actifs du thé vert peuvent interagir avec certains médicaments ou autres suppléments. Par exemple : l’éphédrine ou la théophylline. Ainsi, en cas de traitement médicamenteux, il est préférable de consulter un médecin avant de consommer du thé vert pour éviter d’éventuels dommages.

Grossesse et allaitement

Pour les femmes enceintes, l’organisme American Drug Agency considère que boire moins de 6 tasses de thé vert par jour est sans danger. Cependant, cette même organisation cite des études qui montrent que les femmes enceintes qui en consomment ont des niveaux de folate sanguin plus faibles.

L’acide folique est considéré comme un nutriment essentiel pour sa capacité à réduire le risque d’anomalies du tube neural. Pour cette raison, il peut être judicieux d’éviter le thé vert pendant la grossesse. Pendant l’allaitement, il est conseillé de consulter un médecin pour assurer une consommation adéquate.

La femme enceinte boit du thé vert
Par sécurité, il est prudent d’éviter la consommation régulière de thé vert pendant la grossesse.

Enfants et adolescents

L’Académie américaine de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent note qu’aucune dose de caféine n’est considérée comme sûre pour les mineurs. En général, les pédiatres déconseillent sa consommation chez les enfants de moins de 12 ans. Ils proposent également de limiter la quantité maximale à 100 milligrammes par jour pour les jeunes de 12 à 18 ans.



Comment consommer du thé vert en toute sécurité ?

Pour la plupart des personnes, la consommation de thé vert ou de café est considérée comme sûre. Même dans le cadre d’une alimentation saine, ces boissons peuvent apporter certains bienfaits pour la santé.

L’organisme American Food and Drug Administration (FDA) établit 400 milligrammes de caféine par jour comme limite considérée comme sûre. Cela signifie que chez les personnes en bonne santé, la consommation de thé vert ne présente pas de risque pour la santé et ne provoque pas non plus l’apparition d’effets secondaires, tels que des troubles nerveux, des troubles du sommeil ou des nausées.

Une tasse de thé vert ou noir (environ 225 millilitres) contient entre 30 et 50 milligrammes de caféine. La plupart des personnes peuvent boire entre 2 et 4 tasses de thé vert par jour sans problème. Cependant, pour d’autres personnes, ce seuil pourrait être inférieur.

Pour cette raison, en cas d’apparition de symptômes après consommation, il est préférable de réduire la quantité ou d’arrêter net. Par ailleurs, il est préférable de commencer avec de faibles doses. En cas de doutes, consultez un médecin.

Cela pourrait vous intéresser ...
Grande capucine : usages médicinaux, bienfaits et contre-indications
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Grande capucine : usages médicinaux, bienfaits et contre-indications

La grande capucine se distingue en médecine alternative par sa teneur en vitamine C. Connaissez-vous ses principaux usages ? Nous les détaillons ic...



  • American Academy of Child and Adolescent Psychiatry. Caffeine and children. Julio 2020. Num. 131.
  • Cabrera C, Artacho R, Giménez R. Beneficial effects of green tea — a review. Journal of the American College of Nutrition. Abril 2006. 25 (2): 79-99.
  • Centro para el Control y la Prevención de Enfermedades. Conceptos básicos sobre el ácido fólico. Julio 2020.
  • European Food Safety Authority (EFSA). Scientific opinion on the safety of green tea cathecins. EFSA Journal. Marzo 2018. 16 (4): 5239.
  • Fan F. S. Iron deficiency anemia due to excessive green tea drinking. Clinical Case Reports. Octubre 2016. 4 (11): 1053-1056.
  • Lu S. Too much coffee? GradPSYCH Magazine. 2015. 11.
  • Mayo Clinic. Caffeine: how much is too much? Marzo 2020.
  • National Center for Complementary and Integrative Health. Green Tea. Octubre 2020.
  • Pacheco D, Vyas N. Caffeine and sleep. Sleep Foundation. Enero 2021.
  • Shacko S. M, Thambi P. T, et al. Beneficial effects of green tea: a literature review. Chinese Medicine. Abril 2010. 5:13.
  • U.S. Food and Drug Administration. Al grano: ¿cuánta cafeína es demasiada? Diciembre 2018.
  • Yazdy M. M, Tinker S. C, et al. Maternal tea consumption during early pregnancy and the risk of spina bifida. Birth Defects Research. Part A, Clinical and Molecular Teratology. Octubre 2012. 94 (10): 756-761.