Les meilleurs conseils pour conserver un cerveau jeune et vif

28 janvier 2019
Jouir d'un cerveau jeune et vif plus longtemps est indispensable pour avoir une meilleure qualité de vie. Pour y arriver, nous devrons le maintenir actif et le nourrir de manière adéquate.

Avoir un cerveau jeune et vif nous permet à la fois de jouir d’une meilleure mémoire mais aussi d’être plus lucide. Cependant, au fil des ans et de l’âge, les facultés que possède le cerveau se réduisent. C’est pour cette raison qu’aujourd’hui, nous allons découvrir quelques conseils pour le maintenir jeune le plus longtemps possible.

Plus nous vieillissons et plus nous oublions des choses. De plus, nous avons plus de difficultés à mémoriser. Cependant, nous pouvons retarder tout cela si nous mettons en pratique certaines habitudes.

L’exercice, un élément clé pour la neuroplasticité

La neuroplasticité fait référence à la capacité que possède le cerveau à changer et à s’adapter à l’environnement. Cela s’obtient principalement grâce aux neurones qui peuvent se régénérer et créer de nouvelles connexions.

Pourquoi l’exercice physique peut-il favoriser la neuroplasticité ? Quand nous réalisons un exercice physique, notre flux cérébral augmente, tout comme le volume de sang dans le cerveau et le nombre de vaisseaux sanguins.

Cela provoque une augmentation d’oxygène et de glucose dans le cerveau, c’est-à-dire un apport plus grand en nutriments qui aideront le processus de croissance cellulaire. Tout cela permettra donc une amélioration des processus cognitifs, qui sont :

  • L’attention
  • La perception
  • La mémoire
faire de l'exercice physique pour garder un cerveau jeune et vif

 

Pratiquer la pleine conscience (ou mindfulness)

Le mindfulness devrait être un incontournable pour maintenir notre cerveau jeune et vif. Cette pratique présente de multiples bénéfices, dont celui de nous aider à réduire le stress. En effet, même si il peut être bénéfique à de faibles doses, en général, sa fréquence nous cause plus de tort qu’autre chose.

L’impact du stress sur notre cerveau est très grave. Quand nous sommes stressés, les niveaux de cortisol augmentent, provoquant ainsi des pertes de mémoire. Si le stress devient chronique, les neurones peuvent être endommagés pour toujours.

Quand notre cerveau reçoit des doses élevées de cortisol, les connexions entre les neurones sont touchées. Si cela n’est pas résolu à temps, elles peuvent finir par mourir. Cela aura une répercussion importante sur notre mémoire.

Lire aussi : Découvrez les bienfaits de lire le soir pour votre cerveau

Maintenir son esprit actif

Pour jouir d’un cerveau jeune et vif, il est non seulement indispensable de mettre en pratique tout ce que nous avons vu précédemment, mais aussi de maintenir l’esprit actif. Comment ? En faisant des exercices et en prenant certaines habitudes :

  • Mémorisez les numéros de téléphone. Même si à l’heure actuelle cela n’est plus indispensable, c’est un bon exercice pour forcer le cerveau à travailler sa mémoire. Vous pouvez aussi essayer de mémoriser d’autres éléments tels que la liste des courses ou le nom des rues de la ville où vous vivez.
  • Apprenez quelque chose de nouveau : un cours, une nouvelle langue, un mot… Les options à portée de main sont nombreuses pour apprendre quelque chose de nouveau chaque jour. Choisissez ce qui vous convient et ce qui vous plaît le plus.
  • Lisez des livres : la lecture favorise l’imagination et présente de grands bénéfices pour le cerveau. De plus, vous verrez que quand vous commencerez à vous habituer, vous lirez de plus en plus vite. C’est une activité très agréable.
  • Écrivez un journal intime : écrire à la main dans un cahier ou un journal intime nous aide aussi à garder l’esprit actif. Nul besoin d’écrire beaucoup, l’important étant d’être régulier.

Voir aussi : Des aliments pour stimuler le cerveau

Prendre soin de son alimentation

lire pour avoir un cerveau jeune et vif

 

Pour finir, si nous souhaitons garder un cerveau jeune et vif, nous devons faire attention à ce que nous mangeons. Le cerveau utilise le glucose comme énergie principale pour fonctionner. Par conséquent il est indispensable de consommer sufisamment de glucides, de vitamines, de protéines…

Le manque d’un nutriment essentiel peut affecter le système nerveux et une mauvaise alimentation dénuée de certaines vitamines ou minéraux peut causer de l’apathie, un manque d’attention, de la nervosité ou de la fatigue. C’est pourquoi nous devons nous alimenter de manière adéquate.

En plus de tout ce qui a été mentionné, il faut se rappeler que pour avoir un cerveau jeune et vif, il est nécessaire de ne pas l’envahir de préoccupations, d’angoisses ou de pessimisme. Un esprit saturé de pensées négatives peut nous amener à un état de stress ou d’anxiété.

Chercher le bien-être, la paix et s’adonner à des activités qui peuvent nous aider à nous maintenir actifs et en bonne santé est très important pour que notre cerveau le soit également. Même si nous ne pouvons pas freiner le passage des années, adopter un certain nombre de mesures pour vieillir de manière saine ne tient qu’à nous.

N’attendez donc pas d’avoir un âge avancé pour mettre en pratique ces conseils, car il se pourrait qu’il soit trop tard pour qu’ils portent leurs fruits. Alors commencez dès maintenant à acquérir de bonnes habitudes.

 

  • Gómez-Pinilla, F. (2008). Brain foods: The effects of nutrients on brain function. Nature Reviews Neuroscience. https://doi.org/10.1038/nrn2421
  • Harrison, F. E., & May, J. M. (2009). Vitamin C function in the brain: vital role of the ascorbate transporter SVCT2. Free Radical Biology and Medicine. https://doi.org/10.1016/j.freeradbiomed.2008.12.018
  • Young, S. N. (2007). How to increase serotonin in the human brain without drugs. Journal of Psychiatry and Neuroscience.