Les peptides et leurs bienfaits pour la peau

Les peptides sont les composants basiques du collagène. Découvrez pourquoi ils sont si importants dans l'industrie cosmétique actuelle.
Les peptides et leurs bienfaits pour la peau

Dernière mise à jour : 22 mars, 2021

De nos jours, il existe une quantité impressionnante de nouveaux produits et technologies utilisés et appliqués à des fins esthétiques ou cosmétiques. Parmi eux, nous trouvons les peptides pour la peau.

Les peptides sont des molécules qui constituent des chaines courtes formées d’acides aminés. Du point de vue de la peau, l’essentiel est que les peptides sont les composants basiques du collagène et de l’élastine.

Bien que les peptides soient naturellement générés par l’organisme, la production de collagène diminue avec le temps à raison de 1% par an à partir de 30 ans.

C’est la raison pour laquelle la peau perd de sa douceur, elle semble ridée, flasque et moins brillante. Par conséquent, les peptides sont actuellement inclus dans de nombreux produits de soins cutanés.

Toutefois, comme il existe beaucoup de modes et de composants qui prétendent être miraculeux pour récupérer la jeunesse, une question se pose : les peptides sont-ils réellement efficaces ? Essayons de clarifier le sujet dans cet article.

Quels types de peptides existe-t-il ?

Une femme qui prend soin de sa peau.

“Les peptides sont des composants du collagène, une substance qui commence à diminuer à partir de l’âge de 30 ans.”

Commençons par préciser qu’il existe divers types de peptides, chacun ayant des fonctions ainsi que des effets différents sur la peau. Voyons maintenant les principaux types.

Peptides porteurs

Egalement connus sous le nom de peptides de pénétration cellulaire, ils ont la propriété de traverser la membrane de la cellule. Ils fournissent des minéraux tels que le calcium, le manganèse et le fer. Ce qui permet d’augmenter le niveau de collagène.

Peptides inhibiteurs des enzymes

Ce type de peptides, comme son nom l’indique, inhibe certaines enzymes. Par exemple, l’angiotensine, qui se trouve principalement dans le système vasculaire. D’autre part, ces molécules contribuent à stopper le processus naturel de décomposition du collagène présent dans la peau.

Peptides de signal

Le peptide de signal est le premier à apparaître dans la synthèse de la chaîne polypeptidique et indique la destination des protéines. Une fois envoyé à la peau, ce “message” aide à favoriser la formation de collagène et d’élastine.

Peptides neurotransmetteurs

Egalement appelés neurotransmetteurs peptidiques (NTP), ils constituent des substances chimiques, composées fondamentalement d’acides aminés. Ils sont sécrétés par les terminaisons nerveuses et affectent l’activité de divers organes.

Cela entraîne alors le blocage de certaines substances chimiques dont la libération provoque une contraction musculaire. De cette façon, en termes d’esthétique, les NTP lissent les rides et les lignes d’expression.

Tétrapeptides et hexapeptides

Selon la longueur de la chaîne des peptides, il existe des tétrapeptides, des pentapeptides et des hexapeptides, dont les fonctions et les effets sont différents :

  • Les premiers, tétrapeptides et pentapeptides, agissent sur les zones délicates (comme les poches sous les yeux) et servent de raffermissants. A leur tour, les pentapeptides stimulent la réparation des tissus, favorisent la cicatrisation et améliorent et augmentent la synthèse du collagène.
  • Par ailleurs, les hexapeptides aident à détendre les muscles en agissant sur les rides dynamiques. Ils ont un effet semblable à celui du botox, mais sans les aiguilles ni les conséquences liées à cette substance.

Autres peptides

Le peptide Q10 favorise la synthèse de la coenzyme Q10. Des recherches ont été menées pour déterminer les effets de ce peptide sur les performances sportives. Il est également considéré comme un antioxydant qui retarde le vieillissement prématuré et neutralise les radicaux libres.

Enfin, nous trouvons les peptides de cuivre. Des études sont actuellement menées sur leurs propriétés. En effet, on estime qu’il pourrait être utile pour prévenir l’activité oxydative de ce métal sur les cellules. Cependant, ses effets esthétiques restent encore à démontrer.

Quels sont les bienfaits des peptides pour la peau ?

Une femme qui se met de la crème sur le visage avec des peptides.

“Les peptides aident à maintenir la peau hydratée, douce, élastique et donc plus jeune.”

En effet, ces molécules remplissent une variété de fonctions au sein de l’organisme. Ils sont des composants basiques des enzymes et des hormones et constituent une source d’énergie.

Rappelons que ce sont les peptides qui envoient le signal aux cellules, leur indiquant qu’elles doivent produire davantage de collagène pour remplacer celui qui est décomposé.

Par conséquent, la principale fonction des peptides est d’aider la production, la protection ainsi que la reconstitution du collagène. Les autres bienfaits découlent ensuite de ces fonctions.

Plus concrètement, ces molécules présentent divers bénéfices pour la peau :

  • Hydratation: la diminution du collagène s’accompagne d’une déshydratation. Lorsque les peptides augmentent la production de cette substance, ils inversent ou atténuent les effets de la perte d’hydratation de la peau.
  • Douceur, élasticité et fermeté de la peau: la conséquence immédiate de la récupération du collagène et de l’hydratation de la peau est la douceur, l’élasticité et la fermeté visibles. Sachez également que les peptides font partie des fibres d’élastine.
  • Atténuation des rides et des lignes d’expression: l’augmentation de collagène se traduit par un aspect lisse et jeune. Car, en toute logique, lorsque la peau est plus ferme et plus lisse, les rides et les lignes d’expression sont moins visibles.
  • Barrière cutanée: la peau constitue la première ligne de défense contre les infections. En augmentant la production de collagène, la peau devient une véritable forteresse pour l’organisme.

Quel est le fonctionnement de ces molécules ?

Les peptides sont des chaînes d’acides aminés. Il faut également ajouter que les acides aminés sont les composants basiques des protéines de tout le corps.

En utilisant des produits et des traitements contenant des peptides, ces derniers pénètrent dans la peau et envoient le signal aux cellules corporelles de produire plus de collagène. C’est comme si, dans un sens, nous trompions le corps. Mais, dans ce cas la fin justifie les moyens.

Il existe aussi d’autres moyens de stimuler la production de collagène, en plus des produits esthétiques. En effet, il y a des aliments riches en collagène tels que la gélatine, le saumon, les poivrons et les tomates, entre autres.

Quels sont les effets sur la peau d’un produit contenant des peptides ?

En général, ces molécules sont bénéfiques pour la santé, mais toutes ne sont pas identiques. Certaines émettent des signaux pour stimuler la production de collagène, tandis que d’autres inhibent la production d’enzymes. Même si la plupart fonctionnent comme des capteurs hydriques.

Les peptides peuvent aussi être combinés à d’autres ingrédients. En se reliant aux récepteurs spécifiques de la peau, ils peuvent entraîner un large éventail d’effets : antivieillissement, hydratation, anti-oxydation, fermeté ou élasticité, réparation des tissus, éclaircissement de la peau, réduction de l’acné…

Par conséquent, pour choisir un produit cosmétique, il faut tenir compte des éléments suivants :

  • S’assurer qu’il contient des peptides. Ils peuvent parfois apparaître sous un autre nom (le palmitoyléthanolamide).
  • Choisir la présentation la plus adéquate. Par exemple, une crème sera plus efficace car elle aura un temps de contact plus long avec la peau. Une plus grande partie des peptides sera donc absorbée.
  • Il n’existe pas de produit qui contient tout les éléments, il faut donc choisir en fonction de chaque besoin. Il est important de signaler que les tétrapeptides augmentent l’élasticité et la fermeté, tandis que les hexapeptides contribuent à l’éclat ou l’apparence.
  • Enfin, regarder les autres ingrédients. Certains peptides fonctionnent mieux en association avec d’autres éléments. Par exemple la vitamine C niacinamide. Si le produit les inclut, tant mieux.

Limites et contre-indications

Une femme avec la peau du visage sèche.

“Généralement, les peptides ne présentent aucune contre-indication, bien qu’ils aient provoqué des allergies dans de rares cas.”

Jusqu’ici tout va bien, mais… Il y a toujours un mais, et ces molécules ne font pas exception. Tout d’abord, le terme “peptide” peut s’utiliser de manière générique pour désigner toute chaîne courte d’acides aminés.

En fait, il existe de nombreux types différents de peptides et tous n’ont pas d’effets sur la peau. Il est donc possible que le terme soit utilisé comme une étiquette à des fins de marketing sans que le produit contienne réellement un ingrédient contribuant véritablement à la régénération de la peau.

Les recherches sont en cours. Certains peptides ont été testés, mais uniquement lors d’études cliniques avec des groupes contrôlés. Autrement dit, des petits échantillons ou dans des conditions de laboratoire (in vitro).

Même si ces molécules peuvent être bénéfiques pour la peau, il reste encore un long chemin scientifique à parcourir avant de pouvoir tirer des conclusions solides.

La bonne nouvelle, c’est qu’aucune réaction défavorable n’a été observée. Ils ont donc une faible toxicité et peu d’effets secondaires. Dans des cas très rares, des réactions allergiques sont apparues. Seul hic: les produits contenant des peptides ont tendance à être coûteux.

Les peptides: un tonique de jeunesse ?

Comme pour tant d’autres produits, ces molécules sont présentées comme la réponse ultime au vieillissement. Dans les grandes chaînes et les boutiques online, elles sont disponibles sous forme de crèmes, de masques, etc.

En effet, les peptides peuvent aider mais ils ne sont pas une panacée. Une combinaison de plusieurs facteurs est nécessaire pour retarder ou réduire le vieillissement. Cela comprend une alimentation saine, l’exercice, une hydratation correcte ainsi que la réduction du stress. De plus, n’oubliez pas que les peptides sont déjà présents dans notre organisme.

Ils peuvent s’appliquer oui, mais avec modération. Et en suivant les recommandations: deux fois par jour maximum, en utilisant le bon produit qui sera le mieux absorbé. Entre-temps, les chercheurs continuent d’étudier l’efficacité des peptides pour le rajeunissement de la peau.

Cela pourrait vous intéresser ...
Nutrition et alimentation pour une peau saine
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Nutrition et alimentation pour une peau saine

La peau est très importante pour le bien-être humain. Afin de garder notre peau saine, une série de mesures doivent être prises.



  • Alencar-Silva T, et al. (2018). Breaking the frontiers of cosmetology with antimicrobial peptides. Biotechnology Advances. 2018; 36(8): 2019-2031.
  • Deptuła M, Wardowska A, Dzierżyńska M, Rodziewicz-Motowidło S, Pikuła M. Antibacterial Peptides in Dermatology-Strategies for Evaluation of Allergic Potential. Molecules. 2018; 23(2): 414.
  • Edgar S, Hopley B, Genovese L, Sibilla S, Laight D, Shute J. Effects of collagen-derived bioactive peptides and natural antioxidant compounds on proliferation and matrix protein synthesis by cultured normal human dermal fibroblasts. Sci Rep. 2018; 8(1):10474.
  • Elias P. Skin barrier function. Curr Allergy Asthma Rep. 2008; 8(4): 299–305.
  • Errante F, Ledwoń P, Latajka R, Rovero P, Papini AM. Cosmeceutical Peptides in the Framework of Sustainable Wellness Economy. Front Chem. 2020; 8: 969-977.
  • Ito N, Seki S, Ueda F. Effects of Composite Supplement Containing Collagen Peptide and Ornithine on Skin Conditions and Plasma IGF-1 Levels—A Randomized, Double-Blind, Placebo-Controlled Trial. Marine Drugs. 2018; 16(12):482.
  • Lei J et al. The antimicrobial peptides and their potential clinical applications.
    Am J Transl Res. 2019; 11(7): 3919–3931
  • Lim, S.H., Sun, Y., Thiruvallur Madanagopal, T. et al. Enhanced Skin Permeation of Anti-wrinkle Peptides via Molecular Modification. Sci Rep. 2018; 8: 1596
  • Lin’kova N, Drobintseva A, Orlova O et al. Peptide Regulation of Skin Fibroblast Functions during Their Aging In Vitro. Bull Exp Biol Med. 2016; 161: 175–17.
  • Pascarella S, Tiberi C, Sabatino G, Nuti F, Papini A, Giovannelli L, Rovero P. Serpin A1 C-Terminal Peptides as Collagen Turnover Modulators. ChemMedChem. 2016; 11: 1850-55.
  • Proksch E, Segger D, Degwert J, Schunck M, Zague V, Oesser S. Oral supplementation of specific collagen peptides has beneficial effects on human skin physiology: a double-blind, placebo-controlled study. Skin Pharmacol Physiol. 2014; 27(1): 47-55.
  • Qian B, Zhao X, Yang Y, Tian C. Antioxidant and anti-inflammatory peptide fraction from oyster soft tissue by enzymatic hydrolysis. Food Sci Nutr. 2020; 8(7): 3947-3956.
  • Sinjari B, Diomede F, Khavinson V et al. Short Peptides Protect Oral Stem Cells from Ageing. Stem Cell Rev and Rep. 2020; 16, 159–166.
  • Varani J, et al. (2006). Decreased collagen production in chronologically aged skin.
    The American Journal of Pathology. 2006; 168(6): 1861-1868.