Les produits chimiques de nettoyage sont-ils nocifs ?

20 mai 2020
La science nous dit que les produits chimiques de nettoyage que nous utilisons à la maison peuvent présenter des risques pour notre santé. Dans notre vie quotidienne, il est conseillé d'avoir les bonnes informations.

On entend souvent dire que les produits chimiques de nettoyage sont nocifs pour la santé. Certains éléments tels que le chloroforme, le formaldéhyde ou le phtalate peuvent provoquer des maladies graves chez les enfants, les adultes et même les animaux de compagnie. Voici une liste des plus nuisibles et comment les remplacer.

Les données scientifiques sont concrètes et catégoriques : plus de la moitié de ce que l’on peut trouver dans les supermarchés et les magasins contient des ingrédients nocifs. En particulier, les allergies et les problèmes respiratoires sont la conséquence d’une exposition continue.

Les produits chimiques de nettoyage selon la science

Les produits chimiques ménagers

En 2012, l’Environmental Working Group (EWG) a effectué une analyse des liquides et produits de nettoyage les plus courants dans les ménages. Les résultats sont alarmants. Ils ont trouvé environ 65 substances hautement toxiques que l’on associe souvent à la stérilité, à des troubles endocriniens, à un malaise général ou à des maladies neurotoxiques.

En Norvège, le département des sciences cliniques de l’université de Bergen a mené une recherche basée sur le suivi de 6 000 personnes qui utilisaient quotidiennement des produits chimiques de nettoyage. Dans ce cas, l’accent a été mis sur les dommages causés au système respiratoire des personnes exposées à ces éléments toxiques.

Pour sa part, l’étude Nature Climate Change de l’université de Harvard s’est concentrée sur les dommages que ces substances causent à l’environnement dans son ensemble. Les symptômes de la population tels que l’anémie ou la carence en fer proviendraient de la contamination par les produits chimiques de nettoyage.

L’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) est ajoutée à cet aspect. L’institution mentionne le chiffre effrayant de 150 000 substances synthétiques hautement nocives avec lesquelles les gens vivent quotidiennement.

Cet article pourrait vous intéresser : Comment utiliser le vinaigre blanc dans le nettoyage domestique

Substances toxiques présentes dans les produits chimiques de nettoyage

  1. Phtalates : il s’agit de produits de nettoyage parfumés synthétiques et leur principal risque est celui d’être des perturbateurs endocriniens. On les trouve dans les lave-vaisselle, les nettoyants pour sols et meubles, le papier toilette et même dans les articles d’hygiène personnelle
  2. Perchloroéthylène : présent dans les produits de nettoyage à sec. Ce composant peut provoquer des étourdissements, des irritations respiratoires et oculaires, car il est considéré comme un agent neurotoxique. Il est parfois inclus dans les nettoyants pour tapis, les détachants, etc
  3. Triclosan : caractéristique des lave-vaisselle, il est interdit aux Etats-Unis car il génère des bactéries résistantes aux antibiotiques. D’autre part, il est extrêmement nuisible aux écosystèmes naturels
  4. Composés d’ammonium quaternaire (CAQ) : comme le triclosan, on le présente sur les étiquettes comme un “antibactérien”. En réalité, son utilisation prolongée peut être responsable d’affections telles que des dermatites et des allergies respiratoires. On le trouve dans les assouplissants de tissus et dans divers désinfectants
  5. Butoxyéthanol : de la famille des solvants, on le présente comme un nettoyant polyvalent très efficace. En pratique, son utilisation quotidienne affecte depuis les poumons jusqu’au foie et aux reins

Lisez également :  Cosmétiques : les ingrédients à éviter

Utiliser des produits naturels pour le nettoyage plutôt que des produits chimiques

Comment agir ?

Tout d’abord, il faut éliminer tous les nettoyants en aérosol et aérer la maison pendant longtemps après le nettoyage. Les gants et les masques sont également essentiels pour éviter l’intoxication.

Toutes les précautions sont valables pour empêcher l’air contaminé de pénétrer dans les poumons ou d’entrer en contact avec la peau. N’oublions pas qu’il existe de nombreuses astuces efficaces à appliquer lors du nettoyage à la maison.

Les produits chimiques de nettoyage peuvent être remplacés sans compromettre la propreté de la maison. En réalité, la meilleure option est celle des alternatives écologiques et non toxiques que l’on fait chez soi. Si vous avez l’intention d’acheter des produits de nettoyage sans produits chimiques, il faudrait peut-être envisager un investissement plus important.

D’autre part, on peut effectuer la plupart des travaux avec un chiffon propre, de l’eau et un peu de savon. Si on ne peut pas les éviter, il est essentiel de se souvenir de ne pas utiliser de produits de nettoyage chimiques en présence d’enfants, de personnes âgées ou de personnes vulnérables, comme les femmes enceintes.

En conclusion, les produits chimiques de nettoyage pénètrent dans l’organisme principalement par les voies respiratoires, la peau et les yeux. Leur consommation doit donc être responsable. En effet, il est essentiel de se tenir informé de leurs composants. Dernier conseil : lisez les étiquettes et prenez-les en compte pour votre santé.

  • Nazaroff, W. W., & Weschler, C. J. (2004). Cleaning products and air fresheners: Exposure to primary and secondary air pollutants. Atmospheric Environment. https://doi.org/10.1016/j.atmosenv.2004.02.040
  • Al-Amoudi, A., & Lovitt, R. W. (2007). Fouling strategies and the cleaning system of NF membranes and factors affecting cleaning efficiency. Journal of Membrane Science. https://doi.org/10.1016/j.memsci.2007.06.002
  • Shugar, G., Ballinger, J., Application, I., Glass, A. O., Dilute, A. M., & Not, D. O. (1996). Cleaning procedures for glass substrates. Chemical Technicians’ Ready Handbook.