L’heure du coucher : quelles sont les habitudes saines ?

18 octobre 2019
Le sommeil influence le bien-être physique et émotionnel. De bonnes habitudes de sommeil, comme le fait d'éviter la télévision ou le téléphone, amélioreront la qualité de votre sommeil. Découvrez ici d'autres clés.

Bien que nous lui accordions moins d’importance qu’il ne le mérite, le sommeil est à la base de tout notre fonctionnement. Il joue un rôle fondamental dans notre santé. Par conséquent, obtenir sept à huit heures de repos de qualité et déterminer une bonne heure de coucher devrait être un objectif primordial dans notre routine.

Le manque de sommeil peut affecter à la fois notre santé et notre humeur ou notre tempérament, sans parler de notre performance au travail ou à l’étude. C’est pourquoi prendre soin de certaines habitudes au coucher peut être très bénéfique dans notre vie.

Ne pas bien se reposer peut affaiblir notre système immunitaire et, par conséquent, nous rendre plus sensibles à toute maladie. Il est intéressant de noter qu’il influence également notre alimentation. Le manque de sommeil peut entraîner une augmentation de l’appétit et peut donc influencer le gain de poids. C’est parce qu’il modifie les hormones qui contrôlent l’appétit et la satiété.

Pour tout cela, nous vous expliquons dans cet article les habitudes saines à adopter pour l’heure du coucher, qui amélioreront la qualité de votre sommeil. Vous remarquerez qu’en vous reposant mieux, votre mémoire, vos performances et même votre humeur s’amélioreront.

L’heure du coucher : calculez votre sommeil

Une femme qui regarde son réveil

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et la National Sleep Foundation (USA) conviennent qu’un adulte devrait dormir environ 7 ou 8 heures par jour. Cependant, cela dépend de l’individu. Certaines personnes qui dorment 6 heures par jour se sentent aussi reposées que d’autres qui ont besoin d’au moins 10 heures.

En réalité, il n’existe aucune étude qui indique exactement combien de sommeil nous devrions avoir. Mais les scientifiques affirment que ce n’est pas notre corps qui a besoin de recharger son énergie, mais notre cerveau. Pendant le sommeil, le cerveau en profite pour « nettoyer » tous les résidus accumulés pendant la journée. C’est pourquoi nous devons dormir suffisamment pour qu’il fonctionne correctement.

De plus, dormir moins de 7 heures est associé au gain de poids, au diabète et à l’hypertension. De fait, lorsque vous ne dormez pas assez, vous pouvez ressentir des douleurs corporelles et une fatigue constante.

Soyez régulier à l’heure du coucher

Une heure fixe de coucher peut vous aider à mieux dormir. Votre corps va s’habituer à cette routine. Vous remarquerez que si vous suivez le même horaire tous les jours, vous commencerez à avoir sommeil peu avant cette heure. De cette façon, quand vous irez vous coucher, vous vous endormirez plus vite.

Vous pourriez être intéressé : Les troubles du sommeil : avoir sommeil mais ne pas réussir à dormir

Détendez-vous avant d’aller dormir

Au coucher, l’idéal est d’être calme et détendu. Il est très fréquent que, lorsque nous nous endormons, tous les soucis nous assaillent. Cependant, nous devrions essayer d’éviter le stress et l’anxiété accumulés au cours de la journée.

Par conséquent, une bonne habitude à l’heure du coucher est d’essayer certaines techniques de relaxation. Tout d’abord, vous pouvez prendre une série de grandes respirations. De même, essayez de détendre vos muscles ou faites des étirements en douceur.

Pour éloigner ces pensées accablantes, vous pouvez les noter dans un journal ou sur une feuille de papier à côté du lit. Ensuite, essayez de les éviter. Concentrez-vous sur le moment présent ou imaginez des situations agréables.

Vous aimerez peut-être : 5 conseils pour mieux dormir si vous souffrez d’arthrite psoriasique

Autres habitudes de sommeil saines

Trouver la bonne heure de coucher

  • Évitez la télévision ou les téléphones portables au lit. Croyez-le ou non, ils peuvent vous rendre nerveux ou réduire votre sommeil
  • Prenez un bain chaud
  • N’allez au lit que lorsque vous êtes fatigué. Même si vous êtes au lit depuis longtemps à essayer de dormir et que vous n’y arrivez pas, allez dans une autre pièce. Revenez quand vous aurez envie de dormir
  • N’utilisez le lit que pour dormir ou pour avoir des relations sexuelles. Etudier, regarder la télévision ou utiliser l’ordinateur dans le lit associe ce lieu à d’autres activités qui ne sont pas le sommeil. Il faut donc l’éviter.
  • Évitez les siestes trop longues, car elles peuvent perturber le rythme du sommeil
  • Réduisez votre consommation de caféine, de boissons gazeuses ou de tout autre produit excitant
  • Arrêtez de fumer, car la nicotine contenue dans les cigarettes est aussi excitante
  • De la même façon, assurez-vous que votre chambre est un endroit calme et agréable. S’il y a trop de bruit, vous pouvez utiliser des bouchons d’oreilles. Si le problème est la lumière, essayez de porter un bandeau ou d’installer des stores opaques. Vous pouvez essayer de rendre votre lit plus confortable avec de bons draps ou un bon oreiller

En conclusion

Maintenir de bonnes habitudes de sommeil peut nous aider à obtenir le sommeil de qualité dont nous avons besoin. De fait, d’autres activités comme faire de l’exercice régulièrement ou surveiller votre alimentation peuvent vous aider à avoir une meilleure nuit de sommeil. N’oubliez pas que le sommeil peut influencer presque tous les aspects de votre vie, essayez d’en prendre soin.

 

  • Cirelli C, Tononi G. The Sleeping Brain. Cerebrum. 2017;2017:cer-07-17. Published 2017 May 1.
  • Krause AJ, Simon EB, Mander BA, et al. The sleep-deprived human brain. Nat Rev Neurosci. 2017;18(7):404–418. doi:10.1038/nrn.2017.55
  • Fattinger S, de Beukelaar TT, Ruddy KL, et al. Deep sleep maintains learning efficiency of the human brain [published correction appears in Nat Commun. 2018 May 25;9:16182]. Nat Commun. 2017;8:15405. Published 2017 May 22. doi:10.1038/ncomms15405
  • Kang JH, Chen SC. Effects of an irregular bedtime schedule on sleep quality, daytime sleepiness, and fatigue among university students in Taiwan. BMC Public Health. 2009;9:248. Published 2009 Jul 19. doi:10.1186/1471-2458-9-248
  • Nisar M, Mohammad RM, Arshad A, Hashmi I, Yousuf SM, Baig S. Influence of Dietary Intake on Sleeping Patterns of Medical Students. Cureus. 2019;11(2):e4106. Published 2019 Feb 20. doi:10.7759/cureus.4106