L’huile essentielle de pin pour soulager les rhumes

17 octobre 2020
L'huile essentielle de pin a des propriétés anti-virales et anti-inflammatoires. Ainsi, son usage en aromathérapie ou en traitement topique peut aider à soulager les symptômes des rhumes.

 

La majeure partie des cas de rhume commun peuvent être combattus à la maison avec quelques soins basiques et du repos. Cependant, pour accélérer l’allègement des symptômes gênants, il est possible d’essayer des alternatives d’origine naturelle, comme l’huile essentielle de pin.

On peut profiter des propriétés de cette huile essentielle à travers le frottement sur la peau ou en aromathérapie. Comme elle contient des composants volatiles, elle facilite la décongestion des voies respiratoires et aide à soulager les maux de tête.

De fait, on lui attribue même des propriétés anti-virales qui peuvent contribuer de façon directe au traitement de l’infection. Cependant, on a encore besoin de plus de preuves scientifiques pour corroborer ces effets. Ainsi, nous vous parlerons de la manière d’utiliser cette huile essentielle dans cet article. Prenez note !

Comment l’huile essentielle de pin aide au traitement des rhumes

Les effets de l'huile essentielle de pin sur les rhumes.

L’huile essentielle de pin, comme son analogue l’eucalyptus, est un puissant décongestionnant ainsi qu’un expectorant, très utile pour les rhumes.

L’huile essentielle de pin est un produit qui s’obtient avec les aiguilles du Pinus sylvestris. Ses applications dans la médecine naturelle ne sont pas nouvelles. De fait, même l’industrie pharmaceutique s’en est inspirée. Sa composition a certaines similitudes avec l’huile d’arbre à thé et l’huile d’eucalpytus.

Par conséquent, rien d’étonnant si cette huile concentre des principes actifs d’action antiseptique, anti-bactérienne et analgésique. De fait, grâce à ses apports en phénols, c’est une excellente option pour combattre quelques micro-organismes qui ont une incidence sur les rhumes.

Son inhalation et son usage topique diminuent la congestion nasale, ainsi que celle du torse. De plus, elle rend le mucus plus liquide et stimule la sortie des agents pathogènes. Même si elle n’agit pas de manière miraculeuse contre les problèmes respiratoires, elle peut être un bon allié pour soulager les symptômes du rhume.

Découvrez cet article : Une grippe ou un rhume ? Les principales différences 

Comment utiliser l’huile essentielle de pin pour les rhumes ?

Il y a de nombreuses méthodes disponibles pour profiter des propriétés de l’huile essentielle de pin dans le traitement contre le rhume. Cependant, l’une des formes les plus efficaces et simples est par le biais d’une inhalation. Celle-ci peut se faire avec deux gouttes sur un morceau de coton ou un mouchoir, de préférence diluées dans un peu d’eau.

Ce traitement contribue à la propreté des cavités nasales, surtout si on assiste à un excès de production de mucus. Aussi, elle peut aider à réduire le stress pour favoriser un sommeil réparateur. D’autres façons d’employer cet ingrédient incluent :

  • Un diffuseur, pour purifier l’air.
  • Diluée dans une huile de support, comme celle de coco ou d’olive, à utiliser en massages.
  • Mélangée avec une huile végétale, pour rajouter à l’eau du bain.
  • Ajoutée en petites quantités dans une tasse d’eau chaude pour l’inhalation des vapeurs.
  • Appliquée grâce à des compresses tièdes ou chaudes.

Remède naturel à base d’huile de pin pour soulager les rhumes

Crème d'huile essentielle de pin.

Appliquer de façon topique, l’huile de pin améliore les symptômes de la congestion et aide à trouver le sommeil.

En plus de prendre en compte les remèdes mentionnés plus haut, vous pouvez préparer un onguent maison avec de l’huile essentielle de pin. Cette préparation peut s’appliquer sur la poitrine, le cou et les pieds, surtout avant d’aller dormir.

Les ingrédients

  • 3 cuillerées d’huile d’olive (45 ml)
  • ½ verre d’huile de coco (100 ml)
  • 3 cuillerées de cire d’abeilles râpée (60 g)
  • 10 gouttes d’huile essentielle de pin
  • 10 gouttes d’huile essentielle de menthe (en option)

Lisez aussi : Menthe pouliot : bienfaits et bien plus encore

La préparation

  • Pour commencer, versez l’huile d’olive et l’huile de coco dans un récipient résistant à la chaleur.
  • Ensuite, mettez-le à chauffer au bain-marie, ou dans le four à micro-ondes.
  • Quand il est bien incorporé, ajoutez la cire d’abeilles et les huiles essentielles.
  • Attendez quelques minutes, jusqu’à ce que les ingrédients soient totalement incorporés.
  • Une fois que le mélange est bien homogène, retirez-le du feu.
  • Versez la préparation dans un bocal en verre et laissez la se solidifier.
  • Couvrez-la et stockez-la dans un lieu frais à l’abri de la lumière.

Méthode d’application

  • Prenez une noisette d’onguent dans votre main et frottez les zones indiquées.
  • Massez quelques minutes, jusqu’à ce que le mélange soit complètement absorbé.
  • Si possible, couvrez immédiatement avec des couvertures et des chaussettes.
  • Répétez le processus pendant 3 jours d’affilée ou jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux.

Avertissements sur l’usage de l’huile essentielle de pin

L’huile essentielle de pin, comme d’autres huiles essentielles, est extrêmement puissante. C’est donc pour cela qu’il faut éviter son usage par voie orale. Il ne faut pas non plus utiliser une quantité trop concentrée ou non diluée. Dans son état pur, elle pourrait irriter la peau, les yeux et les voies respiratoires.

Les huiles de support (coco, avocat, olive et amande, entre autres) sont le meilleur complément pour diluer ce type d’huiles. Parce que l’huile essentielle d’eucalyptus peut causer des réactions allergiques, il est important d’effectuer au préalable un test de sensibilité sur la peau avant de l’utiliser de façon topique.

Le test consiste à appliquer une petite quantité du traitement sur l’avant-bras ou sur une zone de la peau. S’il n’y a pas de réactions défavorables quelques heures après le test, on peut l’employer en toute sécurité. Enfin, il faut s’assurer de la qualité de l’huile, à ne pas confondre avec des essences.

  • Zeng, W. C., Zhang, Z., Gao, H., Jia, L. R., & He, Q. (2012). Chemical Composition, Antioxidant, and Antimicrobial Activities of Essential Oil from Pine Needle (Cedrus deodara). Journal of Food Science. https://doi.org/10.1111/j.1750-3841.2012.02767.x
  • Satyal, P., Paudel, P., Raut, J., Deo, A., Dosoky, N. S., & Setzer, W. N. (2013). Volatile constituents of Pinus roxburghii from Nepal. Pharmacognosy Research. https://doi.org/10.4103/0974-8490.105650
  • Koukos, P. K., Papadopoulou, K. I., Patiaka, D. T., & Papagiannopoulos, A. D. (2000). Chemical composition of essential oils from needles and twigs of Balkan pine (Pinus peuce Grisebach) grown in Northern Greece. Journal of Agricultural and Food Chemistry. https://doi.org/10.1021/jf991012a
  • Raut, J. S., & Karuppayil, S. M. (2014). A status review on the medicinal properties of essential oils. Industrial Crops and Products. https://doi.org/10.1016/j.indcrop.2014.05.055
  • Bakkali, F., Averbeck, S., Averbeck, D., & Idaomar, M. (2008). Biological effects of essential oils – A review. Food and Chemical Toxicology. https://doi.org/10.1016/j.fct.2007.09.106
  • Shaaban, H. A. E., El-Ghorab, A. H., & Shibamoto, T. (2012). Bioactivity of essential oils and their volatile aroma components: Review. Journal of Essential Oil Research. https://doi.org/10.1080/10412905.2012.659528