Une ligne noire sur vos ongles peut être un signe de cancer. Le saviez-vous ?

4 février 2018
Les lignes noires sur les ongles sont considérées normales chez les personnes âgées de plus de 20 ans. Toutefois, si vous remarquez une tâche inhabituelle, il est préférable de consulter un spécialiste. 

Tous les combien faites-vous des manucures ? Jean Skinner est esthéticien à Uckfield, East Sussex (Royaume-Uni), et il a partagé son histoire.

Un jour, une des ses clientes lui a demandé d’appliquer une couleur sombre sur ses ongles afin de cacher une ligne noire transversale.

Skinner lui a alors recommandé de se rendre chez le médecin, sachant que certaines fois les symptômes d’un cancer se manifestent de cette façon.

Le diagnostic a confirmé qu’il s’agissait d’un mélanome unguéal, un cancer important de la peau.

Ce type de tâches sombres et bleues n’apparaissent pas seulement sur les ongles. Leur taille, leur couleur et leur forme peuvent également varier.

Il est important de signaler que ce type de tâches n’est pas toujours un signe de cancer. Leur apparition peut survenir dans les situations normales suivantes :

  • la consommation de médicaments – certains médicaments ont pour effets secondaires la pigmentation des ongles, laquelle apparaît au bout de plusieurs jours de traitement
  • la grossesse – il est possible que lors d’une grossesse des tâches marrons apparaissent sur les ongles, lesquelles sont sans graves conséquences
  • les infections – l’apparition de champignons sur les ongles provoque un changement de couleur
  • les hématomes – si vous observez un mélange de marron et de points rouges, il s’agit probablement de la conséquence d’un coup

Quand dois-je m’inquiéter ? 

Bien que cela soit peu fréquent, le mélanome unguéal peut apparaître chez les enfants.

La largeur de la ligne est supérieure à 4 mm, et plusieurs tons de marron la composent. Elle n’est pas unicolore.

La ligne change à mesure que le temps passe, et, généralement, la peau qui entoure l’ongle est également sombre.

Dans la plupart des cas, le mélanome unguéal affecte un seul ongle. Toutefois, il y a des symptômes qui peuvent se manifester dans d’autres zones du corps, telles que les doigts de pied ou le cuir chevelu.

À quel point est-ce dangereux ? 

Cellules d'une tumeur

Le mélanome est considéré comme étant la tumeur qui affecte le plus agressivement la peau, car il se propage de manière accélérée dans les autres organes, même dans des organes éloignés, tels que l’intestin grêle, les yeux, le cerveau et même le coeur.

Le traitement

Un médecin avec son patient

Il existe différentes façons de traiter un mélanome sur la peau. Tout dépend de l’état de la tumeur au moment du traitement, et des conditions physiques du patient.

Voici quelques-uns des traitements :

  • la radiothérapie – cette méthode permet d’éviter que les cellules cancérigènes continuent de croître ; c’est un traitement local, c’est à dire qu’il concerne seulement la zone où se trouve le mélanome
  • la chirurgie – cette technique est la plus utilisée, car elle extirpe la tumeur et le tissu qui se trouve autour afin d’éviter qu’elle se propage pas dans les zones avoisinantes
  • la chimiothérapie – cette méthode est utilisée lorsque la tumeur s’est propagée dans d’autres parties du corps ; le patient se voit administrer une combinaison de médicaments
  • l’immunothérapie – l’objectif de ce traitement est d’augmenter les défenses du système immunitaire

La prévention

Femme à la plage qui met de la crème solaire

Une des principales causes de l’apparition d’un mélanome est le manque d’attention lors d’une exposition aux rayons du soleil.

Afin de protéger sa peau, il faut prendre en compte les recommandations suivantes :

  • ne pas s’exposer entre 12 h 00 et 16 h 00
  • utiliser de la crème solaire tous les jours, et appliquer de la crème une demi-heure avant de s’exposer (surtout si vous allez à la piscine ou à la plage)
  • boire au moins deux litres d’eau, car le soleil déshydrate beaucoup le corps et il est nécessaire de réguler la température
  • éviter le bronzage, car les rayons UVA accélèrent le vieillissement de la peau et augmente le risque de cancer de la peau
  • observer sa peau, et prêter attention à toute irrégularité telle qu’un grain de beauté qui change de taille ou de couleur. Ne laissez pas passer les signes !

Écoutez votre corps !

Il est très fréquent qu’un mélanome soit pris pour une maladie bénigne telle que l’onychomycose ou un hématome commun, et, par conséquent, il est fréquent que la maladie soit diagnostiquée à l’état avancé.

Pour des questions de santé, évitez l’auto-médication, et rendez-vous chez le dermatologue dès lors que vous remarquez une irrégularité sur la peau. C’est la seule façon d’obtenir un diagnostic correct et un traitement adéquat.

La prévention réduit la mortalité.

 

A découvrir aussi