Loi du détachement : comment l'appliquer pour améliorer sa vie ?

Appliquer la loi du détachement vous permettra d'arrêter de souffrir, de vivre en paix et d'avoir des relations plus saines. Découvrez comment la mettre en pratique.
Loi du détachement : comment l'appliquer pour améliorer sa vie ?

Dernière mise à jour : 16 septembre, 2022

Que répondriez-vous si l’on vous demandait qui vous êtes ? Vous feriez probablement référence à l’endroit où vous vivez, à votre état civil, au travail que vous faites ou à vos biens. En nous définissant, nous pouvons voir à quels aspects de notre réalité nous nous attachons ; nous les avons intégrés à notre identité. La loi du détachement nous invite à être plus libre, à nous ouvrir à des possibilités infinies et à lâcher prise sur ce qui nous entoure.

Dit de cette façon, cela peut sembler un concept abstrait et difficile à réaliser. C’est vrai : ce n’est pas facile à appliquer.

Pourtant, c’est le moyen d’avoir des relations plus saines, d’atteindre plus facilement nos objectifs et, surtout, de vivre dans un état de calme et de plénitude, loin de la peur.

Que dit la loi du détachement ?

La loi du détachement est une des 7 lois spirituelles du succès promues par l’écrivain hindou Deepak Chopra. Son travail s’appuie sur les lois universelles qui régissent la création, au niveau du macrocosme (l’Univers) et du microcosme (l’être humain).

À partir de cette base, Deepak Chopra propose une série de préceptes qui, appliqués dans notre vie quotidienne, nous permettent d’atteindre le succès et d’arrêter de souffrir.

La loi du détachement correspond à la capacité de renoncer à l’attachement aux biens matériels et immatériels et de s’ouvrir à l’incertitude et à ses potentialités infinies. En d’autres termes, elle consiste à se détacher des possessions, des identités et des relations personnelles, pour s’ancrer dans la confiance indiscutable en soi et dans la vie.

Le détachement ne signifie pas cesser d’avoir des objectifs, cesser de s’amuser ou se montrer froid et distant. Nous pouvons encore avoir des possessions matérielles, des projets futurs, et établir des relations profondes. La clé consiste à abandonner le contrôle : il s’agit d’en profiter, mais de ne pas en avoir besoin.

Bouddhisme et loi du détachement.
Le bouddhisme, par exemple, accorde une grande importance au concept de détachement comme moyen de marcher vers une véritable liberté.

Les quatre principes de la loi du détachement

Cette loi générale est divisée en quatre principes, qui permettent de comprendre comment adopter le détachement au quotidien. Voyons chacun d’eux en détail.

1. Vous êtes responsable de vous-même

Cette loi nous invite à abandonner le rôle de victime et à prendre en charge notre situation et notre bonheur. Notre bien-être ne dépend que de nous-mêmes. Ainsi, il est de notre devoir de prendre des décisions, d’être courageux et d’assumer la responsabilité de ce qui nous arrive.

Nous devons cesser d’être gouvernés par les mandats et les attentes des autres. Nous ne devons pas rechercher l’approbation ou l’évaluation des autres. Au contraire, l’objectif est de nous aligner avec qui nous sommes, avec nos valeurs et nos intuitions, et d’agir en conséquence et de manière congruente.



2. Vivez le présent, acceptez et assumez votre réalité

Pour tout le monde, il est difficile de vivre dans le présent, car l’esprit erre constamment entre la tristesse du passé et l’angoisse de l’avenir. Cependant, pour réussir et s’épanouir, il est important de se concentrer sur l’ici et maintenant, en acceptant la réalité telle qu’elle est.

Arrêtons de souffrir, de nous lamenter ou de nous reprocher ce qui s’est passé… Arrêtons de lutter contre le courant. Il est temps de se détacher du passé et de libérer la frustration liée aux choses qui ne sont pas comme nous le voudrions. Assumer la réalité telle qu’elle est calmement et sans jugement est la première étape pour pouvoir opérer un changement.

3. La loi du détachement promeut la liberté et permet aussi aux autres d’être libres

La liberté est l’état le plus plein, le plus complet et le plus sain pour traverser la vie. Par conséquent, nos relations ne doivent jamais être dépendantes ou basées sur la peur et le contrôle. Au contraire, nous devrions jouir d’une bonne capacité à être seul, afin de bien choisir son entourage.

Nous renonçons à la liberté (la nôtre et celle des autres) lorsque nous essayons de nous immiscer dans la vie des autres et de résoudre leurs problèmes, ainsi que lorsque nous essayons de les contrôler, de les manipuler ou de leur plaire afin qu’ils ne nous quittent pas. Ces attitudes viennent de la peur et il faut y renoncer.



4. Il y aura des pertes tôt ou tard

Cette dernière loi du détachement nous invite à embrasser l’idée d’impermanence : tout passe, tout coule et le changement est constant. Rien n’est éternel, rien ne dure.

Nous perdons certaines de nos possessions et de nos relations à un moment donné. Assumer cette réalité nous permettra de vivre plus en paix.

Changements dans la vie et le temps.
Comprendre que rien n’est permanent nous permet d’assumer l’existence avec un autre regard.

Comment appliquer la loi du détachement ?

Grâce à ce qui précède, vous avez déjà pu recueillir quelques idées sur la façon d’appliquer la loi du détachement dans votre vie. Cependant, voici quelques conseils condensés :

  • Ne cherchez pas à contrôler les autres ou à imposer vos opinions. Permettez à chacun d’être.
  • Essayez de ne pas forcer les situations et de ne pas devenir obsédé par la recherche de solutions. Revenez dans votre centre, trouvez la paix, la confiance et suivez les événements.
  • Acceptez l’incertitude. Ne soyez pas attaché à des désirs ou à des objectifs rigides et soyez ouvert au changement. Rappelez-vous que lorsque rien n’est certain, tout est possible.
  • Arrêtez de vous définir en fonction de ce que vous avez et autorisez-vous toutes les possibilités d’être. Alignez-vous avec votre vrai moi et ne dépendez pas de l’approbation des autres.
  • Prenez la responsabilité de votre vie et de votre bonheur. Que vos émotions ne dépendent pas des circonstances ou de personnes extérieures à vous. Vous êtes votre centre.
  • Trouvez la graine d’opportunité dans chaque crise et la leçon dans chaque événement imprévu.
  • Permettez-vous de profiter et de créer des liens par choix, non par nécessité.

Pratiquer la loi du détachement peut être difficile au début. Nous avons tendance à être attachés à la peur et au besoin de contrôle.

Cependant, nous pouvons faire des petits pas chaque jour, en réagissant avec confiance et avec un regard ouvert à tout ce qui nous arrive. Avec la pratique, ces attitudes deviendront plus naturelles pour vous et vous verrez que votre vie se transformera et que la paix deviendra votre compagnon de route.

Cela pourrait vous intéresser ...
Éveil spirituel : les 13 vrais signes
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Éveil spirituel : les 13 vrais signes

Pensez-vous que vous avez déjà atteint l'éveil spirituel ? Nous vous invitons à découvrir ici les 13 signes clés de cet éveil.