Pourquoi ai-je peur de l'engagement ?

Pour en finir avec la peur de l'engagement, il faut d'abord apprendre à être seul. De cette façon, nous saurons que nous n'avons besoin de personne d'autre pour être heureux et nous pourrons établir une relation qui ne sera pas basée sur la dépendance affective.
Pourquoi ai-je peur de l'engagement ?

Dernière mise à jour : 27 mars, 2022

Vous aimez être avec cette personne, vous vous êtes connecté d’une manière très spéciale. Pourtant, du jour au lendemain, vous vous éloignez sans vraiment savoir pourquoi. Sans doute la peur de l’engagement.

Lorsque nous avons eu des relations houleuses, pleines de mauvais moments et de souffrances, il nous est très difficile de nous immerger, de nouveau, dans une nouvelle relation. Il est essentiel de surmonter cette peur.

Peur de l’engagement et pessimisme

Sans aucun doute, lorsque nous parlons de peur de l’engagement, nous faisons référence à des personnes très pessimistes quant aux relations. Ces personnes ont une vision très négative des relations avec les autres, en raison d’expériences très désagréables dans le passé. Surtout, elles ont peur de perdre la liberté dont elles jouissent maintenant.

Si vous vous trouvez dans cette situation, il est important que vous compreniez que ce n’est pas parce que vous avez eu de mauvaises expériences que ce sera toujours le cas. De plus, ces expériences ne sont sans doute pas si négatives : elles peuvent vous faire réaliser que vous vous autosabotez.

Souffrir de jalousie, d’insécurité ou de dépendance affective peut vous amener à attirer un certain type de partenaire. Des personnes qui vous maltraitent, qui vous utilisent ou vous manipulent. Profitez de ces moments où vous n’êtes pas en couple pour résoudre toute difficulté qui vous empêche de maintenir des relations saines.



L’évaluation des besoins individuels

Comment maintenir une atmosphère agréable à la maison ?

Les personnes qui ont peur de l’engagement ont simplement appris à valoriser leurs besoins avant ceux des autres. En d’autres termes, elles ont appris à se donner la valeur qu’elles méritent.

Cette idée peut être difficile à comprendre, car nous sommes plongés dans une société qui nous incite à penser à l’autre avant de penser à nous-mêmes. En effet, d’une certaine manière, la société nous oblige à aimer sans conditions et à endurer certaines situations justifiées sous le mot « amour ».

Les personnes qui ont peur de s’engager ont appris à être seules. Une situation que nous devrions tous avoir vécu au moins une fois, car de nombreux problèmes dans les relations reposent sur le fait de ne pas savoir aimer sans posséder et sur la peur de la solitude.

Après avoir surmonté la peur de l’engagement, ces personnes parviennent à entretenir des relations beaucoup plus enrichissantes, car elles savent être seules et ne dépendent pas d’un partenaire pour être heureuses.



Croyances limitantes

L’esprit d’une personne qui a peur de l’engagement contient de nombreuses croyances limitantes. Bien que cette peur ait un aspect positif, il est aussi vrai qu’elle est liée à l’insécurité.

D’une manière ou d’une autre, vous ne pouvez pas vous libérer de ce passé qui vous hante et vous rappelle que les relations sont négatives et mauvaises. Dans certains cas, ce type de considérations amène la personne à s’isoler, à fuir tout lien, qu’il soit amoureux ou amical.

Il est difficile, mais pas impossible, de se libérer de toutes ces croyances anxiogènes qui provoquent le sentiment d’être pris au piège. Un professionnel peut vous aider. Ne laissez pas la peur contrôler votre vie.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les 6 habitudes saines des couples heureux
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Les 6 habitudes saines des couples heureux

Le bonheur repose sur des gestes quotidien et des habitudes saines. Découvrez ici les habitudes saines des couples heureux.