Votre partenaire parle-t-il la nuit en dormant ?

21 février 2018
Le stress, l'anxiété ou la dépression peuvent être certains des facteurs qui déterminent le fait de parler en dormant. Si cela se produit trop souvent, il est conseillé de consulter un professionnel de santé.

Vous avez probablement déjà vu un film dans lequel quelqu’un découvre une infidélité ou quelque chose de semblable quand son partenaire parle en dormant.

C’est un véritable trouble du sommeil appelé somniloquie. Cependant, si votre partenaire parle la nuit, ne vous attendez pas à découvrir un grand secret, car cela arrive rarement.

Parler en dormant est une situation assez courante chez les enfants. Elle devient habituellement moins fréquente ou disparaît avec l’âge.

Bien que son nom signifie parler en rêve, ce n’est pas vraiment ça.

  • La somniloquie se produit la plupart du temps dans la phase de sommeil profond, dans laquelle nous ne rêvons pas.
  • La personne qui parle dans son sommeil ne se souvient pas de l’avoir fait.
  • La plupart du temps, les choses qu’une personne dit en dormant sont difficiles à comprendre. Il peut s’agir simplement de balbutiements ou de mots déconnectés.

Parfois, des phrases complètes peuvent être exprimées, mais complètement hors contexte. Par conséquent, si votre partenaire parle la nuit et semble dire quelque chose de compromettant, cela peut difficilement servir de preuves sérieuses contre lui.

Qu’est-ce qui pourrait faire parler votre partenaire la nuit ?

parler en dormant

D’une manière générale, parler pendant le sommeil, ne comporte aucun risque. Cependant, il est toujours conseillé d’étudier les causes de la somniloquie.

L’une d’elles est génétique. Donc, si d’autres membres de la famille parlent dans leur sommeil, il n’ y a pas de quoi s’inquiéter.

Des épisodes de somniloquie peuvent être déclenchés par le stress, l’anxiété et la dépression. Si c’est le cas, il est conseillé de consulter un thérapeute pour s’attaquer à la racine du problème et éviter des maux plus importants.

Certains médicaments, l’alcool ou la fièvre peuvent également causer ces monologues de nuit. Dans de tels cas, il suffit que la cause disparaisse pour que cessent ces causeries.

Le fait d’avoir une journée agitée peut aussi faire que vous parliez en dormant. Ainsi que ne pas dormir suffisamment, faire des cauchemars ou de l’apnée du sommeil.

Il est donc très important d’adopter de bonnes habitudes.

Dans de très rares cas, la somniloquie est liée à des troubles mentaux ou de graves troubles du sommeil. Cependant, si elle apparaît soudainement, après l’âge de 25 ans, cela peut indiquer des causes plus profondes et une visite chez le spécialiste sera nécessaire.

Voir aussi : Comment préparer 5 infusions pour mieux dormir la nuit

Que faire si votre partenaire parle en dormant ?

parler en dormant

La sévérité de la somniloquie déterminera s’il faut prendre des mesures.

  • Si la somniloquie se produit moins d’une fois par semaine, elle peut être classée comme légère.
  • Elle sera modérée si elle se produit plus d’une fois par semaine, mais pas tous les soirs, et si cela cause un certain inconfort dans le couple.
  • Si cela se produit tous les soirs et interrompt le sommeil du couple, on parle d’un cas sévère de somniloquie.

Si votre partenaire parle la nuit et est déjà devenu un problème pour le couple, alors il est peut-être temps d’agir.

Comment faire ? Au début, le réveiller soudainement ne semble pas être le meilleur choix.

Nous vous recommandons la lecture : 7 conséquences du manque de sommeil

Quelques conseils

parler en dormant

  • Ne pas dormir suffisamment peut causer de la somniloquie. Par conséquent, l’établissement de bonnes habitudes de repos et le respect des heures de sommeil peuvent améliorer la situation.
  • Prendre un bain chaud et écouter de la musique peut induire un sommeil plus calme sans conversations inattendues.
  • De même, un environnement confortable avec une température adaptée est également important pour un sommeil agréable.
  • Éviter l’alcool avant le coucher est une bonne décision. L’alcool contient des substances excitantes qui nous empêchent de dormir.
  • Il est conseillé également de prendre une infusion naturelle relaxante qui induit le sommeil.
  • Prévoyez au moins trois heures après le dîner avant le coucher et évitez les sucreries et la caféine, surtout pour les enfants.

Certaines personnes sont affectées par le fait de regarder la télévision avant d’aller au lit, car la production de mélatonine est perturbée. Enlever le téléviseur de la chambre peut être une mesure pour aider à résoudre le problème.

Si la situation ne s’améliore pas et devient chronique, il est recommandé de consulter un spécialiste du sommeil ou un psychologue.

Si votre partenaire parle la nuit et que cela a vraiment affecté la qualité de votre sommeil, d’autres actions peuvent être nécessaires. Les bouchons d’oreille, un générateur de bruit blanc ou dormir dans une autre pièce peuvent être de bonnes options.

 

A découvrir aussi