Planche à roulettes ou skatebord pour enfants : quelques conseils de sécurité

Laisser les enfants faire du skateboard est une décision difficile pour certains parents. Comme dans d'autres sports, le "skate" comporte des risques, mais il est possible de les réduire.
Planche à roulettes ou skatebord pour enfants : quelques conseils de sécurité

Dernière mise à jour : 10 août, 2022

Les parents ont parfois du mal à approuver certains sports pour leurs enfants. Surtout lorsque les disciplines comportent des dangers, comme c’est le cas du skateboard.

La planche à roulettes est l’un des objets les plus frappants de l’enfance. Mais certains n’y voient pas qu’un jouet. Quoi qu’il en soit, monter et rouler sur un patin nécessite une sécurité maximale.

Les pirouettes et les tours mettent n’importe qui en danger. Dans le cas des enfants, les risques augmentent.

À quel âge un enfant peut-il commencer à faire du skateboard ?

Depuis que le skateboard a fait ses débuts en tant que compétition aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020 et qu’une fille de 13 ans a remporté la médaille d’or, le skateboard a gagné plus d’adeptes parmi les enfants.

Le souci soulevé par les parents est de connaître l’âge idéal pour permettre aux enfants de rouler sur ces planches à roulettes. Il y a des opinions contradictoires concernant le moment approprié.

Certains proposent d’approuver la familiarisation avec l’objet à partir de 3 ou 4 ans. D’autres considèrent qu’à partir de 5 ans est le moment idéal, alléguant qu’avant cet âge, l’enfant n’a pas fini de développer sa motricité fine et qu’il lui serait donc difficile de maintenir son équilibre.

À cet égard, l’organisme Pediatric Orthopaedic Society of North America (POSNA) soutient que tout enfant peut subir des blessures sur un skateboard, mais que les probabilités sont plus élevées pour certaines tranches d’âge. Une surveillance adulte stricte est donc conseillée pour les enfants entre 6 et 10 ans à bord d’un skateboard. Les enfants de moins de 5 ans ne devraient pas les utiliser.

Mais les règles ont des exceptions. Dans le cas des enfants et des planches à roulettes, les règles d’or sont la vigilance des personnes âgées et l’utilisation d’équipements de protection.



Le skateboard est-il sûr pour les enfants ?

Les planches à roulettes pour les adultes et les enfants sont similaires. Les variations dépendent des marques et sont liées à la taille.

Il existe des planches à roulettes complètes de 27 à 31 centimètres pour que les plus petits commencent à s’entraîner. Il en existe également de 21 ou 22 centimètres pour les débutants.

L’insécurité est souvent due à l’achat de planches bon marché de qualité douteuse. Certaines sont rigides et inconfortables.

Le manque d’équipement de protection augmente également les risques de dommages physiques.
Jeune homme sur skateboard sans protection.
Nombreux sont les jeunes qui font du skateboard sans protection. Les jeunes enfants peuvent être tentés de les imiter.

Les blessures courantes chez les enfants qui font du skateboard

Les blessures courantes sont la conséquence de chutes mineures. Il s’agit d’égratignures, de contusions et de coupures. Il y a des accidents plus graves, par exemple lorsqu’il y a chute d’une hauteur considérable.

Dans de telles situations, les conséquences vont des blessures aux membres et aux articulations aux fractures osseuses et aux traumatismes cérébraux. Face à ces risques, les outils de sécurité sont indispensables.



Les différents types de skateboard

Sur le marché, vous trouverez différents modèles de skateboard :

  • Planche à roulettes : il s’agit de la planche à roulettes commune que vous voyez dans la rue et sur les rampes. C’est la base.
  • Surfskate : cette planche à roulettes est apparue récemment sur le marché. Comme son nom l’indique, elle est conçue pour surfer sur l’asphalte. Elle permet des mouvements similaires à ceux d’une planche de surf sur les vagues.
  • Longboard : il est plus grand ou plus long que les planches de skateboard classiques.
  • Mini Cruiser : il s’agit d’une petite planche rigide. Ses dimensions lui permettent presque de se ranger dans un sac à dos. Ils sont en plastique.

Les conseils de sécurité de base pour un enfant qui fait du skateboard

Comme c’est le cas dans la plupart des activités sportives, le skateboard comporte des risques. Pour que l’apprentissage de l’enfant soit efficace et sûr, tenez compte des conseils que nous vous présentons ci-dessous.

1. Choisissez un skateboard adapté à son âge

Sélectionnez la planche à roulettes en fonction de la taille de votre enfant. La taille de ses chaussures peut servir de guide.

2. Choisissez de bons endroits pour pratiquer

Emmenez l’enfant dans un endroit peu fréquenté et à l’écart de la circulation. Les surfaces doivent être lisses. Il doit s’agir de béton ou d’asphalte glissant.

Le parcours doit être exempt de branches, de pierres, de verre, d’eau et d’objets qui gênent les roues. Ne le laissez pas rouler près des voitures, des trains ou de la circulation automobile générale.

3. Faites-lui porter un équipement de protection

Vérifiez la qualité de l’équipement de sécurité et que ce dernier reste en place, protégeant l’enfant. Chaque accessoire doit être parfaitement ajusté. 

L’équipement et le choix d’un endroit sûr pour faire du skate réduisent les risques d’accidents. Les outils indispensables pour faire du skateboard sont les suivants :

  • Casques : Outre la bonne taille, les casques de skateboard doivent respecter les certifications de sécurité. La spécification couvre la conception, les exigences de performance et les procédures de test associées pour les casques utilisés dans les figures de planche à roulettes et de patin à roulettes.
  • Coudières : La fonction d’une coudière est de protéger le coude contre les blessures. Ces accessoires pourraient prévenir 80 % des dommages.
  • Genouillères : les genouillères permettent de prévenir au moins 30 % de blessures au genou en moins. La composition de ces coussinets absorbe les chocs. Elles se composent de doublures intérieures respirantes et de bretelles réglables qui n’entravent pas la flexibilité.
  • Protège-poignets : les fractures du poignet figurent parmi les plus fréquentes lors de la pratique du skateboard. Elles surviennent lorsque l’enfant tombe sur cette articulation sans protection adéquate. Ils permettent de réduire les entorses jusqu’à 90 %, tant que les bracelets sont bien ajustés.
Enfant traumatisé par la conduite d'une planche à roulettes.
Certaines zones du corps sont plus exposées aux blessures, comme les genoux, les coudes et les poignets.

4. Avoir un skateboard de qualité en bon état

Même si le skateboard n’est pas nouveau, il mérite des conditions optimales. Autrement dit : pas de roues desserrées, ni de fissures ni de creux.

Il est préférable de l’acheter dans un magasin spécialisé, où un connaisseur en la matière vous livrera les meilleurs conseils.

5. Un adulte vigilant

Il est important qu’un adulte soit attentif aux mouvements de l’enfant. Notamment au stade initial.

Expliquez qu’une seule personne à la fois peut monter sur la planche à roulettes, l’importance de se protéger et qu’il faut y aller petit à petit. Au fur et à mesure que l’enfant progresse et gagne de l’expérience, il pourra augmenter en vitesse.

6. Apprenez les techniques de patinage essentielles

Le skateboard ne consiste pas seulement à courir avec une planche. Les premières techniques qu’un enfant doit apprendre sont l’arrêt et le virage. Compter sur l’aide d’un instructeur est utile dans les premières semaines, car c’est à ce moment qu’au moins un tiers de toutes les blessures se produisent.

L’encouragement et la patience sont essentiels pour que l’enfant apprécie le skate

Approuver ou désapprouver la pratique du skateboard chez les enfants est étroitement lié aux accidents. Courage et patience sont indispensables pour ne pas se désintéresser après une chute et maîtriser l’appareil.

N’oubliez pas que de nombreux sports comportent des risques. Cependant, il est possible de les minimiser et de profiter d’une activité agréable.

Cela pourrait vous intéresser ...
Déscolarisation : avantages et inconvénients pour les enfants
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Déscolarisation : avantages et inconvénients pour les enfants

La déscolarisation remplace l'enseignement formel des enfants par un apprentissage plus libre et plus individualisé.