15 plantes médicinales contre les maux d'estomac

Pour soulager les maux d'estomac, nous pouvons recourir à des infusions de plantes médicinales ou les ajouter à nos recettes. L'infusion peut être prise avant ou après avoir mangé.
15 plantes médicinales contre les maux d'estomac
Gilberto Adaulfo Sánchez Abreu

Relu et approuvé par le médecin Gilberto Adaulfo Sánchez Abreu.

Dernière mise à jour : 18 janvier, 2023

La douleur à l’estomac est inconfortable, inopportune et l’une des affections les plus courantes. Également connue sous le nom de dyspepsie fonctionnelle, elle peut survenir dans la partie supérieure de l’estomac. Parfois, elle s’accompagne de gaz, de brûlures d’estomac, d’une digestion lourde, de vomissements ou d’une perte d’appétit. Entre autres choses, vous pouvez utiliser des herbes médicinales pour calmer rapidement et efficacement les maux d’estomac.

Son action puissante diminue l’acidité gastrique, calme les douleurs et améliore la digestion. La meilleure chose est qu’ils ne provoquent pas d’effets secondaires et qu’ils sont très faciles à obtenir. Néanmoins, vous devriez consulter votre médecin au sujet de son utilisation au cas où vous seriez sous traitement médicamenteux ou souffririez d’hypertension. De la même manière, vous devez les accompagner de quelques habitudes pour améliorer le pronostic.

Maux de ventre : comment les traiter avec des herbes médicinales

Les herbes médicinales que nous pouvons utiliser pour traiter les maux d’estomac ont non seulement des propriétés pour réduire l’acidité, améliorer la digestion ou calmer les nerfs, mais aussi réduire les ulcères et les coliques. Dans tous les cas, il est recommandé de ne pas les consommer trop chauds et toujours accompagnés de jus de citron pour augmenter leurs effets.

Ci-dessous, nous décrirons les ingrédients nécessaires et comment faire des infusions avec ces herbes. La procédure est la même pour toutes les plantes.

Ingrédients

  • 250 ml d’eau.
  • 1 ou 2 feuilles de la plante que l’on veut choisir. Dans le cas de racines comme le gingembre, 10 grammes suffiront.
  • 1 cuillère à soupe de miel ou de sucre au goût.

Préparation

  • Chauffer l’eau jusqu’à ébullition.
  • Laisser l’herbe ou la racine à l’intérieur pendant environ 10 minutes.
  • Filtrer l’eau et la laisser refroidir.

Il est recommandé de combiner l’utilisation de ces plantes avec une alimentation saine et une activité physique quotidienne. De cette façon, les résultats seront perceptibles en moins de temps. Il ne reste plus qu’à choisir une plante et le tour est joué !

1. Camomille contre les maux d’estomac

Le nom scientifique est Matricaria chamomilla et elle est bien connue pour ses fleurs blanches et jaunes. La camomille protège et répare la membrane gastrique et favorise la digestion. De plus, elle est recommandée contre les gaz du système digestif.

Plusieurs études ont montré que la camomille est utilisée dans le traitement de diverses affections, y compris certaines affections gastro-intestinales. Ce fait est probablement dû aux effets anti-inflammatoires, analgésiques et sédatifs légers que possède la plante.

En cas de traitement de troubles liés à des maladies (telles que gastrite, ou diverticulose), une évaluation préalable par un spécialiste est toujours recommandée.

Recommandation

L’infusion est faite avec les fleurs séchées et vous pouvez en boire jusqu’à trois tasses par jour.

2. Menthe

menthe

Ses feuilles sont non seulement bonnes pour rafraîchir votre haleine, mais soulagent également de nombreux problèmes digestifs. Réduit les nausées et traite les inflammations de l’estomac. À son tour, la menthe active les glandes salivaires dans la bouche, signalant à l’estomac de créer des sucs gastriques.

Une étude publiée dans la revue Phytotherapy Research a montré que le thé à la menthe a des propriétés relaxantes dans le tractus gastro-intestinal de modèles animaux. Ce fait, associé aux propriétés analgésiques et anesthésiques de la plante, peut être responsable de la réduction des douleurs à l’estomac.

Recommandation

Le thé à la menthe se boit chaud ou froid, avec des feuilles fraîches ou séchées, et toujours sucré avec du miel ou même quelques gouttes de jus de citron.

3. Marjolaine

L’origanum majorana est une plante utilisée depuis des centaines d’années pour ses propriétés digestives. Elle est utilisée dans le traitement des coliques du nourrisson, des gênes abdominales et de la diarrhée. Pour cette raison, elle est cultivée depuis l’Antiquité dans des maisons privées.

Les crampes abdominales se produisent en raison de la contraction des muscles lisses de l’intestin, ce qui peut générer des douleurs qui se réfèrent à l’estomac ou à une autre partie de l’abdomen. Une étude publiée dans le Journal of Ethnopharmacology a montré que la marjolaine a un effet relaxant sur les muscles intestinaux, ce qui aide au traitement de ce type de douleur.

Recommandation

L’infusion de cette plante peut être associée à quelques épices très bonnes pour la digestion, comme le cumin ou la cardamome.

4. Sauge

Sauge contre les maux d estomac.

Le nom de cette plante dérive du latin “salvare” qui signifie “salut”. Par conséquent, il n’est pas difficile de comprendre pourquoi il s’agit d’une plante médicinale aux nombreuses propriétés. La sauge est parfaite pour améliorer les fonctions digestives et réduire les maux d’estomac.

Une étude publiée dans le magazine Phytotherapy a montré que la sauge a des effets gastroprotecteurs. Ces effets sont probablement dus à la présence d’un composé appelé Carnosol. La plante a montré la capacité de réduire un ulcère induit par l’éthanol, ainsi que la sécrétion gastrique de l’estomac, ce qui expliquerait son effet analgésique.

Recommandation

Vous pouvez boire le thé fait à partir des feuilles de la plante à tout moment de la journée.

5. Ulmaria

Il agit comme un antiacide naturel, prévient l’apparition d’ulcères d’estomac et facilite la digestion. Cet effet gastroprotecteur a été démontré par différentes études scientifiques. Selon un article du Journal of Ethnopharmacology, la reine des prés a la capacité de préserver la muqueuse gastrique grâce aux flavonoïdes et aux tanins contenus dans la plante.

Recommandation

Il est conseillé de boire du thé de reine des prés jusqu’à trois fois par jour (de préférence après les repas) et associé à la cardamome pour les personnes souffrant d’indigestion.

6. Angélique

Cette plante médicinale peut être très utile pour traiter les problèmes digestifs. La soi-disant “Herba de los Ángeles” est originaire d’Europe et depuis l’Antiquité, ses racines séchées et broyées sont utilisées pour faire des infusions qui soulagent les maux d’estomac. L’angélique est un tonique gastrique recommandé pour améliorer la digestion. Il est également analgésique, antispasmodique et antimicrobien.

De son côté, certaines études montrent que l’angélique possède également des propriétés anti-ulcéreuses en diminuant la sécrétion d’acide gastrique et de leucotriènes. De plus, elle augmente l’effet de la mucine et de la prostaglandine E2. Cependant, on pense que l’effet dépend de la dose ingérée, d’autres études sont donc nécessaires à cet égard.

Recommandation

Elle est généralement consommée en thé à l’apéritif au cours des repas.

7. Thym

Le thym contre les maux d estomac.

Non seulement c’est une herbe qui ajoute de la saveur et de l’arôme à nos plats préférés, mais c’est aussi une plante médicinale plus qu’intéressante pour les maux de ventre. Le thym prévient les spasmes gastriques, favorise la digestion et prévient la formation de gaz.

Recommandation

L’infusion est faite avec les feuilles séchées ou fraîches et il est recommandé de la boire après les repas et jusqu’à trois tasses par jour.

8. Origan

L’origan possède de nombreuses propriétés médicinales pour le système digestif et l’activité intestinale. C’est un excellent apéritif (augmente l’appétit), élimine la formation de gaz, réduit l’inflammation et les coliques.

C’est une plante largement utilisée dans le régime méditerranéen et dans la médecine traditionnelle en raison de ses multiples bienfaits. Une étude de l’International Journal of Nutrition établit que cette plante possède des propriétés antioxydantes, antimicrobiennes, anti-inflammatoires et analgésiques. De cette façon, sa consommation soulage de nombreux maux, dont les maux de ventre.

Recommandation

En plus de l’ajouter à vos plats, nous vous conseillons de le consommer sous forme d’infusion en utilisant les feuilles séchées de la plante.

9. Mélisse

Si vous avez des coliques ou des crampes d’estomac, nous vous conseillons de prendre Melissa officinalis, un puissant antispasmodique capable de réduire les douleurs et inflammations d’estomac en quelques minutes. De plus, la mélisse est bonne pour traiter l’indigestion, les vomissements et les flatulences.

Recommandation

Vous pouvez boire jusqu’à 4 tasses de l’infusion de cette plante par jour.

10. Basilic

Basilic

L’une des herbes aromatiques les plus utilisées dans la gastronomie méditerranéenne, car elle possède de nombreuses propriétés qui valent la peine d’être exploitées. Il peut être utilisé aussi bien cru que cuit, même si dans le premier cas nous profiterons des bienfaits de sa substance principale : la saponine. Ce composé est un puissant apéritif, permet une meilleure assimilation des nutriments alimentaires et réduit les maux d’estomac.

Le thé au basilic convient également très bien pour :

  • Réduire l’inflammation du système digestif
  • Expulser le gaz
  • Réduire les crampes d’estomac
  • Éviter les coliques

Recommandation

Buvez jusqu’à 2 tasses par jour d’une infusion à base de feuilles de la plante.

11. Boldo

C’est l’une des plantes “par excellence” en matière de troubles digestifs. L’arôme du boldo a des effets revigorants sur l’estomac. De plus, ces effets sont dus au cinéole, une substance aux effets protecteurs pour cet organe et le foie.

Selon une étude publiée dans la revue Chemical-biological Interactions, la boldine est un autre des principes actifs les plus abondants du boldo. Les experts pensent que cette substance est responsable des effets de la plante dans le traitement des affections gastro-intestinales, ainsi que de son effet gastroprotecteur.

Recommandation

Vous pouvez boire du boldo jusqu’à trois fois par jour, mais de préférence après les repas principaux.

12. Fenouil contre les maux d’estomac

Le fenouil est l’une des meilleures plantes médicinales pour traiter les maux d’estomac. Elle peut être consommée seule, en salade ou en infusions, ses propriétés lui permettent d’améliorer la digestion et de traiter diverses affections gastro-intestinales.

Une étude publiée dans la revue Pediatrics établit que le fenouil, sous ses différentes formes, est une plante utile pour traiter les coliques de l’enfance. De plus, son utilisation est tout à fait sûre, car aucun effet secondaire n’a été signalé.

13. Gingembre

C’est la racine d’une plante dont le nom scientifique est Zingiber officinale, qui a été utilisée comme épice dans la gastronomie et dans le traitement de diverses affections en médecine traditionnelle. Les effets bénéfiques du gingembre peuvent être obtenus grâce à son inclusion dans des recettes et des infusions.

Cette plante est utilisée depuis de nombreuses années dans le traitement de différentes pathologies gastro-intestinales qui provoquent des douleurs à l’estomac. En effet, une étude de la revue Food Science and Nutrition établit que la plante possède des propriétés anti-inflammatoires, anti-ulcéreuses et antioxydantes qui expliquent son utilité.

14. Pissenlit

Le pissenlit ou chicorée amère, est un argent médicinal de la famille des Astéracées utile pour soulager de nombreux problèmes de santé. Les infusions de pissenlit sont utilisées pour soulager les douleurs abdominales causées par la constipation et l’indigestion. Cependant, il est déconseillé aux personnes souffrant de gastrite en raison de son goût amer.

Les recherches confirment que cette plante possède des propriétés cholérétiques, diurétiques et stimulantes de l’appétit. De plus, le pissenlit est capable d’agir comme adjuvant dans les troubles digestifs dus à une mauvaise digestion des graisses, ainsi que dans les maladies du foie et de la vésicule biliaire.

15. Anis contre les maux d’estomac

Au fil des ans, l’anis a été largement utilisé dans la gestion des affections gastro-intestinales grâce à ses propriétés naturelles analgésiques, antispasmodiques et méditatives. De même, les infusions d’anis montrent de grands avantages pour soulager les brûlures d’estomac, les coliques et les gaz.

Certaines études mettent en évidence la propriété de l’anis pour réduire les spasmes gastro-intestinaux et les ballonnements abdominaux dus aux flatulences. Cela peut être utilisé seul, mais son effet est grandement amélioré lorsqu’il est combiné avec de la camomille, du fenouil ou de la menthe.

Comme vous pouvez le voir, il existe de multiples plantes médicinales capables de soulager rapidement et efficacement les maux d’estomac. Cependant, il faut tenir compte du fait qu’en aucun cas ces remèdes ne remplaceront un traitement pharmacologique. Par conséquent, il est toujours recommandé de consulter un spécialiste avant de prendre l’un des médicaments recommandés.

Cela pourrait vous intéresser ...
9 remèdes pour soulager rapidement l’indigestion
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
9 remèdes pour soulager rapidement l’indigestion

La dyspepsie est une gêne qui affecte l'estomac pendant ou après un repas. Découvrez ici comment soulager rapidement l'indigestion.

 



  • Al-Howiriny T, Alsheikh A, Alqasoumi S, Al-Yahya M, ElTahir K, Rafatullah S. Protective Effect of Origanum majorana L. ‘Marjoram’ on various models of gastric mucosal injury in rats. Am J Chin Med. 2009;37(3):531-45.
  • Amjad, H., & Jafary, H. A. Foeniculum vulgare therapy in irritable bowel syndrome. The American Journal of Gastroenterology. 2000; 95(9): 2491.
  • Aubert P, Guinobert I, Blondeau C, Bardot V, Ripoche I, Chalard P, Neunlist M. Basal and Spasmolytic Effects of a Hydroethanolic Leaf Extract of Melissa officinalis L. on Intestinal Motility: An Ex Vivo Study. J Med Food. 2019 Jul;22(7):653-662.
  • Asgarshirazi M, Shariat M, Dalili H. Comparison of the Effects of pH-Dependent Peppermint Oil and Synbiotic Lactol (Bacillus coagulans + Fructooligosaccharides) on Childhood Functional Abdominal Pain: A Randomized Placebo-Controlled Study. Iran Red Crescent Med J. 2015 Apr 25;17(4):e23844.
  • Davis K, Philpott S, Kumar D, Mendall M. Randomised double-blind placebo-controlled trial of aloe vera for irritable bowel syndrome. Int J Clin Pract. 2006 Sep;60(9):1080-6.
  • Fifi AC, Axelrod CH, Chakraborty P, Saps M. Herbs and Spices in the Treatment of Functional Gastrointestinal Disorders: A Review of Clinical Trials. Nutrients. 2018 Nov 9;10(11):1715.
  • Gheitasi I, Motaghi N, Sadeghi H, Sadeghi H, Moslemi Z, Eftekhari M, Shakerinasab N, Doustimotlagh AH. Antioxidant and Anti-Inflammatory Effects of Origanum majorana L. Methanolic Extract on Bile Duct Ligation in Male Rats. Evid Based Complement Alternat Med. 2021 May 7;2021:9927196.
  • Grigoleit HG, Grigoleit P. Gastrointestinal clinical pharmacology of peppermint oil. Phytomedicine. 2005 Aug;12(8):607-11.
  • Jalalipour M, Yegdaneh A, Talebi A, Minaiyan M. Salvia officinalis leaf extracts protect against acute colitis in rats. Res Pharm Sci. 2022 Jul 14;17(4):350-359.
  • Jedidi S, Selmi H, Aloui F, Rtibi K, Sammari H, Abbes C, Sebai H. Antioxidant Properties, Phytoactive Compounds and Potential Protective Action of Salvia officinalis Flowers Against Combined Gastro-Intestinal Ulcer and Diarrhea Experimentally Induced in Rat. Dose Response. 2022 May 16;20(2):15593258221102313.
  • Kaithwas G, Majumdar DK. Evaluation of antiulcer and antisecretory potential of Linum usitatissimum fixed oil and possible mechanism of action. Inflammopharmacology. 2010 Jun;18(3):137-45.
  • Lazzini S, Polinelli W, Riva A, Morazzoni P, Bombardelli E. The effect of ginger (Zingiber officinalis) and artichoke (Cynara cardunculus) extract supplementation on gastric motility: a pilot randomized study in healthy volunteers. Eur Rev Med Pharmacol Sci. 2016;20(1):146-9.
  • Micucci M, Protti M, Aldini R, Frosini M, Corazza I, Marzetti C, Mattioli LB, Tocci G, Chiarini A, Mercolini L, Budriesi R. Thymus vulgaris L. Essential Oil Solid Formulation: Chemical Profile and Spasmolytic and Antimicrobial Effects. Biomolecules. 2020 Jun 4;10(6):860.
  • Miraj S, Alesaeidi S. A systematic review study of therapeutic effects of Matricaria recuitta chamomile (chamomile). Electron Physician. 2016 Sep 20;8(9):3024-3031.
  • Nikkhah Bodagh M, Maleki I, Hekmatdoost A. Ginger in gastrointestinal disorders: A systematic review of clinical trials. Food Sci Nutr. 2018 Nov 5;7(1):96-108.
  • Patil SM, Ramu R, Shirahatti PS, Shivamallu C, Amachawadi RG. A systematic review on ethnopharmacology, phytochemistry and pharmacological aspects of Thymus vulgaris Linn. Heliyon. 2021 May 18;7(5):e07054.
  • Panahi Y, Khedmat H, Valizadegan G, Mohtashami R, Sahebkar A. Efficacy and safety of Aloe vera syrup for the treatment of gastroesophageal reflux disease: a pilot randomized positive-controlled trial. J Tradit Chin Med. 2015 Dec;35(6):632-6.
  • Palla AH, Khan NA, Bashir S, Ur-Rehman N, Iqbal J, Gilani AH. Pharmacological basis for the medicinal use of Linum usitatissimum (Flaxseed) in infectious and non-infectious diarrhea. J Ethnopharmacol. 2015 Feb 3;160:61-8.
  • Pimentel M, Bonorris GG, Chow EJ, Lin HC. Peppermint oil improves the manometric findings in diffuse esophageal spasm. J Clin Gastroenterol. 2001 Jul;33(1):27-31.
  • Rtibi K, Selmi S, Wannes D, Jridi M, Marzouki L, Sebai H. The potential of Thymus vulgaris aqueous extract to protect against delayed gastric emptying and colonic constipation in rats. RSC Adv. 2019 Jul 2;9(36):20593-20602.
  • Sarkar, M., & Chawla, P. Curative Properties of Chamomile in Gastrointestinal Disorders. In Herbs, Spices, and Medicinal Plants for Human Gastrointestinal Disorders (pp. 125-140).
  • Singh S. Evaluation of gastric anti-ulcer activity of fixed oil of Ocimum basilicum Linn. and its possible mechanism of action. Indian J Exp Biol. 1999 Mar;37(3):253-7.
  • Singh O, Khanam Z, Misra N, Srivastava MK. Chamomile (Matricaria chamomilla L.): An overview. Pharmacogn Rev. 2011 Jan;5(9):82-95.

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.