Infusion de camomille : propriétés et bienfaits

29 octobre 2020
L'infusion de camomille est connue pour ses applications médicinales. Bien qu'elle ne guérisse pas des maladies, elle peut être d'une grande aide pour apaiser certains symptômes. Découvrez ses bienfaits.

L’infusion de camomille est une boisson naturelle qui est devenue populaire en raison de ses intéressantes applications médicinales. Actuellement, il existe effectivement une large variété de recherches qui mettent en avant ses propriétés.

Cette plante fait partie de la famille des Astéracées et il existe de nombreuses espèces. Cependant, les plus utilisées dans la préparation d’infusions sont la camomille matricaire ainsi que la Matricaria nobilis. Quelles sont leurs principales caractéristiques ? Quels sont leurs bienfaits ? Découvrez-le dans cet article !

Propriétés de l’infusion de camomille

L’infusion de camomille est obtenue à partir des fleurs séchées de la plante infusées dans de l’eau. Elle se caractérise par un arôme floral léger ainsi qu’une saveur douce et agréable au palais. Par ailleurs, comme le souligne un article publié dans Pharmacognosy Reviewselle renferme des composés bioactifs dotés d’un potentiel thérapeutique. 

Plus précisément, les fleurs de camomille contiennent des substances telles que :

  • Sesquiterpènes.
  • Flavonoïdes.
  • Coumarines.
  • Polyacétylènes.

Cette composition, qui rassemble environ 120 constituants chimiques, confère à la plante diverses propriétés pour la santé. Par exemple, on dit que l’infusion ainsi que les extraits et autres présentations de la camomille ont une activité antimicrobienne, anti-inflammatoire, antioxydante, anxiolytique et antispasmodique.

Infusion de camomille.

“Les utilisations de l’infusion de camomille ne remplace pas les médicaments pharmacologiques, mais peuvent aider dans certains cas.”

Principaux bienfaits de l’infusion de camomille

Dans la médecine populaire, l’infusion de camomille est l’une des protagonistes. Même si l’on sait aujourd’hui qu’elle ne doit pas être un traitement de premier choix face aux maladies, certaines personnes l’utilisent comme complément pour soulager les symptômes de certains maux. Quelle est donc son utilité ?

1. Elle contribue à diminuer les douleurs menstruelles

Les composants phénoliques contenus dans l’infusion de camomille ont un effet antispasmodique qui favorise le soulagement des douleurs menstruelles. Dans une étude publiée dans Iranian Journal of Obstetrics, Gynecology and Infertility, les femmes qui ont consommé cette plante pendant un mois ont pu réduire la dureté des dysménorrhées.

D’autre part, comme il s’agit d’une boisson relaxante, les participantes à l’étude ont également déclaré une anxiété moindre associée à leurs règles. Certaines hypothèses suggèrent que la plante diminue la production de prostaglandines, des substances responsables de la douleur et de l’inflammation. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires.

Lisez aussi : 5 boissons chaudes pour soulager les douleurs menstruelles

2. L’infusion de camomille favorise la santé digestive

Les propriétés digestives de la camomille sont les plus connues. Depuis des centaines d’années, cette boisson se prépare pour calmer les inconforts gastro-intestinaux tels que les flatulences, l’indigestion, la diarrhée, les nausées et les vomissements.

A cet égard, les preuves sont encore limitées. Néanmoins, un article systématique dans Electronic Physician Journal détaille que ces effets sont attribués à son potentiel antimicrobien, anti-inflammatoire et relaxant.

3. Elle favorise une meilleure qualité de sommeil

Aucune plante naturelle peut lutter seule contre les troubles du sommeil. Malgré cela, certaines plantes comme la camomille sont favorables à un meilleur sommeil. Grâce à son contenu en apigénine, un type d’antioxydant, elle stimule effectivement les récepteurs du cerveau et réduit les insomnies.

Lors d’une recherche publiée dans Journal of Advanced Nursing, les femmes en période de post-partum ayant consommé de la camomille pendant deux semaines ont rapporté une amélioration de leur qualité de sommeil. En outre, elles présentaient moins de symptômes dépressifs associés aux difficultés de dormir.

4. L’infusion de camomille est bénéfique pour le contrôle des niveaux de sucre dans le sang

Pour maintenir des taux de glycémie contrôlés, il est fondamental d’améliorer les habitudes alimentaires ainsi que le mode de vie. Cependant, pour les pics de glucose ponctuels, il est bénéfique de consommer des boissons à base de camomille. Pourquoi ?

Les études suggèrent que les extraits de la plante aident à stimuler les fonctions du pancréas, l’organe chargé de produire l’insuline. Il s’agit de l’hormone responsable de la régulation des niveaux de sucre dans le corps. Et bien que les preuves manquent, les résultats sont considérés comme prometteurs.

5. Un soutien à la santé cardiaque

Les antioxydants présents dans l’infusion de camomille, en particulier les flavonoïdes, ont un effet bénéfique sur la santé cardiaque. Bien évidemment, cela ne veut pas dire que cette boisson remplace les traitements médicaux en cas d’affections cardiaques. Mais, dans le cadre d’une alimentation régulière, elle contribue à réduire le risque de maladies.

Une étude publiée dans Journal of Endocrinological Investigation a conclu que les patients diabétiques qui consommaient de la camomille lors des repas présentaient des améliorations dans le taux de cholestérol total, des triglycérides et du mauvais cholestérol.

Quels sont les autres bienfaits de l’infusion de camomille ?

L’usage de la camomille sous toutes ses formes est répandu dans le monde entier. Ainsi, en plus de ceux que nous venons de mentionner, il existe d’autres bienfaits attribués à cette plante. Cependant, bon nombre de ces applications manquent de preuves scientifiques :

  • Anxiété et dépression : les propriétés sédatives de l’infusion de camomille sont bénéfiques contre les états de stress mental, tels que l’anxiété et la dépression. Bien qu’elle soit souvent utilisée en aromathérapie dans ce but, elle est également utile sous forme d’infusion.
  • Santé de la peau : l’application topique de l’infusion de camomille a montré des effets positifs pour calmer certains symptômes cutanés comme l’irritation, les rougeurs et les desquamations. De même, certains l’utilisent dans le cas de brûlures ou d’affections telles que l’eczéma.
  • Rhume : l’inhalation des vapeurs qui se dégagent de l’infusion de camomille chaude sert d’adjuvant contre la congestion et l’irritation nasale causée par le rhume.
  • Soins des os : les preuves concernant la consommation de camomille et la prévention des maladies osseuses sont encore faibles. Malgré cela, certaines hypothèses suggèrent que cette boisson possède des effets anti-oestrogéniques qui contribuent à prévenir la perte de la densité osseuse.
Fleurs de camomille.

“La camomille pourrait contribuer à la qualité du sommeil, à la santé cutanée et cardiovasculaire.”

Découvrez également : Remède à la camomille et au persil contre l’aménorrhée ou absence de règles

Quelles sont les contre-indications de l’infusion de camomille ?

Pour la plupart des adultes en bonne santé, la consommation de camomille est sans danger et ne présente aucun risque. A ce jour, il n’existe aucun rapport sur des réactions indésirables mortelles ou toxiques liées à l’ingestion de cette boisson. Cependant, elle est déconseillée dans les cas suivants :

  • Antécédents allergiques à la camomille ou aux plantes de la famille des marguerites.
  • Antécédents personnels d’allergie au pollen.
  • Personnes souffrant de maladies chroniques des reins ou du foie, et qui devraient consulter un médecin.
  • Les femmes allaitantes et les jeunes enfants.

Infusion de camomille : que faut-il retenir ?

La camomille, sous forme d’infusion ou autre, sert de complément pour améliorer les symptômes de certaines affections. Toutefois, elle ne doit en aucun cas remplacer les traitements médicaux.

Enfin, les personnes qui souhaitent consommer cette plante peuvent en ingérer 2 ou 3 tasses par jour sans danger. Cependant, en cas de maladie ou de traitement médical, il est préférable de consulter un médecin.

  • Singh O, Khanam Z, Misra N, Srivastava MK. Chamomile (Matricaria chamomilla L.): An overview. Pharmacogn Rev. 2011;5(9):82-95. doi:10.4103/0973-7847.79103
  • Ebrahimzadeh S, Jenabi E. Chamomile tea for relief of primary dysmenorrhea. Iranian Journal of Obstetrics, Gynecology and Infertility. 
  • Miraj S, Alesaeidi S. A systematic review study of therapeutic effects of Matricaria recuitta chamomile (chamomile). Electron Physician. 2016;8(9):3024-3031. Published 2016 Sep 20. doi:10.19082/3024
  • Srivastava JK, Shankar E, Gupta S. Chamomile: A herbal medicine of the past with bright future. Mol Med Rep. 2010;3(6):895-901. doi:10.3892/mmr.2010.377
  • Leach MJ, Page AT. Herbal medicine for insomnia: A systematic review and meta-analysis. Sleep Med Rev. 2015;24:1-12. doi:10.1016/j.smrv.2014.12.003
  • Khan SS, Najam R, Anser H, Riaz B, Alam N. Chamomile tea: herbal hypoglycemic alternative for conventional medicine. Pak J Pharm Sci. 2014;27(5 Spec no):1509-1514.
  • Rafraf M, Zemestani M, Asghari-Jafarabadi M. Effectiveness of chamomile tea on glycemic control and serum lipid profile in patients with type 2 diabetes. J Endocrinol Invest. 2015;38(2):163-170. doi:10.1007/s40618-014-0170-x
  • Peterson JJ, Dwyer JT, Jacques PF, McCullough ML. Associations between flavonoids and cardiovascular disease incidence or mortality in European and US populations. Nutr Rev. 2012;70(9):491-508. doi:10.1111/j.1753-4887.2012.00508.x
  • Amsterdam JD, Shults J, Soeller I, Mao JJ, Rockwell K, Newberg AB. Chamomile (Matricaria recutita) may provide antidepressant activity in anxious, depressed humans: an exploratory study. Altern Ther Health Med. 2012;18(5):44-49.
  • Shenefelt PD. Herbal Treatment for Dermatologic Disorders. In: Benzie IFF, Wachtel-Galor S, editors. Herbal Medicine: Biomolecular and Clinical Aspects. 2nd edition. Boca Raton (FL): CRC Press/Taylor & Francis; 2011. Chapter 18. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK92761/
  • Kassi E, Papoutsi Z, Fokialakis N, Messari I, Mitakou S, Moutsatsou P. Greek plant extracts exhibit selective estrogen receptor modulator (SERM)-like properties. J Agric Food Chem. 2004;52(23):6956-6961. doi:10.1021/jf0400765