Plantes médicinales pour soulager les symptômes de la fibromyalgie

· 20 janvier 2015
Combinées à notre traitement habituel, les plantes médicinales peuvent atténuer les symptômes de la fibromyalgie. Par exemple, le poivre de Cayenne, grâce à sa teneur en capsaïcine, contribue à soulager la douleur.

Les causes précises de l’origine de la fibromyalgie ne sont toujours pas connues à l’heure actuelle. Il convient donc de l’aborder de façon pluridisciplinaire. Certaines habitudes de vie, des règles médicales, une alimentation correcte ainsi que certaines plantes médicinales peuvent donc nous aider au quotidien.

Les plantes médicinales pouvant soulager les symptômes de la fibromyalgiela fibromyalgie

Il se peut que vous vous demandiez tout d’abord si cette série de plantes médicinales est vraiment efficace. Ce fut le Département de Physiologie de l’Université Fédérale de Sergipe (Brésil) qui indiqua qu’il existe différents remèdes naturels capables de soulager, de manières variées, les effets de la fibromyalgie.

Nous devons tenir compte du fait que ces plantes ne nous soignerons pas. Elles ne rétabliront pas nos fonctions et ne nous offriront pas non plus une vie normale, sans douleur ni fatigue. Ces plantes médicinales atténuent seulement les symptômes de la fibromyalgie.

Elles rendent en effet ces derniers plus supportables si nous les associons à d’autres traitements médicaux, stratégies psychologiques et habitudes alimentaires adaptées. Voyons tout d’abord comment elles peuvent nous aider :

  • Améliorer la qualité de sommeil
  • Réduire les symptômes de la dépression
  • Réduire la douleur
  • Atténuer la rigidité des articulations
  • Diminuer les inflammations
  • Réduire l’anxiété
  • Combattre légèrement la fatigue

Voyons à présent qu’elles sont celles qui peuvent nous aider.

1. L’harpagophytum

Nous la connaissons également sous le nom de « la griffe du diable« . Vous pouvez la trouver tant dans les magasins naturels que dans les pharmacies, sous forme de comprimés ou de sachets prêts à être infusés.

La commission E du Ministère de la Santé allemand encourage son usage pour toutes les personnes qui souffrent de douleurs articulaires, rhumatismales, arthrosiques et arthritiques. Il s’agit en effet d’un grand anti-inflammatoire. Il permet en outre de réduire la douleur de manière importante. L’harpagophytum ne présente par ailleurs aucun effet nocif.

Il favorise la récupération des traumatismes. Il s’agit d’une plante digestive et stomacale qui s’utilise aussi dans le traitement de problèmes gastro-intestinaux. L’hapargophytum est très indiqué pour les cas de fibromyalgie, idéal à prendre tous les matins.

2. Le millepertuis

Nous  le connaissons aussi comme la plante de la Saint Jean. Le millepertuis est un remède naturel très efficace pour soigner la tristesse, le découragement et les dépressions légères.

Découvrez cet article : 5 herbes médicinales pour traiter la dépression

Cette infusion est très saine pour notre organisme dans les cas de fibromyalgie. Elle nous apporte en effet des acides organiques, des huiles essentielles, de la kératine, du limonène et des tanins. Une merveille naturelle qu’il vaut la peine de prendre tous les jours le matin et l’après-midi.

3. Le piment de Cayenne

Il se peut que cela vous surprenne. Nous tenons en effet à croire que le piment de Cayenne enflamme. La réalité est toute autre. Il s’agit d’un aliment très sains, comme l’ail, le gingembre ou la moutarde.

Les vertus du piment de Cayenne résident en un élément appelé la capsaïcine. Cette dernière encourage la libération de la substance P qui permet, grâce à son action chaude, de réduire la douleur. Il est très probable que les crèmes à base de capsaïcine vous disent quelque chose. Nous les utilisons pour les traitement de différentes maladies douloureuses.

Découvrez cet article : Le piment fort contre le cancer : le miracle de la capsaïcine

Vous ne devez donc pas craindre par exemple de vous préparer deux infusions par jour de piment de Cayenne.

Une manière merveilleuse d’en consommer et de profiter de ses vertus est de faire chauffer un verre d’eau chaude, d’y laisser tremper un sachet de thé vert, une pincée de piment de Cayenne puis quelques gouttes de jus de citron. Une fois que le mélange bout, laissez-le reposer et ajoutez-y une cuillerée de miel. Cela vous fera du bien.la fibromyalgie


  • Maquet, D., Croisier, J. L., & Crielaard, J. M. (2001). Le point sur la fibromyalgie. Annales de Readaptation et de Medecine Physique. https://doi.org/10.1016/S0168-6054(01)00108-8
  • DELCUS, C. (2017). La fibromyalgie. L’AIDE SOIGNANTE. https://doi.org/10.1098/rspb.2012.0370
  • Conradi, S., & Grandhaye, P. (2010). Approche interdisciplinaire de la fibromyalgie et TCC - à propos d’une observation. Douleurs. https://doi.org/10.1016/j.douler.2010.02.011