Pourquoi la régulation émotionnelle est-elle importante ?

Bien qu'il s'agisse d'un aspect d'une grande importance dans la vie d'une personne, on parle généralement très peu de la régulation émotionnelle. Découvrez ici son importance.
Pourquoi la régulation émotionnelle est-elle importante ?

Dernière mise à jour : 13 décembre, 2021

La régulation émotionnelle, également connue sous le nom d’autorégulation émotionnelle, consiste en une série de stratégies ou de techniques pour contrôler les émotions et les sentiments. Il s’agit de la capacité à réguler nos réactions émotionnelles dans un environnement social. Cependant, cette capacité se manifeste aussi en privé, à savoir quand nous sommes seuls.

Une personne a une bonne régulation émotionnelle lorsqu’elle est capable de réguler et d’exprimer ses émotions en fonction du contexte. Aussi quand elle peut les retarder, voire les éliminer, bien que ce dernier point soit discutable.

Tous les jours, nous sommes exposés à des situations potentiellement excitantes sur le plan émotionnel. Nous sommes alors dans l’obligation de moduler les émotions en fonction du contexte dans lequel nous nous trouvons.

Par exemple, vous recevez un message avec une nouvelle qui vous énerve (rien de grave, mais assez pour vous ennuyer). Vous recevez le message pendant une réunion dans laquelle vous êtes entouré de vos supérieurs et collègues. Quel est le comportement normatif qui serait attendu ?

Ce n’est qu’un exemple, mais des situations de ce type abondent au quotidien. Nous régulons continuellement nos émotions, puisque la modulation est la clé du comportement social normatif.

Par ailleurs, la régulation émotionnelle ne permet pas seulement de « s’adapter » aux normes de la société. Les chercheurs s’accordent à dire qu’il s’agit d’un bon indicateur de la santé mentale, comprise comme le bien-être psychologique des personnes. Après cette réflexion initiale, découvrez maintenant 7 clés qui synthétisent l’importance de la régulation émotionnelle.

1. La régulation émotionnelle permet d’éviter les réactions impulsives

La première chose qui vient à l’esprit lorsque l’on pense aux avantages de la régulation émotionnelle est qu’elle aide à réduire les comportements impulsifs. En effet, en gérant intelligemment vos émotions et vos sentiments, vous vous épargnez des réactions impulsives qui vous font dire ou faire quelque chose que vous regretterez plus tard.

Repensez à la dernière émotion que vous avez ressentie. Cela a peut-être été de la colère suite à une mauvaise nouvelle, ou de la joie face à l’accueil de votre chien adorable. Quoi qu’il en soit, vous avez contenu vos réactions dans une plus ou moins grande mesure.

Régulation émotionnelle pour éviter la colère.
Bien que l’impulsivité soit tout à fait naturelle dans notre société, il est essentiel de savoir réguler certaines attitudes.

2. Elle permet de mieux gérer la frustration

La frustration est l’ensemble des sentiments que nous développons lorsque nous ne parvenons pas à atteindre nos objectifs. En général, elle est associée à la colère, à la déception et à la tristesse. Puisqu’il s’agit d’une expérience très courante dans la vie, la régulation émotionnelle sera une puissante alliée dans ces cas.

En effet, si vous ne régulez pas vos émotions, vos sentiments sont plus susceptibles de vous consumer, de vous empêcher de surmonter la frustration, d’affecter négativement votre perception de vous-même et d’entraver vos objectifs futurs. Savoir contrôler vos émotions vous permettra de mieux tolérer les coups durs.



3. Il s’agit d’un mécanisme d’insertion sociale

Comme nous l’avons expliqué dans notre réflexion initiale, la régulation émotionnelle est une alliée essentielle dans le comportement social. La société attend de nous que nous manifestions un comportement normatif, souvent implicite ou tacite, qui permet une bonne cohabitation entre les personnes.

Par exemple, si nous reprenons l’exemple donné au début, il est socialement répréhensible qu’en lisant un message désagréable au travail, vous vous mettiez à crier ou à exprimer un comportement offensant envers vos collègues. Si vous savez contrôler vos émotions, vous obtiendrez une approbation sociale qui vous permet d’avancer sans obstacles majeurs.

4. La régulation émotionnelle permet de gérer la pression

Il est normal que la pression développe un tourbillon d’émotions. Prendre la parole en public, faire face à un entretien important et la naissance d’un enfant sont quelques exemples dans lesquelles les émotions peuvent vous submerger et vous troubler l’esprit.

Ces situations peuvent réduire votre capacité de réaction, limiter votre prise de décision et généralement vous inciter à vous comporter négativement par rapport à ce qui est attendu. Si vous savez réguler vos émotions, vous pouvez gérer tous ces problèmes de manière plus efficace et fonctionnelle.



5. Elle réduit les niveaux de stress et de tension

Si vous ne savez pas gérer vos émotions, vous êtes alors en proie à l’instabilité émotionnelle. Les niveaux de stress et de tension sont plus élevés chez ceux qui ne sont pas capables de gérer ce qu’ils vivent sur le plan émotionnel. Et ce, car ce sont les émotions ont le contrôle, et non l’individu.

6. La régulation émotionnelle améliore l’humeur

Ce point est lié au précédent : si vous vous entraînez à contrôler vos émotions, vous vous entraînez également à contrôler vos humeurs. Vous pouvez ainsi éviter qu’un événement mineur ou majeur ne développe une émotion qui vous ronge de différentes manières tout au long de la journée.

La régulation émotionnelle apporte de multiples avantages.
Dans sa juste mesure, la régulation émotionnelle permet de remplacer les sentiments et pensées négatifs par des positifs.

7. La régulation émotionnelle affecte de nombreux aspects de votre vie

Les experts ont trouvé un lien entre la régulation des émotions et les troubles anxieux. En général, ceux qui ne maîtrisent pas bien certains états ont un plus grand risque de souffrir de ces troubles.

Il a été prouvé qu’un trouble anxieux affecte le rendement au travail, et favorise la progression des troubles de l’alimentation et es comportements suicidaires. Il ne s’agit que d’une sélection d’aspects très variés sur lesquels la régulation émotionnelle peut influencer, et cela montre très explicitement que son influence n’est pas mineure.

D’autres troubles peuvent empêcher de gérer intelligemment les émotions. Par exemple : les personnes atteintes d’un trouble de la personnalité limite, d’un trouble de la personnalité narcissique, de troubles dépressifs, d’un trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité, entre autres.

Dans ces cas, il est conseillé de demander l’aide d’un professionnel. Un psychologue ou un psychiatre peut aider le patient à trouver les meilleures stratégies pour éviter que ses sentiments et ses émotions ne débordent, permettant ainsi à ce dernier de reprendre le contrôle de sa vie.

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi il est important d’exprimer ses émotions ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Pourquoi il est important d’exprimer ses émotions ?

Vous êtes-vous déjà demandé quelle est l'importance d'exprimer ses émotions ? Si retenir aux émotions est bon ou mauvais ?



  • Amstadter, A. Emotion regulation and anxiety disorders. Journal of anxiety disorders. 2008; 22(2): 211-221.
  • Danner, U. N., Sternheim, L., & Evers, C. The importance of distinguishing between the different eating disorders (sub) types when assessing emotion regulation strategies. Psychiatry Research. 2014; 215(3): 727-732.
  • Gross, J. J., & Muñoz, R. F. Emotion regulation and mental health. Clinical psychology: Science and practice. 1995; 2(2): 151.
  • Newman, D. A., Joseph, D. L., & MacCann, C. Emotional intelligence and job performance: The importance of emotion regulation and emotional labor context. Industrial and Organizational Psychology. 2010; 3(2): 159-164.
  • Ong, E., & Thompson, C. The importance of coping and emotion regulation in the occurrence of suicidal behavior. Psychological reports. 2019; 122(4): 1192-1210.
  • Wilms, R., Lanwehr, R., & Kastenmüller, A. Emotion regulation in everyday life: The role of goals and situational factors. Frontiers in psychology. 2020; 11: 877.