Pourquoi les enfants japonais obéissent toujours à leurs parents ?

· 14 septembre 2018
Les mères japonaises se consacrent corps et âme à l'éducation de leurs enfants. Les enfants japonais sont des enfants obéissants, aimables et respectueux. 

Le Japon est un pays très admiré, notamment parce que les enfants japonais sont réputés pour être obéissants, aimables et reconnaissants. Au Japon, les enfants adaptent leur comportement pour répondre aux attentes de leurs parents. Cette éducation étonne et émerveille.

Les parents japonais se sentent responsables du comportement de leurs enfants. Ils attachent une importance particulière à certaines valeurs qu’ils estiment fondamentales,  afin que leurs enfants adoptent le comportement approprié dans chaque situation.

Vous vous demandez à quoi ressemble l’éducation d’un enfant japonais ? Découvrez ici quelques clés fondamentales de l’éducation japonaise, lesquelles sont bien différentes de celles des cultures occidentales.

Les enfants japonais : des enfants modèles

l'éducation des enfants japonais

Selon une étude comparative sur les modèles d’éducation de différentes cultures, laquelle est intitulée « Discipline pendant la petite enfance », les familles japonaises mettent l’accent sur l’attachement, l’empathie et l’harmonie.

L’étude montre que les enfants japonais apprennent à se comporter socialement comme des adultes. Néanmoins, au sein du foyer-même, les enfants dépendent totalement de leurs parents, notamment de leur mère.

La dépendance n’est pas considérée comme mauvaise : l’éducation japonaise accepte et encourage même la dépendance.

Les parents japonais font de leur mieux pour éviter une tendance individualiste chez l’enfant en développant une relation étroite. Il est ainsi rare qu’un enfant japonais exprime de la colère ou autres attitudes négatives.

Lisez aussi : 6 caractéristiques des parents absents

La relation mère-enfant au Japon

Les parents, notamment la mère, entretiennent une relation très étroite avec leurs enfants. Ils encouragent la proximité et le lien de dépendance.

Les parents japonais pratiquent le co-dodo jusqu’à l’âge de six ans. C’est pourquoi la relation de la mère et de l’enfant est fusionnelle. L’éducation se base sur l’unité de la mère et de l’enfant : nous ne sommes pas face à deux personnes indépendantes, mais face à un esprit partagé.

La mère est entièrement dévouée à son enfant. Il est rare qu’un enfant japonais se retrouve en crèche ou que les grands-parents s’en occupe. À partir de trois ans, l’enfant commence sa scolarité.

Lisez aussi : 7 erreurs que commettent les parents du XXIè siècle

Le modèle d’éducation des enfants japonais 

a bonté est la valeur principale de l'éducation des enfants japonais

L’éducation des enfants japonais est basée sur les croyances philosophiques de l’une des plus grandes écoles philosophiques : le confucianisme.

La valeur de la bonté est la principale valeur enseignée aux enfants japonais, laquelle se base sur l’idéal de ce courant philosophique et sur l’idée que la bonté est la clé pour développer la paix intérieure et la joie.

C’est de ce principe de base dont découlent les principales caractéristiques de l’éducation des enfants japonais.

L’éducation des enfants japonais : le pouvoir de la suggestion

Pour corriger l’attitude de son enfant, la mère japonaise a recours à la persuasion, à la suggestion, voire même à la honte pour éviter les confrontations directes avec son enfant. Cela minimise l’éventualité d’attitudes provocatrices ou agressives de la part de l’enfant.

Par exemple, au lieu de dire « ramasse tes jouets », la mère japonaise dira « que dois-tu faire avec les jouets ? ». Si cela ne suffit pas, la mère aura recours aux moqueries subtiles. L’enfant préférera alors obéir à sa mère plutôt que de se sentir honteux.

L’éducation des enfants japonais : la force des gestes

La mère japonaise ne punit jamais ni ne gronde son enfant. Tout se passe dans les gestes. La relation mère-enfant est si étroite que l’enfant sait reconnaître les différentes émotions de sa mère en analysant ses gestes.

L’enfant cherchera à préserver le sentiment d’harmonie chez sa mère. Il évitera alors la confrontation et se montrera obéissant.

L’éducation des enfants japonais : la compréhension 

Les mères japonaises apprennent à lire les expressions faciales de leurs enfants. Ainsi, si elle constate, par exemple, que l’enfant n’est pas d’humeur à accomplir une tâche, la mère évitera de faire la demande à l’enfant.

Elle réservera alors sa demande pour un autre moment, lorsqu’il est plus probable que l’enfant donne une réponse favorable.

De la même façon, si l’enfant refuse d’accomplir une tâche, la mère trouvera des excuses pour expliquer le comportement de l’enfant.

Les parents japonais font tout leur possible pour que leurs enfants se sentent aimés, valorisés et respectés. La patience, la bonté et la compassion sont des valeurs fondamentales.

Cette éducation représente un véritable défi pour les parents occidentaux. Êtes-vous prêt à mettre en pratique ce modèle éducatif ?