Comment pratiquer le rimming ou baiser noir ?

· 12 février 2018
Afin d'éviter une infection, il est très important de renforcer les mesures d'hygiène avant et après la pratique du baiser noir, notamment avant de passer à d'autres zones. 

Le baiser noir ou rimming, aussi connu sous le nom de « anulingus » ou encore de « baiser du colibri » est une pratique qui consiste à stimuler l’anus avec la langue et la bouche.

Il s’agit d’une pratique sexuelle qui a longtemps constitué un tabou, mais aujourd’hui nombreux sont ceux qui osent en parler de façon plus ou moins ouverte.

Bien que certaines personnes considèrent cette pratique « dégoûtante » ou « antihygiénique »,  la stimulation de cette zone qui est l’une des plus érogènes rend l’acte sexuel très agréable pour de nombreux couples.

En quoi consiste cette pratique ? Comment la pratiquer de façon sûre ? Voyons ensemble dans cet article quelques informations détaillées, afin de dissiper certains de vos doutes.

Qu’est-ce que le baiser noir ?

Gros plan sur le fessier d'une femme

Scientifiquement désigné par le terme de « anilingus », le baiser noir fait référence à toute forme de sexe oral avec l’anus. Il s’agit d’un type de stimulation anale par la langue et la bouche au moyen de différentes techniques.

Lorsque les lèvres ou la langue caressent la partie externe de l’anus, on parle de « baiser noir ». Si la langue pénètre un peu le sphincter, on parle de « baiser du colibri ».

Pour des questions d’ordre religieux et moral, la pratique a constitué un véritable tabou pour les personnes hétérosexuelles. D’ailleurs, pendant très longtemps cette pratique était considérée comme un acte exclusivement réservé aux couples homosexuels.

À l’heure actuelle, nous savons que tout le monde peut pratiquer le baiser noir, lequel favorise l’orgasme féminin et masculin en raison du grand plaisir qu’il suscite.

Comment pratiquer le baiser noir ou rimming

Fessier d'une femme en porte-jarretelles

Le 69 ou la levrette sont les meilleures positions pour pratiquer toutes les techniques de sexe oral anal. Toutefois, le choix de la position dépend des préférences du couple. Elles sont toutes valides !

Pour éviter une situation inconfortable ainsi que des surprises pendant l’acte sexuel, l’idéal est qu’il y ait un consentement mutuel. Si, à  tout moment, l’un des membres du couple manifeste un rejet, il est préférable de s’arrêter.

La pratique du baiser noir par étapes

  • Commencez par caresser le fessier de votre partenaire au moyen de la masturbation. Massez la zone et jouer avec son fessier pour provoquer une plus grande stimulation.
  • Passez ensuite aux parties génitales, puis peu à peu dirigez votre main vers le périnée. Une fois à cet endroit, commencez à stimuler l’anus avec le majeur ou la langue en effectuant des mouvements circulaires.
  • Utilisez la bouche pour masser le périnée, et la langue pour lécher. Testez différentes vitesses, différentes pressions et différentes directions afin de découvrir ce qui excite le plus votre partenaire.
  • Si vous voulez que l’expérience soit encore plus agréable, alternez le rimming avec la masturbation ou la stimulation d’autres zones du corps.

Note : Évitez de passer du baiser noir au sexe oral sans vous être lavé la bouche. Ignorer cette étape peut favoriser les infections urinaires. 

Quels sont les risques du baiser noir ?

Tel que c’est le cas avec n’importe quelle autre pratique sexuelle, ce type de sexe oral entraîne quelques risques de contagion de maladies sexuellement transmissibles (MST), et autres types d’infections par bactéries, virus ou parasites de la zone.

Les risques les plus communs sont :

  • l’hépatite A, B ou C
  • l’ascaridiose
  • le virus du papillome humain (VPH)
  • la gonorrhrée
  • le VIH/sida
  • l’herpès
  • les shigelles
  • les infections urinaires

Le niveau du risque (élevé ou faible) de ces maladies dépend des mesures d’hygiène et de sécurité adoptées par le couple.

L’idéal est d’utiliser une protection, un préservatif coupé de façon à ce qu’il s’adapte à la zone par exemple, ou bien une digue buccale que vous pouvez trouver dans un magasin érotique.

Quelques conseils pour profiter du rimming ou baiser noir de façon sûre

Couple sous la douche

En plus des mesures de protection mentionnées antérieurement, il est primordial de prendre en compte d’autres soins qui contribuent à profiter du rimming de façon plus sûre et plus confortable.

  • L’anus et les parties intimes doivent avoir été lavés et rincés abondamment à l’eau. D’ailleurs, prendre un bain en couple avant de commencer la pratique peut créer une connexion.
  • Évitez l’utilisation de savons parfumés, car ils peuvent irriter la muqueuse anale.
  • Enlevez les éventuels résidus de matière fécale en effectuant des mouvements circulaires de l’intérieur vers l’extérieur.
  • Épilez cette zone, afin d’éviter une sensation d’inconfort et de vous assurer qu’il n’y a pas de résidus.
  • Avant de passer aux parties génitales ou à la bouche de votre partenaire, lavez-vous bien la bouche.

Peu hygiénique et pervers pour certains, et une façon sûre d’atteindre l’orgasme pour d’autres, le baiser noir est de plus en plus populaire.

Inévitablement, les opinions se divisent sur le sujet. L’important est de s’informer, d’en parler au sein du couple et, surtout, de le pratiquer de façon sûre.