Que signifie rêver de la mort ?

Qui n'a jamais rêvé de sa mort ou de celle de quelqu'un d'autre ? Découvrez ici 6 interprétations possibles.
Que signifie rêver de la mort ?

Dernière mise à jour : 28 octobre, 2021

L’idée selon laquelle les rêves peuvent être interprétés a toujours accompagné l’histoire de l’humanité. S’il est vrai qu’elle atteint son apogée en tant que modèle avec la psychanalyse, en réalité, presque toutes les civilisations misent sur cette pratique. Aujourd’hui, nous vous expliquons ce que signifie rêver de la mort, une expérience courante.

Contrairement à la croyance populaire, les interprétations d’un tel rêve ne sont pas toutes négatives. Bien entendu, chaque analyse doit être assimilée avec prudence, car de nombreuses variables déterminent le sens réel d’un rêve.

Rêver de mort, même s’il ne s’agit que d’une expérience irréelle, est la cause de nombreuses angoisses. Il est possible qu’après un tel rêve, vous vous réveilliez surexcité, appeuré ou en proie à l’anxiété. Si le rêve est répétitif, il a sans doute un sens.  Nous vous présentons ci-après 6 interprétations possibles.

1. La peur de la mort

Oui, cela semble évident, mais cela ne signifie pas que cette interprétation doit être exclue de notre liste. La peur de la mort est peut-être l’une des peurs les plus courantes qui, lorsqu’elle devient chronique et affecte la qualité de vie, reçoit le nom formel de thanatophobie.

Selon une enquête réalisée en 2017 par l’Université Chapman, jusqu’à 20,3 % des Américains craignent de mourir. De plus, certains auteurs prétendent que la dévotion à une religion renforce la peur de mourir.

Rêver de la mort peut être l’une des nombreuses manifestations de votre peur de cette expérience. Des expériences intimes concernant sa propre mort ou la mort d’un proche peuvent augmenter cette peur.

Rêver de la mort est commun chez ceux qui en ont peur.
La plupart des sociétés d’aujourd’hui conçoivent la mort comme quelque chose de négatif. La peur de la mort apparaît donc à partir du moment où la conscience se développe.

2. La peur de l’inconnu

La mort fait peur, car elle implique un rendez-vous avec l’inconnu. Cela arrive aussi avec la peur du noir. Ce n’est pas que vous avez peur de la mort, en réalité vous avez peur de ne pas savoir ce que c’est. Dans cet ordre d’idées, le rêve peut être interprété symboliquement.

Rêver de la mort peut être une manifestation de la peur de l’inconnu. Vous êtes sur le point de faire face à quelque chose d’important dans votre vie, quelque chose dont vous avez déjà connaissance et qui vous cause de l’angoisse. Il peut s’agir d’un nouvel emploi, d’un déménagement, d’une nouvelle relation… Autrement dit, d’une quelconque expérience qui implique une part d’inconnu.



3. La fin d’une étape importante

La mort peut être le symbole d’une situation qui touche à sa fin. En effet, la mort implique la fin de la vie.

Contrairement à l’explication précédente, dans ce cas, le rêve incarne une situation que vous êtes sur le point de laisser derrière vous. Vous mettez fin à votre relation en raison d’une infidélité, vous déménagez d’une ville dans laquelle vous avez vécu de nombreuses années, vous quittez un poste qui était, pendant des années, celui de vos rêves…

4. Un changement ou une transition

Pour ceux qui croient qu’il y a une vie au-delà de la mort, la mort ne représente pas la fin, mais le début. C’est une étape de transition vers “la vraie vie”. De nombreuses théories philosophiques s’en inspirent, ainsi que les grandes religions.

Selon ces concepts, rêver de la mort indique le début d’une étape de changements. Les exemples que nous avons donnés dans les sections précédentes sont valables pour cette interprétation. Tous comme les changements plus radicaux. Par exemple : de nouvelles croyances religieuses, une nouvelle façon de voir la vie…



5. La perte de l’innocence

Rêver de la mort peut aussi être lié à la perte de l’innocence. Tout type d’expérience impliquant une confrontation directe avec l’innocence peut faire frémir tous les sens.

Cela ne doit pas être compris uniquement d’un point de vue sexuel. Vous pouvez perdre l’innocence de vos idées, de vos attentes, de la façon dont vous concevez le monde ou pensez que les autres sont. Étant donné qu’une telle perte suscite l’étonnement, il est naturel que vos rêves soient également affectés.

Rêver de mort peut être la conséquence de perdre son innocence
Lorsque nous traversons des situations difficiles et que notre façon de voir le monde change, nous perdons notre innocence. Cette transformation importante peut se manifester dans les rêves.

6. La représentation d’une blessure

Enfin, rêver de mort peut aussi être le symbole d’une blessure. La conception matérielle de la mort, cette figure encapuchonnée avec une faucille, est souvent associée à la douleur et à la souffrance. Si elle apparaît dans vos rêves, elle peut représenter quelqu’un ou quelque chose qui vous fait du mal.

Ne pensez pas seulement aux dommages physiques, il peut s’agir de dommages émotionnels. Quelqu’un qui vous humilie, qui vous rabaisse, qui vous insulte ou qui vous dévalorise vous blesse aussi.

Avec cette dernière idée, nous terminons la liste des 6 interprétations du rêve de la mort. Gardez à l’esprit que toutes ces explications sont générales, puisqu’elles prennent comme référence les symboles qui y sont associés. Il ne s’agit donc pas d’explications particulières adaptées à votre cas.

Nous entendons par là que vous devez toujours contextualiser une interprétation générale. Évaluez soigneusement si elle correspond à votre expérience de vie, afin d’éviter d’assimiler des idées sans rapport. Rappelez-vous que les rêves ne doivent pas nécessairement avoir un sens caché. “Une cigarette est parfois une cigarette”, comme l’a dit Freud.

Cela pourrait vous intéresser ...
La peur de la mort : comment y faire face ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
La peur de la mort : comment y faire face ?

La peur de la mort accompagne l'être humain depuis ses débuts. Est-elle normale ? Dans quelle proportion ? Découvrez certaines réponses ici !



  • Ellis, L., Wahab, E. A., & Ratnasingan, M.  Religiosity and fear of death: a three‐nation comparison. Mental Health, Religion & Culture. 2013; 16(2): 179-199.