Écoulement aqueux clair : quelles sont les causes ?

De nombreuses femmes s'étonnent de la présence d'un écoulement aqueux transparent, mais il s'agit d'un signe de bonne santé. Cet écoulement est normal, et est causé par l'action des hormones sexuelles féminines.
Écoulement aqueux clair : quelles sont les causes ?

Dernière mise à jour : 07 janvier, 2022

Un écoulement aqueux clair est normal chez toutes les femmes en âge de procréer. Cet écoulement est similaire à l’eau, et sa consistance est similaire à celle du blanc d’œuf. Il se produit pendant les jours les plus fertiles du mois.

La fonction principale de cet écoulement aqueux transparent est de faciliter la fécondation de l’ovule. Sa présence permet aux spermatozoïdes de mieux glisser et ainsi d’atteindre l’ovule.

Il est également normal que la présence de cet écoulement s’accompagne d’une légère douleur dans le bas-ventre. En effet, il correspond au moment où l’ovule est libéré de l’ovaire et se dirige vers les trompes de Fallope.

Les caractéristiques de l’écoulement aqueux transparent

L’écoulement aqueux transparent est le principal indicateur que la femme est dans ses jours les plus fertiles du mois. Généralement, au début, sa consistance est plus liquide, puis elle devient épaisse et élastique. Ces dernières caractéristiques indiquent l’ovulation.

En plus de favoriser la fécondation, cet écoulement aqueux transparent remplit d’autres fonctions. Ce sont les suivantes :

  • Il agit comme un mécanisme de nettoyage. Sa présence permet d’éliminer les cellules mortes, ainsi que les débris qui se trouvent dans le canal vaginal.
  • C’est un facteur de régulation. Cet écoulement permet une bonne hydratation et une bonne lubrification des parois vaginales.
  • Il régule le pH. Certaines études indiquent que cet écoulement aide à réguler le pH vaginal, ce qui favorise la croissance de micro-organismes protecteurs.

Il faut dire que l’écoulement aqueux transparent peut survenir à tout moment du mois. Par exemple, il n’est pas rare qu’il soit sécrété après une routine d’exercice intense. Cela ne devrait pas être une cause d’alarme.

L'exercice intense chez une femme provoque un écoulement aqueux et clair.
Après une routine d’exercice intense, une femme peut sécréter un écoulement aqueux clair.

Quelles sont les causes de l’écoulement aqueux clair ?

Cet écoulement est associé à des changements hormonaux. Les hormones sexuelles féminines sont des substances qui stimulent ou inhibent les différents processus qui donnent lieu au cycle menstruel.

Parmi ces hormones, l’œstrogène est celle qui affecte le plus la production de sécrétions vaginales. Elle augmente peu de temps avant l’ovulation. Cela conduit à une augmentation également du niveau d’écoulement aqueux clair. Après l’ovulation, le taux d’œstrogènes diminue et l’écoulement devient plus dense et plus clairsemé.

D’autre part, ce type d’écoulement peut également apparaître au cours du premier et du troisième trimestre de la grossesse. Au deuxième trimestre, ce n’est pas habituel.



Les signes qui indiquent un dysfonctionnement…

Tant que l’écoulement aqueux conserve la couleur translucide, un aspect un peu visqueux et ne dégage aucune odeur, tout va bien. Des changements dans la consistance, la coloration ou la texture de l’écoulement peuvent indiquer un problème.

Selon les données disponibles, jusqu’à 95 % des infections vaginales provoquent des modifications du débit. Les changements à considérer sont les suivants.

Odeur nauséabonde

Un écoulement vaginal nauséabond est généralement le signe d’une infection à levures ou bactérienne. Il est important de consulter un médecin, car il est possible qu’il s’agisse d’une maladie sexuellement transmissible, telle que la gonorrhée, la chlamydia et les trichomonas.

Il est fréquent qu’un excès d’hygiène dans la zone intime provoque un déséquilibre de la flore vaginale. Dans ces conditions, la candidose peut survenir plus facilement. Dans tous ces cas, les pertes vaginales dégagent une mauvaise odeur.



Changements de couleur

Les changements de couleur sont souvent des indicateurs d’une infection.

  • Dans la vaginose bactérienne, l’écoulement devient blanc grisâtre et dégage une très mauvaise odeur.
  • La candidose provoque une sécrétion de couleur blanche, épaisse et grumeleuse.
  • Dans la trichomonase, l’écoulement est mousseux et jaune verdâtre.

Présence de sang

Parfois, des taches de sang apparaissent dans l’écoulement aqueux clair. Cet écoulement peut même être complètement rose. Cela peut être l’un des premiers signes indiquant que l’ovule a été fécondé et qu’une femme est enceinte. Cependant, cela doit être confirmé par un test.

Test de grossesse pour l'écoulement aqueux avec du sang.
Des traces de sang dans un écoulement normal indiquent parfois une grossesse. Avec un test, il est possible de le confirmer.

Les bonnes pratiques d’hygiène intime

Tant que l’écoulement clair aqueux conserve son aspect habituel, cet écoulement peut être considéré comme normal. Les changements en matière de quantité et d’épaisseur n’indiquent généralement pas un problème.

En revanche, tout changement de couleur, d’odeur ou de texture est le signe d’un dysfonctionnement. Dans ces cas, il est préférable de consulter le gynécologue.

Il est conseillé de maintenir une bonne hygiène de la région génitale. Cependant, les douches vaginales sont à éviter, car elles sont contre-productives. Privilégiez les sous-vêtements en coton et évitez les protège-slips, afin de réduire les risques d’altération de la flore vaginale.

Cela pourrait vous intéresser ...
Sécrétions vaginales pendant la grossesse : causes et traitements
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Sécrétions vaginales pendant la grossesse : causes et traitements

Pendant la grossesse, les changements au niveau des sécrétions vaginales peuvent susciter des inquiétudes. Sachez-en plus ici.



  • Serrano, S. C. (2018, diciembre). Comportamiento del síndrome de flujo vaginal en mujeres atendidas en un Centro Médico de Diagnóstico Integral. SciELO. Recuperado 23 de diciembre de 2021, de http://scielo.sld.cu/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S0138-600X2018000400004.
  • Borras, V. E. (2010, diciembre). Síndrome de flujo vaginal. SciELO. Recuperado 23 de diciembre de 2021, de http://scielo.sld.cu/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S0138-600X2010000400013.
  • Orellana Escobar, N. (2019). Factores Personales Asociados a Sindrome de Flujo Vaginal en Mujeres en Edad Fertil que Acuden al Servicio de Obstetricia del Centro de Salud Aucallama de Mayo Agosto 2018.