Quelques clés pour encourager l’estime de soi chez les enfants

7 février 2020
Aider un enfant à s'aimer et à se valoriser est la clé pour qu'il se sente bien. Nous vous livrons ici les clés pour encourager l'estime de soi chez les enfants. 

L’estime de soi est l’une des pièces fondamentales de notre puzzle intérieur. C’est le pilier qui nous soutient et sur lequel nous construisons notre « moi ». Pour cette raison, il est essentiel d’encourager l’estime de soi chez les enfants. Grâce à elle, ils évolueront avec maturité et assurance.

Néanmoins, il n’est pas toujours facile d’encourager l’estime de soi. Les parents ne sont pas des spécialistes dans tous les domaines. Mais il reste toujours l’option d’apprendre quelque chose de nouveau ou, au moins, d’avoir recours à quelques techniques pouvant nous aider. Nous vous livrons ici les meilleures clés pour encourager l’amour propre chez les enfants.

L’importance de l’estime de soi chez les enfants

Nous le savons, personne ne vient au monde avec le mode d’emploi parfait pour faire en sorte que nos enfants soient heureux et atteignent tous leurs objectifs avec maturité. Cela est parfois difficile. Certains enfants peuvent, qui plus est, avoir un caractère difficile à gérer. Encourager l’estime de soi chez les enfants est un pilier clé de leur éducation.

C’est un chemin qui leur permettra de devenir autonomes, forts et responsables. D’ailleurs, savoir se protéger et se valoriser constituent des besoins basiques ; les parents ne peuvent pas être à tout moment là pour leurs enfants, notamment lorsque ces derniers sont à l’école, un endroit où les enfants peuvent se faire attaquer par leur propres camarades.

Le bullying est une réalité dangereuse que nous pouvons résoudre en offrant des stratégies efficaces à nos enfants. Et plus encore si nous les aidons à développer leur estime d’eux-mêmes dès leur plus jeune âge.

Cela leur permettra d’atteindre la maturité en étant plus confiants et d’entretenir des relations saines ; ils ne se laisseront pas facilement marcher sur les pieds par quelqu’un. Cela vaut la peine d’essayer. Nous vous expliquons ici comment.

Cet article peut également vous intéresser : 9 règles pour élever des enfants forts

4 clés pour encourager l’estime de soi chez les enfants

Comment fomenter l'estime de soi chez les enfants ?

1. Encouragez la notion responsabilité

Gardez à l’esprit que l’éducation d’un enfant commence à sa naissance. Il est donc important d’établir une routine ou des habitudes au fur et à mesure de son évolution (heure de dormir, heure de manger…) tout comme de lui assigner des responsabilités. Ces responsabilités du type ranger les jouets ou encore débarrasser la table les aideront à se sentir utiles, à vivre de façon plutôt ordonnée et à apprendre à se valoriser.

Les responsabilités leur feront comprendre que la vie implique certaines obligations. S’ils s’acquittent de leurs responsabilités en s’y prenant bien, ils seront fiers d’eux-mêmes, car ils se sentiront capables et utiles.

S’ils sont capables de faire correctement leurs devoirs, de ranger leur chambre ou encore leurs vêtements et de prendre soin de leur animal de compagnie, le sentiment de valeur ainsi que leur amour propre se développeront.

2. Valorisez tout ce qu’ils font bien, soutenez-les

Certains parents commettent l’erreur de ne pas reconnaître ce que leurs enfants font de bien ; ils ne font que relever leurs erreurs et leurs failles. Cette façon de faire n’est pas appropriée lorsqu’il est question d’encourager l’estime de soi chez les enfants car, tôt ou tard, ils finiront par ne plus écouter leurs parents et par ne plus faire d’efforts, ce qui affectera de manière négative leur perception d’eux-mêmes.

Lorsqu’ils font quelque chose de bien, l’idéal est de le leur faire savoir avec des phrases du type « c’est super, je savais que tu étais capable de le faire », « génial, je suis très fière de toi ». S’ils font quelque chose de mal, il faut éviter de les gronder ou de le leur reprocher ; les phrases du type « c’est toujours la même chose, tu n’es pas capable de faire quelque chose de bien » sont à éviter.

Il ne faut pas non plus commettre l’erreur de les comparer à d’autres enfants ou à leurs frères et sœurs. Vous devez simplement leur indiquer ce qu’ils ont fait de mal et les aider à faire en sorte qu’ils s’y prennent mieux. Soutenez-les, aidez-les à avoir confiance en eux. « Je sais que tu n’as pas réussi tes examens, mais je suis sûr que si tu fais des efforts, tu y arriveras. » « Ne t’inquiète pas, fais des efforts et tu y arriveras. »

Une étude menée par l’Université de l’Indiana a mis en évidence une donnée intéressante en lien avec l’influence des comparaisons entre les enfants ; les résultats de cette étude ont montré qu’une longue exposition à la télévision peut jouer un rôle significatif chez les enfants : ces derniers peuvent se sentir mal, car ils ont tendance à se comparer avec ce qu’ils voient à la télé.

3. Démontrez-leur votre amour et votre confiance

Les parents peuvent aider à renforcer l'estime de soi chez les enfants

L’amour et la confiance sont des aliments indispensables pour encourager l’estime de soi chez les enfants. La psychologue Ana Torre affirme que « si nous les valorisons, eux aussi le feront. Nous sommes des miroirs pour eux, l’image d’eux-mêmes que nous leur renvoyons sera celle qu’ils auront d’eux-mêmes. »

Les enfants ont besoin de se sentir aimés, valorisés, intégrés et reconnus. Il est donc très important de leur faire savoir que nous les aimons de manière inconditionnelle, que ce sont des personnes très spéciales pour nous et que nous avons confiance en eux. Tout cela encouragera leur estime d’eux-mêmes et développera leur sécurité émotionnelle.

Cet article peut également vous intéresser : Nourrissez les enfants d’amour et leurs peurs mourront de faim

4. Apprenez-leur à être assertifs

L’assertivité revient à savoir se défendre : parler à voix haute, à la première personne, exprimer ce que nous désirons et souhaitons et éviter de se faire manipuler par les autres. Leur apprendre à dire non est aussi un point clé dans leur éducation : ils apprendront ainsi à ne pas se laisser marcher sur les pieds par les autres.

Offrez-leur une éducation démocratique qui inclut des normes, mais des normes qui doivent être comprises par les enfants. N’agissez pas comme un parent autoritaire : raisonnez avec eux et maintenez une communication ouverte basée sur la confiance.

Si vous leur donnez constamment des ordres et des interdictions, ils finiront par vous éviter. Si vous raisonnez avec eux, ils parleront toujours avec vous. Leur apprendre à être assertifs et à défendre leurs droits les aideront à jouir d’une bonne d’estime d’eux-mêmes et à se sentir forts et capables de réaliser des choses.

Enfin, gardez à l’esprit que la véritable éducation est celle reçue à la maison : les parents ou tuteurs doivent donner l’exemple. Éduquer des enfants heureux requiert des efforts, mais si nous leurs transmettons confiance, amour et dialogue et leur montrons où se trouvent les limites, ils évolueront dans le bon sens. Cela vaut la peine.

 

  • Pereira, M. (2007). Autoestima : un factor relevante en la vida de la persona y tema escencial del proceso educativo. Revista Electrónica “Actualidades Investigativas En Educación.” https://doi.org/10.15517/aie.v7i3.9296
  • Ferreras, E. (2007). La autoestima. Anales de Mecánica y Electricidad. https://doi.org/10.1016/j.medin.2012.12.011
  • V. Del Barrio, Victoria; D. Frías ;V. Mestre Escrivá, M. V. (1994). Autoestima y depresión en niños. Revista de Psicología General y Aplicada. https://doi.org/10.1111/j.1474-919X.2009.01001.x
  • Varios. (2012). La Autoestima. Revista Fuentes.
  • Hauessler, I. M., Colbert, M., Myers, R., Eugenia Linares Felipe Risopatrón, M., Manrique Castro, M., & Cufino, M. del P. R. (2004). Desarrollo Psicosocial de los niños y las niñas. Unicef.