Quelques conseils pour éviter les gaz pendant que vous courez

20 août 2018
Si vous voulez éviter les gaz pendant votre entrainement, il est important d'éviter de manger dans les deux heures précédentes, afin de vous assurer que vous avez passé la première étape de la digestion.

La course à pied est l’une des meilleures activités sportives au monde. C’est un exercice cardiovasculaire qui nous permet de brûler les graisses, de mobiliser nos membres, d’oxygéner le cerveau et de permettre à notre cœur de pomper le sang avec une plus grande force. Néanmoins, cette activité peut être dérangée par des gaz.

En outre, lorsque vous courez, vous avez la possibilité de profiter de paysages incroyables dans l’espace dans lequel vous êtes. D’où la raison pour laquelle nous vous recommandons de toujours courir en extérieur. Cependant, même si vous utilisez un tapis roulant à la maison ou à la salle de sport, cela reste toujours une activité libératrice qui transporte l’esprit. Elle a également un impact sur la réduction du stress, de l’anxiété et de la dépression.

Il n’y a pas de médecin qui ne recommande pas la course, pour tous ses avantages incroyables mentionnés précédemment. Cependant, lorsqu’il s’agit d’un exercice aussi exigeant que celui-ci, qui mobilise l’ensemble du corps, bien au-delà des jambes, nous sommes exposés à des inconforts assez désagréables, parmi lesquels nous retrouvons les gaz.

Connaître le fonctionnement de votre système digestif est essentiel pour optimiser au mieux votre course. Rappelez-vous que votre système digestif se manifeste lorsque vous mettez votre corps à l’épreuve. Pour éviter les surprises, la meilleure chose que vous pouvez faire est de consommer les aliments, de choisir l’intensité et les routines qui vous conviennent vraiment.

Même de cette manière, nous devons vous avertir que les gaz qui remplissent votre cavité ne sont pas seulement causés par les aliments ou les boissons gazeuses. Ils ont aussi leur origine dans l’inhalation. Tout le corps est composé de gaz qui interagissent constamment avec l’aide de l’oxygène qui nourrit le corps.

Gardez également à l’esprit que les brûlures d’estomac ne sont pas liées aux gaz. L’acidité est générée par l’alimentation, dont le reflux gastrique est renvoyé à l’œsophage en raison d’une faiblesse ou d’un dysfonctionnement du muscle entrant dans l’estomac.

Ce dernier se produit généralement lorsque la quantité de nourriture avant l’entraînement est élevée. Ou lorsque nous effectuons un entraînement trop intense. Si cette condition se produit constamment, il est important que vous consultiez un spécialiste. Il pourra vous aider à régler ce problème.

Découvrez cet article : Quels sont les effets des boissons gazeuses sur notre santé ?

les gaz peuvent être gênants pendant votre course

Conseils pour éviter les gaz pendant que vous courez

1. Évitez les aliments flatulents

Avant de courir, éliminez les aliments qui sont considérés comme flatulents de votre alimentation. Vous devez être particulièrement prudents. Car bien qu’il existe une liste générale d’aliments flatulents par excellence, chez certaines personnes, d’autres plus spécifiques peuvent être ajoutés.

Nous pouvons donc vous dire que les sodas, et tout ce qui est considéré comme étant une boisson gazeuse, n’est pas la meilleure option à ingérer avant de courir.

D’autres aliments ayant un grand potentiel pour créer des gaz sont :

  • Le cola
  • Les farines, en particulier le pain
  • Les légumineuses et les légumes

Si vous avez déjà ressenti ce gonflement ou cette pression abdominale, produite par des flatulences dans la région intestinale, vous savez que nous parlons ici d’une condition très inconfortable, et surtout douloureuse, qui peut survenir pendant ou après votre entraînement.

Son origine a beaucoup à voir avec le régime suivi par le coureur, surtout dans les heures qui précèdent la course.

Cependant, cela ne signifie pas que la consommation de certains aliments potentiellement flatulents, la nuit précédente par exemple, n’a pas d’impact durable si la course se déroule en milieu de matinée du lendemain. Rappelez-vous que le processus digestif est long, et que vous aurez alors de nouveau faim avant même qu’il ne soit terminé.

Cet article pourrait également vous intéresser : Pourquoi l’eau gazeuse est-elle dangereuse pendant la grossesse ?

les gaz peuvent être douloureux

2. Ne mangez pas dans les 2 heures précédant votre entraînement

Évitez de manger dans les 2 heures avant le début de l’entraînement. Cela donnera du temps à la première étape du processus digestif. Dans le cas où l’inconfort persiste, essayez quelques infusions avec des plantes médicinales, telles que la fleur d’anis, qui peuvent vous être recommandées dans les magasins d’alimentation naturelle et biologique.

De même, n’oubliez pas que ces conseils peuvent ne pas donner de résultats. Et dans ce cas, il est préférable d’aller consulter votre médecin de confiance ou un spécialiste de la santé digestive.

La quantité de gaz et la douleur peuvent être l’avertissement que quelque chose dans votre corps nécessite des soins médicaux spécialisés.

 

A découvrir aussi