Qu’est-ce que le test WISC ? A quels enfants s’applique-t-il ?

15 avril 2019
Même si le test WISC peut s'appliquer à tous les enfants entre 6 et 16 ans, il est tout particulièrement indiqué pour détecter les hautes capacités, les troubles d'apprentissage ou les handicaps intellectuels.

L’échelle de l’intelligence de Wechsler pour enfants, ou test WISC pour son sigle anglais, est un outil conçu pour évaluer le quotient intellectuel des enfants de moins de 16 ans.

Depuis la première édition du test, mise au jour en 1949, ce dernier s’est amélioré et actualisé. Aujourd’hui, nous en sommes à la version WISC-V, apparue en 2014. Dans la suite de cet article, nous vous présentons les caractéristiques les plus importantes du test WISC.

Le test WISC : qu’est-ce plus exactement ?

test WISC

Le Wechsler Intelligence Scale for Children est un test d’intelligence applicable aux enfants et adolescents ayant ente 6 et 16 ans. Il concerne donc principalement les niveaux éducatifs primaire et secondaire.

A ses débuts, en 1949, le test était une version de l’échelle d’intelligence pour adultes de Wechsler-Bellevue. Cependant, après diverses versions, actualisations et améliorations, le test est devenu un des outils de mesure du quotient intellectuel pour enfants par excellence.

En effet, ce sont généralement des psychologues et des spécialistes en éducation qui l’appliquent. Ces derniers peuvent intervenir dans des écoles et autres centres du monde entier. Le test actuellement appliqué consiste en la version WISC-V, lancée en 2014.

Qu’évalue ce test ?

En règle générale, le test WISC permet d’évaluer 4 aspects ou indices de l’intelligence :

  • Compréhension verbale : comme son nom l’indique, elle reflète la capacité de l’enfant à raisonner verbalement. Dans ce cas, cet aspect se trouve étroitement lié aux connaissances sémantiques de l’enfant.
  • Indice visio-spatial : il consiste en la capacité de comprendre des détails visuels et des relations pour résoudre des puzzles et construire des formes géométriques.
  • Raisonnement fluide : il s’agit de la capacité à détecter des relations entre des objets visuels.
  • Mémoire de travail : elle reflète la capacité de retenir et de manipuler les informations que l’enfant a entendues ou vues.
  • Rapidité de traitement : elle consiste en la capacité de l’enfant à prendre des décisions avec précision.

Après avoir mesuré ces différents aspects, on compare le score obtenu avec les résultats de la moyenne standard de l’âge du mineur. En ce sens, l’âge est un facteur déterminant dans le résultat final, et ce sera donc la comparaison avec la moyenne qui le déterminera.

Précisément pour cette raison, même si on peut l’appliquer auprès de n’importe quel enfant, le test WISC s’applique généralement auprès d’individus dont le quotient intellectuel, pour diverses raisons, doit être déterminé. Ainsi, par exemple, on y a recours pour diagnostiquer de hautes capacités, des troubles de l’apprentissage ou un handicap intellectuel quelconque.

Quel type d’épreuves inclut le test WISC ?

test WISC

Le test WISC se compose de 15 épreuves. On y trouve 10 types d’évaluations fondamentales :

  • Ressemblances et vocabulaire pour l’évaluation de la compréhension verbale
  • Cubes et puzzles visuels pour l’indice visio-spatial
  • Matrices et balances pour le raisonnement fluide
  • Chiffres et dessins pour la mémoire de travail
  • Clés et recherche de symboles pour la rapidité de traitement

D’autre part, les différentes épreuves se classifient aussi selon le format des items, autrement dit, selon le type de réponses qu’ils admettent ou la stimulation qu’ils présentent. Voyons, dans la suite de cet article, quelques exemples :

  • Items de réponse libre : il s’agit d’épreuves dans le cadre desquelles, par exemple, l’enfant doit expliquer des ressemblances entre deux choses, développer des concepts, résoudre des énigmes, etc

A voir aussi : 10 énigmes qui mettront votre cerveau à l’épreuve. Allez-vous y arriver ?

  • Recherche de symboles : le mineur doit indiquer si les symboles qu’on lui propose coïncident avec un modèle donné
  • Modèles qui doivent être imités : le mineur doit reproduire avec des cubes une figure modèle. De plus, un autre type d’épreuves similaires consiste à compléter une matrice (une série) ou à indiquer quelle option, parmi toutes celles proposées, est celle qui permet de compléter une figure incomplète
  • Problèmes d’arithmétique : il est ici question de résoudre mentalement des problèmes mathématiques simples

Lisez aussi cet article : 6 conseils pour enseigner les mathématiques aux enfants

  • Stimulations de réorganisation : l’enfant doit organiser une série de lettres, de nombres ou de chiffres désorganisés du plus grand au plus petit, dans l’ordre alphabétique, etc
  • Stimulations à associer : il faut ici relier des images à des nombres, des clés, des symboles, etc. Par exemple, une épreuve caractéristique consiste à trouver un animal en particulier dans une page pleine d’images d’autres choses ou d’autres animaux

On peut donc voir que la nature des épreuves varie : certaines sont verbales, d’autres nécessitent l’utilisation d’une feuille de papier et d’un crayon, et finalement, d’autres encore sont manuelles.

Comment le test WISC s’applique-t-il ?

Le test WISC peut être appliqué à n’importe quel mineur dont l’âge est compris entre 6 et 16 ans. Il doit être mené par un professionnel qualifié. Ce test peut être réalisé dans les écoles, soient-elles publiques ou privées, de manière individuelle ou collective, ou bien à l’initiative des parents, sous la supervision d’un professionnel dans un centre privé.

Dans ce dernier cas, les parents doivent savoir que le coût du test est élevé. Cela s’explique en effet par le prix du matériel en soi, mais aussi de la formation spécifique que doit suivre le professionnel pour être en mesure d’appliquer le test.

D’autre part, la durée du test dépendra, logiquement, de la rapidité de réponse de l’enfant. Cependant, en règles générales, il dure entre 1h et 1h30. Pour ce qui est du résultat, il est souvent immédiat. Sauf lorsque le test est appliqué auprès de plusieurs enfants à la fois.

Quels sont les résultats ?

Comme nous l’avons précédemment mentionné, on compare le score obtenu à la moyenne standard de l’âge de l’enfant qui a réalisé le test. Ainsi, le résultat pourra se situer dans une des classifications suivantes :

  • Sous la moyenne
  • Moyenne basse
  • Moyenne
  • Au-dessus de la moyenne
  • Supérieur
  • Très supérieur

Comme nous l’indiquions antérieurement, le test WISC est tout particulièrement indiqué dans le cas d’enfants dont le quotient intellectuel, pour diverses causes, doit être mesuré. En ce sens, le recours à ce test se révèle très utile dans les cas de hautes capacités, de handicap intellectuel, de troubles de l’apprentissage, de dysfonctionnements neuropsychologues ou du trouble du déficit de l’attention, entre autres.

 

  • Consejo General de Psicología, España (s.f.), Evaluación de la Escala de Inteligencia de Wechsler V para niños (WISC-V), https://www.cop.es/uploads/PDF/2016/WISC-V.pdf
  • Anaya, D. (2002). Diagnóstico en educación. Madrid. 
  • Kaufman, A. S., Raiford, S. E., & Coalson, D. L. (2016). Intelligent Testing with the WISC-V. Nueva York.