Qu’est-ce que la gastro-entérite ?

7 février 2018
La gastro-entérite est un tableau clinique qui se traduit par des diarrhées et des vomissements à la suite d'une inflammation du tractus gastro-intestinal.

La gastro-entérite est un syndrome qui survient avec des diarrhées et des vomissements provoqués par une inflammation du tractus gastro-intestinal.

En plus de ces symptômes, peuvent survenir des douleurs abdominales et des crampes, et les cas les plus sérieux peuvent engendrer une grave déshydratation.

La cause la plus fréquente de gastro-entérite est d’origine infectieuse. En ce sens, les micro-organismes les plus courants sont les virus chez les enfants et les bactéries chez les adultes.

Lisez aussi article : Les 9 bactéries les plus dangereuses pour l’être humain

Qui cela affecte-t-il ?

gastro-entérite et les personnes affectées

La gastro-entérite est l’un des syndromes les plus courants actuellement, et compte entre 3 et 5 milliards de cas par an. C’est l’une des principales raisons de consultation dans les pays développés, ce qui entraîne un coût économique très élevé.

Le plus grand risque d’infection se produit pendant la saison des pluies ou en hiver, en raison de la diminution de la qualité de l’eau.

Elle peut affecter n’importe quelle personne, mais le groupe le plus touché est celui des enfants, en particulier ceux de moins de 5 ans, car les adultes développent une immunité acquise.

Les pays en développement ont un taux d’incidence élevé du syndrome. Cela est souvent dû au choléra, car il existe de nombreuses zones où l’hygiène est rare et les eaux contaminées, avec un risque élevé d’épidémies.

Causes de la gastro-entérite

les causes de la gastro-entérite

Comme mentionné ci-dessus, les virus et les bactéries sont les principales causes du syndrome, bien qu’il existe des cas de gastro-entérite provoqués par des parasites. Il y a un plus faible pourcentage de cas dus à des causes non infectieuses, telles que la maladie de Crohn ou l’intolérance au lactose.

Virus

  • Rotavirus
  • Norovirus
  • Adénovirus
  • Astrovirus

Le rotavirus est le principal agent infectieux chez les enfants, étant également le risque d’infection très élevé en raison du manque d’immunité et de la faible hygiène de ceux-ci.

Chez les adultes, la principale cause est le norovirus, en particulier en Amérique.

Les virus sont responsables de plus de 70% des diarrhées infectieuses pendant l’enfance, car les enfants n’ont pas un système immunitaire aussi compétent que les adultes.

Bactéries

  • Escherichia Coli
  • Campylobacter jejuni
  • Salmonella
  • Clostridium difficile
  • Vibrio cholerae

Les bactéries provoquent souvent une gastro-entérite due à la contamination des aliments. Si les aliments sont conservés à température ambiante, les bactéries prolifèrent et les risques d’infection augmentent.

Le Campylobacter jejuni contamine spécialement la viande crue ou pas suffisamment cuite.

Le choléra est une maladie causée par le virus Vibrio cholerae, transmise par des aliments et / ou de l’eau contaminés. Le choléra est une cause majeure de gastro-entérite, en particulier dans les pays d’Afrique et d’Asie.

L’utilisation d’antibiotiques, favorise parfois également l’apparition de la gastro-entérite. L’une des causes de la diarrhée chez les personnes âgées et chez les patients hospitalisés est une infection due au Clostridium difficile.

Nous vous recommandons de lire : Des plantes médicinales pour guérir les intestins

Comment se transmet-elle ?

La transmission peut être provoquée par divers mécanismes, le plus commun étant par contact physique avec des personnes infectées, ainsi que par l’eau ou des aliments contaminés.

Le plus grand risque d’infection se manifeste pendant la saison des pluies ou en hiver, en raison de la diminution de la qualité de l’eau.

La transmission est également associée à une mauvaise hygiène et à des situations de malnutrition, qui surviennent généralement chez les enfants. Cependant, les causes de la gastro-entérite sont si diverses qu’il est impossible de définir une seule méthode de transmission.

Temps d’incubation et période de contagion

gastro-entérite : incubation et période de contagion

Les symptômes de la gastro-entérite apparaissent généralement 1 à 3 jours après la contraction de l’infection.

La durée de la gastro-entérite est variable, les diarrhées et les vomissements disparaissent habituellement entre les 3 et 8 premiers jours. Cependant, si elle n’est pas traitée correctement, la diarrhée peut devenir chronique.

D’autre part, il convient de noter que les adultes peuvent développer une tolérance, de sorte qu’ils peuvent être porteurs de certains agents infectieux et ne pas avoir d’infection. En d’autres termes, les individus peuvent continuer d’être atteints après la période symptomatique, ce qui implique de prendre des précautions.

Vous ne le saviez pas ? Comment lutter contre la bactérie qui provoque des brûlures, des diarrhées et des ballonnements

Les symptômes de la gastro-entérite

  • Vomissements
  • Diarrhée : Lorsque la cause est bactérienne, du sang peut apparaître dans les selles.
  • Douleur abdominale
  • Crampes

La gastro-entérite virale s’accompagne également de fièvre, de fatigue et de douleurs musculaires.

Complications

La complication la plus fréquente de la gastro-entérite est la déshydratation, conséquence de la diarrhée. La déshydratation est classée comme légère (<5%), modérée (5 – 9%) et grave (> 10%). Dans la déshydratation modérée et grave apparaissent les yeux enfoncés, le manque de larmes et la bouche sèche, en outre, l’individu est moins actif et la turgescence cutanée est déficiente.

Diagnostic différentiel

  • Volvulus
  • Diabète
  • Appendicite
  • Maladie cœliaque
  • Intoxication alimentaire
  • Abus de l’apport laxatif
  • Maladie inflammatoire de l’intestin

Le diagnostic de gastro-entérite est clinique, il est donc nécessaire d’exclure d’autres pathologies.

Traitement

traitement de la gastro-entérite

Le traitement de la gastro-entérite se base principalement sur la réhydratation et une bonne nutrition. Il est déconseillé d’administrer des boissons avec du sucre car elles pourraient aggraver la diarrhée.

La réhydratation sera effectuée au moyen de sels de réhydratation oraux ou avec de l’eau pure, au cas où les premiers ne soient pas disponibles.

Il est recommandé de maintenir le régime alimentaire normal, en diminuant la consommation de sucres et en augmentant l’apport de probiotiques. Certains cas de gastro-entérites peuvent être traités par des antiémétiques, des antibiotiques et des antispasmodiques, mais ils sont exceptionnels.

Prévention et vaccination

Les principales mesures préventives sont une bonne hygiène et la consommation d’eau et d’aliments non contaminés. Se laver les mains réduit l’incidence de la gastro-entérite jusqu’à 30%.

Actuellement, des programmes de vaccination contre le rotavirus sont en cours et sont très efficaces dans le monde entier.

Avant de terminer, ne manquez pas de lire : Le régime recommandé contre la gastro-entérite aiguë

Pour rester hydrater si vous souffrez d’une gastro-entérite, il est fondamental de boire beaucoup de liquide et de suivre un régime à base de purées, de veloutés et de soupes.

Image principale de © wikiHow.com

 

A découvrir aussi