Diarrhée chronique et aiguë : causes et traitements

· 21 mars 2019
Aussi bien sous sa forme chronique que sous sa forme aiguë, la diarrhée est une affection digestive très embarrassante, qui en plus peut être accompagnée d'autres symptômes.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la diarrhée consiste e, l’élimination de selles liquides ou semi liquides plus de trois fois en 24 heures. Chez les enfants, cette affection est difficile à définir puisqu’il peut y avoir plusieurs cas de selles liquides par jour sans que cela ne constitue forcément une pathologie. Ainsi, dans la majorité des cas, la diarrhée se manifeste par un changement brusque du rythme intestinal par rapport aux habitudes de chaque individu. Nous pouvons en citer deux types : la diarrhée chronique et la diarrhée aiguë, avec des différences significatives au niveau de leurs causes et de leur traitement.

Selon le temps pendant lequel dure l’épisode diarrhéique, on peut alors définir s’il s’agit de diarrhée aigüe ou de diarrhée chronique. La première est la plus fréquente et elle est d’une durée inférieure à deux semaines. Pour sa part, la diarrhée chronique est celle qui dure plus de 14 jours et qui est d’origine multi-factorielle. 

Diarrhée chronique

diarrhée
Contrairement à la diarrhée chronique, la diarrhée aiguë est généralement causée par un agent infectieux.

La diarrhée chronique est un problème commun, aussi bien dans les centres d’assistance primaire que dans les centres spécialisés. Comme nous le savons déjà, cette maladie correspond à toute variation significative des caractéristiques des selles. Ces changements s’évaluent en comparaison avec les selles habituelles antérieures du patient. Cela peut aussi bien concerner  le volume que la fréquence des selles ou l’altération de leur consistance.

Causes

Contrairement à la diarrhée aiguë, que nous expliquerons par la suite, la diarrhée chronique est toujours inappropriée et néfaste pour l’organisme. En général, elle implique l’existence d’un changement dans le transport de l’eau vers l’intestin. Par conséquent, une réduction d’eau de tout juste 1% peut être la cause principale de ce type de diarrhée. Ainsi, les diarrhées chroniques ne sont généralement pas à caractère infectieux. Cependant, elles peuvent provenir de parasites qui provoquent les symptômes chroniques ou les infections chez les patients immunodéprimés.

La diarrhée chronique est généralement la manifestation d’une maladie fonctionnelle. On retrouve donc parmi ses causes les plus fréquentes :

Traitement

Le traitement de la diarrhée chronique sera éthiologique, c’est-à-dire qu’il traitera l’élément déclencheur. Par exemple, si elle est due à une maladie coéliaque, il faudra suivre une alimentation sans gluten. Alors que s’il s’agit d’une forme d’entérocolite infectieuse, le remède s’appliquera plutôt par l’administration d’antibiotiques. On utilise un traitement empirique dans trois situations :

  • Traitement initial ou temporaire jusqu’à l’obtention du diagnostic
  • Quand les différents tests diagnostiques ne permettent pas d’établir un diagnostic définitif
  • Dans les cas où l’on parvient à établir un diagnostic précis mais qu’il n’existe pas de traitement spécifique ou qu’il n’est pas efficace

Lire aussi: Qu’est ce que la maladie de Crohn

Diarrhée aiguë

diarrhée
Le risque de diarrhée réside dans une possible déshydratation.

De son côté, la diarrhée aiguë infectieuse est un syndrome caractérisé par l’inflammation ou le dysfonctionnement de l’intestin produit par un micro-organisme ou ses toxines. Comme nous l’avons déjà mentionné, elle dure au moins 14 jours et se caractérise par 3 selles par jour. Ces évacuations sont moins consistantes que les normales et s’accompagnent d’autres symptômes comme par exemple les nausées, les vomissements, la douleur abdominale et la fièvre.

La diarrhée aiguë infectieuse représente la première ou la deuxième cause de mortalité dans la majortié des pays en voie de développement. Cela se produit généralement chez les enfants suite à un état de déshydratation. Contrairement à la diarrhée chronique, cette réaction est un moyen de défense de l’organisme. C’est pour cette raison que nous pouvons affirmer qu’elle n’est pas nocive puisque son objectif est de « soigner » de cette infection.

Causes

La cause principale de la diarrhée aiguë est l’infection. Elle s’attrape généralement par voie fécale-orale, par des aliments ou de l’eau contaminée. Dans la majorité des cas, ces épisodes s’autolimitent : cela signifie qu’ils cessent par eux-mêmes, sans avoir besoin de recourir à un traitement. Les principaux micro-organismes qui provoquent des signes de diarrhée infectieuse varient selon l’âge et l’état de santé du patient. Parmi les plus communs, on retrouve :

  • Rotavirus (nourissons)
  • Adénovirus
  • Aeromonas
  • Campylobacter
  • Escherichia coli
  • Salmonelle
  • Giarda intestinales

Cela peut aussi vous intéresser: 7 conseils pour avoir un bon transit intestinal et une bonne digestion

Traitement

Les principes de base du traitement sont de prévenir et de corriger la déshydratation, d’améliorer les symptômes et de contrôler l’infection. Le rétablissement de liquides est le traitement commun à tous les épisodes de diarrhée. Sa voie d’administration peut être orale ou en intraveineuse par le biais de sérum. De plus, il est conseillé d’utiliser des probiotiques qui augmentent les bactéries bénéfiques de l’intestin en aidant à éliminer les agents infectieux. Tout cela, associé à une alimentation stricte et molle, constitue le principal traitement en cas de diarrhée aiguë.

D’autre part, les antidiarrhéiques comme la lopéramide ont tendance à réduire le nombre de selles et à limiter les pertes aqueuses et électrolitiques. Ces médicaments exercent une action qui réduit la mobilité et le ralentissement du transit intestinal. De plus, ils ont une action minime dans la réduction de la sécrétion intestinale. Cependant, dans certains cas, son utilisation est contre-indiquée à cause des risques de concentration d’agents infectieux dans l’intestin.

Enfin, il faut souligner que le traitement antibiotique est sujet à controverse. La majorité des signes de diarrhée aiguë infectieuse seront légers et autolimités dans le temps. Par conséquent, le recours à ces médicaments n’est pas nécessaire.