À quoi peut servir le gingembre ?

26 mars 2014
Pour soulager la congestion nasale, préparez une infusion avec une petite cuillère à café de racine sèche et 200 ml d'eau, puis ajoutez le jus d'un demi-citron.

Le gingembre est une racine qui provient d’Orient et qui se cultive en Chine principalement. En Inde, c’est l’un des ingrédients les plus indispensables. Très répandu à travers le monde entier pour ses nombreux bienfaits pour la santé, le gingembre se consomme entier, en infusion ou même en galettes hachées. Découvrons ensemble ses merveilleuses propriétés !

Ses caractéristiques

Son nom scientifique est le Zingiber, et on le cultive dans les régions chaudes, notamment dans le sud asiatique. Le gingembre est une plante qui peut atteindre jusqu’à 2 mètres de haut. Ses tiges et ses feuilles sont rougeâtres. Utilisée depuis l’Empire Romain, cette plante était très recherchée par le célèbre Marco Polo lors de ses divers voyages. Et malgré le fait que sa production se réalise surtout en Jamaïque, on dit que le meilleur gingembre vient de Chine ou d’Inde.

Ginjembre 2

Le gingembre possède une saveur piquante et un arôme pénétrant qui font de lui une racine très puissante. Concernant sa consommation, il est recommandé de le prendre en petites quantités, avec modération et toujours accompagné d’autres aliments. Il possède des vitamines, des minéraux, des antioxydants et des acides aminés très bénéfiques pour notre organisme.

Afin de profiter de tout cela, il faut le consommer en infusion, en jus, en milk-shake, en salade ou en desserts. On peut le consommer frais, en poudre, en gélules, en sirop ou farci. Mais il faut savoir qu’il augmente la température du corps : c’est pour cela qu’il faudra éviter de le prendre en cas de fièvre.

À quoi sert le gingembre ? Son usage interne

Le gingembre est très utile pour traiter n’importe quelle affection des intestins, mais plus encore l’estomac et l’appareil digestif en général. Il stimule le pancréas et augmente la production des enzymes qui favorisent la digestion, évitant ainsi les effets secondaires comme l’acidité ou la lourdeur. Il est également efficace comme antibactérien afin de combattre les problèmes intestinaux produits par une altération au niveau de la flore.

Gingembre 3

Il est prouvé que le gingembre combat les nausées et les vomissements :

  • Le mal de mer : pour l’éviter, il est conseillé de consommer du gingembre 3 heures (ou même une demie-heure si le voyage est long) avant de voyager en avion, en voiture ou en bateau. Boire une infusion avec une racine séchée ou mélangée aux fruits est une très bonne idée.
  • La chimiothérapie : ceux qui souffrent de cancer peuvent manger du gingembre pour réduire les vomissements après les séances de traitement. Il faut savoir néanmoins qu’il ne faudra pas le consommer l’estomac vide.
  • La grossesse : les femmes enceintes peuvent consommer du gingembre pour diminuer les vertiges et les vomissements lors des premiers mois. On peut réaliser une infusion d’une demie-cuillère de racine séchée dans un verre d’eau et en boire plusieurs fois par jour. Mais il ne faudra pas consommer ce remède deux mois d’affilée durant cette période de grossesse.
  • Les périodes post-opératoires : cette racine réduit les effets négatifs de plusieurs médicaments utilisés lors d’une opération chirurgicale. Il est conseillé d’en consommer un jour avant l’intervention si le médecin vous l’autorise.

Le gingembre est très utile pour éviter l’apparition des ulcères grâce à son pouvoir antibactérien, surtout l’une de ses espèces qui altère les jus gastriques à l’aide de ses secrétions. Cette racine sert aussi à équilibrer la production de liquides à l’intérieur de l’estomac.

Gingembre 4

Cette plante est également utile à notre appareil respiratoire, puisqu’elle traite la grippe, la fièvre et la congestion nasale. Il est conseillé de prendre une infusion accompagnée d’une cuillerée de racine séchée pour chaque verre d’eau, et cela plusieurs fois par jour. Et afin de renforcer son efficacité, ajoutez le jus d’un demi-citron, également très utile pour traiter la sinusite.

À quoi sert le gingembre ? Son usage externe

Le gingembre est capable de traiter les douleurs d’inflammation produites par les causes suivantes :

  • Arthrite : préparez une infusion avec une poignée de racine de gingembre dans un litre d’eau. Laissez refroidir puis appliquez le mélange avec une compresse durant 15 ou 20 minutes sur l’articulation qui fait mal. Répétez l’opération toutes les 6 heures. On peut également faire des frictions avec de l’huile de gingembre et de l’huile d’amande.
  • Syndrome du tunnel carpien : on peut réaliser un cataplasme de gingembre sur la zone affectée.
  • Molaires : il est possible de soulager la douleur des dents en mastiquant une petite rondelle de cette plante ou en buvant une infusion.

L’autre pouvoir du gingembre est d’éliminer la mauvaise haleine. Il s’agit d’une technique orientale qui consiste à prendre une rondelle de cette racine avec du vinaigre pour la mâcher après avoir terminé de manger. Très utile pour augmenter la production de salive, surtout lorsqu’on a la bouche sèche !

Gingembre 5

Enfin, il est dit que le gingembre possède un pouvoir aphrodisiaque très utile pour la libido et le désir sexuel. L’huile essentielle augmente la température corporelle, et elle est considérée comme un très bon stimulant grâce à son arôme pénétrant et intense.

Ses autres bienfaits

A découvrir aussi