Savez-vous reconnaître les symptômes d’un infarctus ?

· 22 mars 2014
Pour favoriser la santé cardiaque, il est fondamental de pratiquer une activité physique régulièrement, d'éviter les graisses, et de suivre une alimentation saine, riche en fruits et en légumes.

Actuellement, les décès causés par un infarctus sont plus nombreux chez les femmes que ceux provoqués par le cancer du sein ou par le cancer du col de l’utérus, car ces derniers temps, les cas ont augmenté considérablement !

Les maladies cardiovasculaires font partie de ces nombreuses maladies que l’on peut prévenir. Selon les affirmaitons d’un spécialiste, le docteur Héctor Sánchez Mijangos, on recense au Mexique dans la population féminine un plus grand nombre de décès causés par des maladies cardiovasculaires que par un cancer du sein ou du col de l’utérus ; ceci est probablement dû au manque d’activité physique, à une alimentation trop riche en graisses, et surtout au manque de campagnes de prévention.

Il est important de se rappeler qu’au moment des fêtes notamment, le cholestérol ou les triglycérides atteignent des taux assez préoccupants qui sont bien souvent à l’origine de troubles multiples, et dans le pire des cas, qui peuvent causer la mort chez des femmes encore jeunes. Il est donc d’une importance capitale d’effectuer des changements dans nos habitudes afin de parvenir à réduire les probabilités de faire un infarctus. Il est également très important de savoir reconnaître les signes avant-coureurs d’un accident cardiovasculaire.

Quels sont les symptômes d’un infarctus ?

Coeur2

  • Douleur ou sensation d’oppression dans la poitrine.
  • Respiration difficile.
  • Transpiration excessive.
  • Douleur au bras ou à l’épaule qui remonte jusqu’à la mâchoire.
  • Sensation d’indigestion avec ou sans nausées et vomissements.
  • Malaise, vertige soudain ou perte de conscience momentanée.

Les symptômes les plus fréquents chez les femmes

  • Indigestion ou pression abdominale.
  • Malaises, nausées ou vomissements.
  • Sensation de faiblesse ou de fatigue sans motif apparent.
  • Douleur à l’épaule.
  • Gênes fréquentes au niveau de la poitrine.
  • Sensation de mort imminente.

Selon les résultats de certaines statistiques, on estime qu’au moins vingt-cinq femmes sur cent seraient susceptibles de mourir des conséquences d’un malaise cardiovasculaire, qu’il s’agisse d’un infarctus ou d’une embolie. Ces problèmes sont le plus souvent la conséquence d’un mode de vie sédentaire, d’un excès de poids et du tabagisme.

De la même façon, les populations jeunes sont alertées sur les dangers qu’une consommation excessive de fast-foods représente de par leur grand contenu en graisses saturées, qui sont la principale cause des maladies cardiovasculaires, les maladies les plus mortelles chez les jeunes entre 28 et 30 ans.

L’hypertension est aussi appelée « l’assassin silencieux », car elle est considérée comme l’un des plus grands facteurs de risques au même titre que le manque d’activité, l’obésité et le tabagisme, tous responsables des maladies du coeur qui affectent actuellement les femmes dans le monde entier.

Il faut être vigilant afin de détecter le moindre symptôme et savoir réagir de façon immédiate si un membre de votre famille présente les signes d’un malaise de ce genre, car l’attention immédiate est primordiale pour sauver la vie de ceux qui font une crise cardiaque.

Le plus important afin de garder son coeur en bonne santé est de faire de l’exercice de manière régulilère, de suivre une alimentation saine, riche en fruits et en légumes, et surtout d’éviter les graisses !