Remèdes naturels contre les démangeaisons et les brûlures vaginales

4 février 2021
Il est important d'avoir une bonne santé vaginale, sans sensation de gêne telle que les démangeaisons et les brûlures. Si vous présentez ces symptômes, utilisez l'un des remèdes suivants comme solution immédiate. 

Les démangeaisons et les brûlures vaginales apparaissent pour différentes raisons. Parfois, l’effet déclencheur est une sécheresse vaginale ou l’usage de produits chimiques irritants comme les savons. Elles peuvent également être provoquées par des infections par des levures, des vaginoses bactériennes, une maladie sexuellement transmissible, entre autres.

Cependant, dans la plupart des cas, ces symptômes ne sont pas inquiétants et disparaissent généralement avec quelques soins basiques. Malgré cela, il est toujours recommandé de consulter un gynécologue. Surtout s’il y a d’autres signes d’infection. En effet, le spécialiste vous indiquera un traitement en fonction de la cause.

Par ailleurs, pour soulager les symptômes, il est possible également de faire appel à certains remèdes naturels efficaces. Toutefois, il faut les manipuler avec précaution et suspendre leur usage en cas de réaction défavorable. Prenez note!

Les causes des démangeaisons et des brûlures vaginales

Selon une publication dans le Dermatologic Clinicsles démangeaisons et brûlures vaginales représentent l’une des plaintes les plus courantes chez les jeunes filles et les femmes qui font appel aux médecins de soins primaires, aux gynécologues et aux dermatologues. Ce rapport signale que les symptômes peuvent avoir de multiples causes simultanées. Voici les plus fréquentes:

  • Les mycoses ou autres infections par champignons
  • Les infections sexuellement transmissibles (ITS)
  • Les produits d’hygiène
  • La ménopause
  • Le stress

Lisez également: 5 remèdes naturels contre la mauvaise odeur vaginale

Des remèdes naturels pour soulager les démangeaisons et les brûlures vaginales

Etant donné que les démangeaisons et les brûlures vaginales peuvent être liées à des infections ou des maladies, il est nécessaire de consulter le médecin ou le gynécologue afin d’obtenir un traitement adéquat. Dans de nombreux cas, les symptômes disparaissent par eux-mêmes grâce à des mesures d’hygiène de base.

Des compresses froides

brûlures vaginales

Les compresses froides, utilisées de manière adéquate, peuvent parfois soulager rapidement et transitoirement les démangeaisons et les brûlures vaginales que vous affligent.

Les ingrédients

  • 3 glaçons (30 gr)

Mode d’application

  • Mettez tout d’abord les glaçons dans un chiffon, et servez-vous d’un élastique pour nouer le chiffon de façon à retenir les glaçons.
  • Placez ensuite la compresse froide sur le vagin, et laissez agir pendant 5 minutes.
  • Retirez enfin la compresse pendant trente secondes, et renouvelez l’opération.
  • Appliquez ce remède naturel cinq fois par jour pendant cinq jours, tout en suivant un traitement de base.

Découvrez aussi: Démangeaisons et brûlures vaginales? Découvrez ces remèdes

Remèdes NON recommandés pour les démangeaisons vaginales et les brûlures

Même s’ils ont été utilisés dans certaines études, il n’y a pas suffisamment de preuves scientifiques pour soutenir ces remèdes comme options de traitement pour les démangeaisons et les brûlures vaginales. Par conséquent, il est toujours recommandé d’aller chez le médecin et de suivre ses instructions. Si vous souhaitez essayer un remède, en complément, assurez-vous de toujours en informer le professionnel afin qu’il puisse vous dire s’il vous convient ou non.

Ail

Une étude publiée en 2006 dans la revue Phytotherapy, indiqua que l’ ail peut aider à combattre 18 souches de candida. Son efficacité contre les infections reste cependant un sujet de débat. Concernant son application directe dans la région génitale, les avis sont partagés.

Découvrez également : 8 astuces pour prendre soin de votre santé vaginale

Le vinaigre de pomme

Il existe peu de preuves des propriétés du vinaigre de pomme contre les infections vaginales. Néanmoins, une récente étude publiée dans le Scientific Reportssuggère qu’il pourrait être efficace contre les champignons tels que le Candida Albicans, une des causes de la candidose vaginale.

Le vinaigre de pomme peut donc être un adjuvant en cas de démangeaisons et de brûlures vaginales associées de ce type d’infections. Mais il faut simplement le diluer dans de l’eau car il peut être irritant à l’état naturel.

Le yaourt grec et le miel

brûlures vaginales

L’utilisation du yaourt est une question controversée dans le domaine de la gynécologie. S’il existe des professionnels qui indiquent directement de l’éviter, d’autres décidèrent d’approfondir leurs contributions éventuelles dans certains cas. Par exemple, dans une étude publiée dans la revue Archives of Gynecology and Obstetrics129 femmes enceintes souffrant d’infections vaginales par des champignons y participaient. 82 d’entre elles furent traitées avec une préparation à base de yaourt et de mielalors que les 47 restantes reçurent un traitement avec une crème antimycotique en vente libre.

En fin de compte, les chercheurs déterminèrent que le mélange yaourt-miel était plus efficacité que la crème. De même, une étude publiée en 2015 a montré des résultats similaires.

Si vous avez des démangeaisons et des brûlures, évitez d’appliquer du yogourt sans d’abord consulter votre médecin. N’oubliez pas que les résultats de l’étude susmentionnée ne sont pas une norme et, par conséquent, ne couvrent pas toutes les variables, tous les cas.

Que devez-vous faire ?

Il est préférable de consulter le gynécologue lorsque vous devez soulager une gêne dans une zone aussi délicate que le vagin. Les remèdes maison peuvent sembler une solution facile, mais ils ne sont pas exempts d’effets indésirables. Vous devez donc être très prudent lors de leur utilisation. En outre, il doit être clair que – en aucun cas – les remèdes ne peuvent remplacer un traitement médical.

Si vous avez des doutes sur la façon de maintenir votre santé vaginale, parlez-en à votre gynécologue de confiance et ôtez-vous tous vos doutes. N’oubliez pas non plus de toujours maintenir de saines habitudes de vie.

  • Foster, D. C. (1993). Vulvitis and vaginitis. Current Opinion in Obstetrics & Gynecology, 5(6), 726–732.
  • READ, J. D. (1962). Vaginitis and vulvitis. Clinical diagnosis and treatment. Journal of the American Medical Women’s Association, 17, 487–490.
  • Yagnik D, Serafin V, J Shah A. Antimicrobial activity of apple cider vinegar against Escherichia coli, Staphylococcus aureus and Candida albicans; downregulating cytokine and microbial protein expression. Sci Rep. 2018;8(1):1732. Published 2018 Jan 29. doi:10.1038/s41598-017-18618-x
  • Bahadoran P, Rokni FK, Fahami F. Investigating the therapeutic effect of vaginal cream containing garlic and thyme compared to clotrimazole cream for the treatment of mycotic vaginitis. Iran J Nurs Midwifery Res. 2010;15(Suppl 1):343–349.
  • Shams-Ghahfarokhi, M., Shokoohamiri, M. R., Amirrajab, N., Moghadasi, B., Ghajari, A., Zeini, F., … Razzaghi-Abyaneh, M. (2006). In vitro antifungal activities of Allium cepa, Allium sativum and ketoconazole against some pathogenic yeasts and dermatophytes. Fitoterapia77(4), 321–323. https://doi.org/10.1016/j.fitote.2006.03.014
  • Williams A. Yogurt: still a favorite for vaginal candidiasis?. J Natl Med Assoc. 2002;94(4):A10.
  • Abdelmonem, A. M., Rasheed, S. M., & Mohamed, A. S. (2012). Bee-honey and yogurt: A novel mixture for treating patients with vulvovaginal candidiasis during pregnancy. Archives of Gynecology and Obstetrics286(1), 109–114. https://doi.org/10.1007/s00404-012-2242-5