Risques d’une alimentation riche en sucre pendant la grossesse

31 juillet 2020
Les conseils nutritionnels sont souvent fortement recommandés pour améliorer l'alimentation des femmes pendant la grossesse, et ainsi prévenir d'éventuelles complications futures.

Une alimentation riche en sucre peut entraîner des complications pour la santé de quelconque individu, mais spécialement pendant la grossesse. Par ailleurs, ces complications peuvent être beaucoup plus importantes et augmenter le risque de développer des maladies futures.

La grossesse est une période ponctuée de nombreux changements. Le corps se prépare à accueillir une nouvelle vie et cela comprend des transformations dans tout l’organisme.

Que se passe-t-il durant la grossesse ?

La grossesse est une étape d’une importance vitale au cours de laquelle se produisent divers processus de croissance, d’adaptation métabolique et de préparation pour la vie extra-utérine.

C’est une situation qui implique des changements dans la concentration de glucose et de lipides plasmatiques de la mère, ainsi que des bouleversements dans la concentration hormonale. Comme c’est le cas de l’insuline. Les degrés de résistance à cette hormone varient également selon les femmes.

Cette situation se produit afin d’assurer le glucose dans le cerveau de la mère et du foetus. Elle permet également de diriger le glucose vers la glande mammaire et de réduire son utilisation par les autres organes.

Examen d'une femme enceinte.

“Les contrôles réguliers sont fondamentaux chez une femme enceinte.”

Lisez également : Les aliments à consommer pendant la grossesse

Grossesse et métabolisme du sucre

Chez certaines femmes, une altération du métabolisme des glucides se développe pendant la grossesse. Cette altération se caractérise par une glycémie à jeun élevée, supérieure aux valeurs normales.

Lorsque les niveaux de glucose et d’insuline à jeun sont normaux, voire réduits, après la consommation de glucides la glycémie dépasse les valeurs normales. Ces changements sont plus prononcés pendant le dernier trimestre de la grossesse.

Par ailleurs, comme nous l’avons souligné, une certaine résistance à l’insuline apparaît pendant la grossesse. Ainsi, le corps a parfois besoin d’une quantité plus importante de cette hormone afin de métaboliser le glucose provenant de l’alimentation. Lorsque l’insuline est insuffisante ou que l’organisme ne peut pas l’utiliser, le glucose s’accumule dans le sang.

Si la régulation du glucose n’est pas physiologiquement correcte pendant la grossesse, cela peut entraîner des changements qui affectent sérieusement le développement du foetus, la plupart du temps. En outre, cela peut prédisposer l’enfant à souffrir de diabète à l’âge adulte.

Alimentation riche en sucre et diabète pendant la grossesse

En plus de ce que nous venons de mentionner, il se peut que la future mère ait une alimentation riche en sucre. Ce qui impacte davantage sur la situation. Cela peut donc conduire à ce que l’on appelle le diabète gestationnelqui commence ou se diagnostique pour la première fois pendant la grossesse.

Il s’agit généralement d’un état transitoire dans lequel la femme enceinte n’est pas capable de produire suffisamment d’insuline ou y devient résistante. Ce qui génère un taux de glucose élevé dans le sang.

Une cuillère de sucre.

Diabète gestationnel : quelles sont les conséquences ?

Les femmes enceintes souffrant de ce trouble sont plus exposées à certains risques. En voici quelques-uns:

  • Troubles hypertensifs de la grossesse
  • Maladies associées au diabète
  • Naissances par césarienne

D’autres part, plusieurs études démontrent que 50% des patientes atteintes de diabète gestationnel ont un risque accru de développer un diabète de type 2 au cours des 10 années suivantes.

Découvrez davantage : La pré-éclampsie et ses complications pendant la grossesse

Quelle est l’alimentation conseillée pendant la grossesse ?

La première chose à prendre en compte est que l’alimentation est primordiale pour prévenir le diabète gestationnel. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, une alimentation saine au cours de la gestation doit contenir une quantité adéquate d’énergie, de protéines, de vitamines et de minéraux.

Pour y parvenir, la consommation des aliments suivants ne doit pas manquer :

  • Fruits et légumes
  • Légumes verts
  • Viandes rouges maigres
  • Poisson
  • Légumineuses
  • Fruits secs
  • Céréales complètes
Salade d'aliments frais et équilibrés.

“L’alimentation pendant la grossesse doit inclure beaucoup d’aliments frais et naturels.”

Dans le cas du diabète, il ne faut pas oublier que le traitement consiste à contrôler quotidiennement le taux de sucre dans le sang, ajouté à une alimentation saine et une activité physique. Si la glycémie est trop élevée, le médecin prescrira les médicaments nécessaires.

Une alimentation riche en sucre n’est pas recommandée pendant la grossesse

Les consultations chez un nutritionniste sont une stratégie souvent utilisée pour améliorer l’alimentation des femmes enceintes et prévenir d’éventuelles complications futures.

L’accompagnement se concentre principalement sur les éléments suivants :

  • Améliorer la qualité de l’alimentation de la mère en tenant compte de la quantité de nourriture consommée.
  • Favoriser une prise de poids adéquate à travers une alimentation suffisante et équilibrée.

Enfin, les conseils du médecin et du nutritionniste sur l’importance d’une alimentation saine et pauvre en sucre sont indispensables pour les femmes enceintes. Il est également essentiel de pratiquer une activité physique quotidienne pendant la grossesse.