Rompre avec les réseaux sociaux : bienfaits et comment s'y prendre

Une pause des réseaux sociaux est nécessaire. Pour cela, il faut suspendre les notifications et mesurer le temps que vous y consacrez. Nous vous en disons plus ci-dessous.
Rompre avec les réseaux sociaux : bienfaits et comment s'y prendre

Dernière mise à jour : 03 septembre, 2022

Nous ne pouvons pas nier la présence et les avantages des nouvelles technologies dans nos vies. Elles nous offrent de nouvelles formes de communication, d’information, d’apprentissage et de travail. Alors pourquoi une pause des réseaux sociaux serait-elle nécessaire ?

Lorsqu’ils sont utilisés de manière excessive, les réseaux sociaux ont également un impact négatif, tant sur le plan émotionnel que sur nos performances et notre productivité. Voyons cela plus en détail.

Les bienfaits de faire une pause des réseaux sociaux

Derrière l’utilisation excessive des nouvelles technologies, se cachent différents risques pour la santé. Voyons donc quels sont les principaux bienfaits d’une pause des réseaux sociaux.

Amélioration des émotions

Combien de fois vous vous êtes dit en regardant les réseaux sociaux que votre vie n’avait aucun sens ? Avez-vous mis davantage l’accent sur une partie de votre corps que vous n’aimez pas ? Avez-vous ressenti de la jalousie pour la vie que mène quelqu’un que vous connaissez ?

Souvent, les réseaux sociaux réveillent nos fantômes et nos insécurités. Faire une pause des réseaux sociaux n’est pas la solution magique, mais beaucoup de nos émotions sont liées au déclenchement de stimuli et de pensées.

Ce qui se passe sur les réseaux amène de nombreuses personnes à se comparer. Le sentiment d’insignifiance et de vide augmente alors.

Il faut donc miser sur le changement, sur des idées plus saines et plus adaptatives. Il est conseillé de réduire le temps que nous passons à consommer des informations et des contenus qui génèrent de l’inconfort, de l’anxiété et de l’angoisse.

La fille vérifie les réseaux sociaux.
La révision constante des réseaux sociaux est susceptible de générer un sentiment d’insécurité et une faible estime de soi.

Amélioration de la qualité du sommeil

Une exposition prolongée aux écrans, notamment quelques heures avant de s’endormir, affecte la qualité du sommeil. Par conséquent, il convient de les éviter le soir, afin d’éviter les stimuli audiovisuels pour le cerveau.

Interactions et relations de meilleure qualité 

Combien de fois par jour remarquez-vous que, lorsque vous parlez à quelqu’un, il consulte son téléphone portable et répond aux messages ? Faites-vous aussi la même chose ?

Ce mode de fonctionnement nous empêche de nous concentrer sur l’ici et maintenant, de nous connecter véritablement avec notre interlocuteur. Parfois, nous devons même leur demander de répéter.

Moins d’accidents domestiques

Vous est-il arrivé de trébucher ou de faire tomber un objet parce que vous regardiez une vidéo ? Ou d’être sur le point d’entrer en collision avec un objet parce que vous regardiez l’écran du téléphone portable ? Parfois, cette dépendance à savoir ce qui se passe dans le monde en ligne nous expose à des situations dangereuses que nous pourrions éviter.

D’autres usages possibles du temps

Si vous vérifiiez combien de temps vous avez passé sur les réseaux sociaux la semaine dernière, vous seriez sans doute alarmé. Mais bien plus lorsque vous pensez à ces activités ou tâches que vous avez reportées pour regarder des vidéos les unes après les autres.

Prendre une pause des réseaux sociaux vous permettra de vous concentrer sur d’autres choses, au lieu de tergiverser. À son tour, cela va de pair avec une plus grande satisfaction à aller de l’avant et à atteindre les objectifs.



Comment s’éloigner des réseaux sociaux ?

Nous ne parlons pas d’un éloignement total des réseaux sociaux. Il s’agit d’améliorer la qualité et la quantité du temps que nous y investissons.

Voici quelques recommandations pour réussir à rompre avec les réseaux sociaux :

  • Consacrez seulement un certain temps dans la journée à vérifier les réseaux. Pas plus que la limite que vous vous fixez.
  • Notifications silencieuses. De cette façon, pendant le temps que vous consacrerez à d’autres activités, vous ne saurez pas si vous recevez ou non des messages. Cela nous renvoie au concept de FOMO (fear of missing out), c’est-à-dire à la peur de louper quelque chose.
  • Programmez des alarmes sur le téléphone portable. Par exemple, vous pouvez attribuer le temps que vous souhaitez consacrer dans la journée à vos réseaux. Lorsque vous êtes à la limite, laissez le téléphone portable vous avertir ou bloquez-le.
  • Prenez du temps pour d’autres activités qui vous intéressent. Par exemple : faire de l’exercice, marcher avec des amis, jouer avec votre animal de compagnie.
  • La nuit, il convient d’éteindre complètement le téléphone portable ou d’utiliser le mode avion. De cette façon, votre sommeil ne sera pas interrompu par des signaux lumineux ou des notifications.
  • Organisez des rendez-vous en face-à-face pour échapper à la virtualité. Peut-être utilisez-vous la technologie pour rester en contact avec vos amis et vos proches. Parfois, cela empêche un rendez-vous réel autour d’un café ou un repas. Essayez de maintenir un équilibre entre le monde en ligne et le monde hors ligne.
Réunion d'amis.
Des retrouvailles réelles et physiques doivent avoir lieu. Il n’est pas possible d’entretenir une relation humaine uniquement avec des messages sur les réseaux.



Vivez davantage loin des écrans

Il ne s’agit pas de diaboliser l’utilisation des réseaux. Dans leur juste mesure, ils servent à être en contact avec d’autres personnes que nous ne voyons pas au quotidien. Cependant, il y a danger quand on pense qu’ils deviennent la fin et non le moyen.

Il est très important d’utiliser consciemment les réseaux pour éviter la technoférence. Ce concept fait référence à l’interruption constante et quotidienne de nos activités pour se connecter à la technologie.

Il ne s’agit pas de penser à des scénarios extrêmes, dans lesquels les réseaux sociaux doivent être éradiqués. Cependant, reconnaissons que la vie passe pendant que nous scrollons.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les réseaux sociaux influencent nos émotions
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Les réseaux sociaux influencent nos émotions

Saviez-vous que les réseaux sociaux influencent nos émotions et qu'ils ont un grand pouvoir sur notre humeur ? Apprenez-en davantage ici.



  • Tapia, María Lourdes , & Cornejo, Marqueza (2011). Redes sociales y relaciones interpersonales en internet. Fundamentos en Humanidades, XII(24),219-229.[fecha de Consulta 22 de Agosto de 2022]. ISSN: 1515-4467. Disponible en: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=18426920010
  • Abjaude, Samir Antonio Rodrigues, Pereira, Lucas Borges, Zanetti, Maria Olívia Barboza, & Pereira, Leonardo Régis Leira. (2020). ¿Cómo influyen las redes sociales en la salud mental?. SMAD. Revista eletrônica saúde mental álcool e drogas, 16(1), 1-3. https://dx.doi.org/10.11606/issn.1806-6976.smad.2020.0089