Senna occidentalis : une alternative au café ?

Les graines de Senna occidentalis sont utilisées comme substitut du café. De plus, d'autres parties de la plante sont utilisées en médecine. Apprenez-en plus ici.
Senna occidentalis : une alternative au café ?

Dernière mise à jour : 02 octobre, 2021

Senna occidentalis est une plante herbacée, originaire des régions tropicales du monde. Elle est souvent cultivée à des fins ornementales, bien qu’elle ait également des usages médicinaux et culinaires.

Elle a des tiges fines, à la texture irrégulière et boisée. Ses inflorescences peuvent contenir jusqu’à 4 fleurs. Ces dernières sont d’une couleur jaune intense ou opaque.

Elle a également des fruits sous forme de gousses allongées pouvant mesurer 10 centimètres de long. À l’intérieur, ils contiennent de nombreuses graines rondes de couleur brun foncé, qui sont souvent utilisées pour remplacer le café. Les dérivés commerciaux de cette plante sont connus sous le nom de « café senna ».

Les utilisations de Senna occidentalis

Toutes les parties de Senna occidentalis sont exploitées à la fois au niveau culinaire et médicinal. La partie la plus utilisée sont les graines contenues dans les cosses, puisque torréfiées et moulues, elles sont une alternative au café. Cela est même connu sur le marché sous le nom de « café Mogdad » ou « noir ».

Les jeunes feuilles, les gousses immatures et les fleurs sont souvent cuites à la vapeur pour une consommation ultérieure comme légume. Bien que les preuves concernant les propriétés de cette plante soient limitées, on dit qu’elle agit comme antioxydant, diurétique, anticonvulsivant et antibactérien, entre autres. Cependant, elle n’est pas exempt de provoquer des effets secondaires.

Grains de café.
Les grains de cette plante sont présentés commercialement comme une alternative au café qui serait plus saine.


Senna occidentalis comme une alternative au café

Sur le marché, les graines torréfiées de Senna occidentalis sont généralement distribuées sous forme de café brusca ou de café senna. Selon une publication de Trends in Applied Sciences Research, ce café se distingue par sa teneur en acides aminés, vitamines et acides gras.

Il contient également des alcaloïdes, des tanins, des tocophérols, des caroténoïdes, des mucilages et des saponines, entre autres composés bioactifs. Une caractéristique remarquable est qu’il ne contient pas de caféine.

De plus, il est généralement consommé à des fins médicinales. Selon l’ encyclopédie pharmaceutique Drugs.com, ses utilisations sont les suivantes :

  • Laxatif naturel
  • Antibactérien et antifongique
  • Maladies cardiaques
  • Rhumatisme et goutte
  • Hémorroïdes
  • Diabète
  • Morsures de serpent
  • Convulsions
  • Coqueluche
  • Asthme et grippe
  • Épisodes de fièvre

Cette même source affirme que, bien qu’il existe des données cliniques soutenant ses propriétés laxatives, les preuves soutenant ses autres bienfaits sont insuffisantes. Par conséquent, il doit être utilisé avec une grande prudence.

La posologie suggérée

Il n’y a pas de ligne directrice pour déterminer la dose exacte de Senna occidentalis. Drugs.com indique que, chez les adultes et les enfants de plus de 12 ans, la dose suggérée de sennosides (extraits pharmaceutiques de plantes du genre Senna ) oscille de 8,6 à 17,2 milligrammes par voie orale, à raison de deux fois par jour.

Désormais, cette plante se décline en plusieurs présentations et la dose n’est pas équivalente sous toutes ses formes. Par conséquent, il est préférable de consulter l’étiquette de l’emballage pour suivre les instructions du fabricant.

Effets secondaires et contre-indications

Malgré la popularité des graines de Senna occidentalis comme alternative au café, certains rapports avertissent que leur consommation peut être dangereuse pour la santé. Grâce à l’International Journal of Pharmacognosy, des informations ont été recueillies sur les cas d’empoisonnement causés par ces graines, tant chez l’homme que chez les animaux domestiques.

En particulier, il a été déterminé que ces graines peuvent induire des dommages mitochondriaux, qui peuvent entraîner une grande variété de conséquences, telles que des troubles moteurs, des accidents vasculaires cérébraux, des maladies visuelles, des dysfonctionnements hépatiques et pancréatiques, du diabète et des maladies rénales, entre autres.

On pense que cela est lié à une consommation prolongée et excessive des graines. Il n’y a pas de données rapportant des effets secondaires d’une consommation modérée ou occasionnelle du produit.

La consommation de ces graines est déconseillée chez les femmes enceintes ou allaitantes, les enfants et les personnes atteintes d’une maladie. Elles ne doivent pas non plus être utilisées simultanément avec des médicaments tels que la digoxine, la warfarine et les diurétiques.

Graines de Senna occidentalis.
Les graines de cette plante sont torréfiées pour leur commercialisation comme alternative au café.


Que faut-il retenir ?

Senna occidentalis est une plante avec une longue histoire en médecine naturelle et en cuisine. Sa teneur en éléments nutritifs fait qu’elle se démarque dans de nombreuses cultures.

Cependant, on a récemment remarqué qu’elle contient également des composés qui peuvent être toxiques. Par conséquent, il faut en consommer de manière ponctuelle, modérée et, si possible, sous surveillance médicale.

Le café de senna, produit dérivé des graines de cette plante, est distribué en tant que substitut du café traditionnel. Il ne contient pas de caféine, et ses promoteurs soulignent qu’il apporte des bienfaits pour la santé. Cependant, les preuves de ses propriétés sont assez limitées et avec des résultats controversés.

Par conséquent, son utilisation comme traitement de première intention n’est pas recommandée. Il est aussi à éviter en cas de maladie ou de conditions particulières.

Cela pourrait vous intéresser ...
Peut-on faire pousser du café à la maison ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Peut-on faire pousser du café à la maison ?

Bien que la culture du café soit plus courante dans les champs ou dans les zones rurales tropicales, il est possible de le faire à la maison.



  • Arekemase, S. O., Adudu, J. A., Abdulwaliy, I., Batari, M. L., Aribido, O., Mahmud, M. H., & Owolabi, O. O. (2019). Assessment of Some Nutrients in the Roasted Seeds of Negro Coffee (Cassia occidentalis). Trends in Applied Sciences Research, 14(1), 30–35. https://doi.org/10.3923/tasr.2019.30.35
  • Gebrelibanos, M., Periyasamy, G., & Sintayehu, B. (2019). SENNA OCCIDENTALIS SEED : IS IT HEALTH RISK OR POTENTIAL MEDICINE ?
  • Solano, A., Playán, A., López-Pérez, M. J., & Montoya, J. (2001). Enfermedades genéticas del ADN mitocondrial humano. Salud Pública de México, 43(2), 151–161. https://doi.org/10.1590/s0036-36342001000200010