Taro : caractéristiques et bienfaits

Le taro est similaire à la pomme de terre ou au yucca. C'est un aliment courant dans la gastronomie de nombreux pays. Il s'agit d'une alternative saine avec une excellente saveur et une texture très douce.
Taro : caractéristiques et bienfaits

Dernière mise à jour : 27 octobre, 2021

Le taro (Colocasia esculenta) est un aliment très populaire en Amérique centrale, à Hawaï et dans d’autres régions tropicales du monde. Il est également connu sous les noms de magogoya, patra, kalo, marope ou encore madhumbe.

Sa consommation s’est étendue il y a quelques années. Cela est dû, en partie, à ses qualités nutritionnelles et au fait qu’il s’agit d’une excellente source d’énergie.

Les principales caractéristiques du taro

Le taro provient d’une plante originaire de Papouasie-Nouvelle-Guinée. Cependant, la culture de cette racine s’est rapidement étendue à d’autres régions asiatiques, et son utilisation est aujourd’hui courante dans de nombreux pays.

La partie comestible du taro est le tubercule qui pousse sous terre. Celui-ci doit être ingéré après une cuisson, sinon il est indigeste et peut provoquer une irritation de la bouche et de la gorge.

Sa peau est brune. Quant à sa chair, elle est blanche ou jaune avec des taches violettes. Une fois cuite, elle a un goût plutôt sucré et une texture très proche de celle des pommes de terre et du manioc.



Propriétés et bienfaits du taro

La racine de taro est une excellente source de nutriments. Elle apporte donc de nombreux bienfaits pour la santé. Nous les détaillons ci-dessous.

Le taro est riche en nutriments

Sa composition nutritionnelle est très intéressante. Voici les principaux apports pour 100 grammes de cet aliment cru :

  • Eau : 70,6 grammes
  • Énergie : 112 calories
  • Glucides : 26,5 grammes
  • Fibres : 4,1 grammes
  • Protéines : 1,5 grammes
  • Lipides : 0,2 gramme
Du taro.
Cet aliment n’est plus si exotique, car on peut le trouver dans différentes parties du monde.

Il contrôle la glycémie

Bien qu’il s’agisse d’un légume riche en glucides, la présence remarquable de fibres aide à contrôler les pics de glucose dans le sang. Comme on peut le voir dans certains essais, l’apport en fibres alimentaires ralentit la vidange gastrique et la glycémie postprandiale chez les patients atteints de diabète de type 2.

Il réduit le risque de maladies cardiovasculaires

Depuis quelques décennies, les experts recommandent un apport adéquat en fibres, car ces substances apportent de multiples bienfaits pour la santé. Comme détaillé sur Australian Dietary Guidelines, certains de leurs bienfaits sont directement liées à la santé cardiaque :

  • La consommation d’une portion quotidienne de légumes est associée à un risque réduit de maladie coronarienne.
  • Les légumes sont associés à un risque moindre d’AVC.
  • L’effet protecteur est plus fort avec des apports plus élevés.

C’est un prébiotique

Une partie des fibres alimentaires du taro est présente sous forme d’amidon résistant. Cette substance se trouve dans certains légumes et ne peut pas être digéré dans l’estomac. Pour cette raison, il atteint le côlon intact, où il est dégradé par les bactéries intestinales.

Ce processus de fermentation se traduit par différents avantages pour l’hôte. Comme détaillé dans cette étude, l’amidon résistant aide à augmenter le volume fécal, améliore la santé intestinale et favorise le contrôle glycémique.

Il favorise la perte de poids

La racine de taro peut être une bonne alliée pour contrôler le poids corporel. Une portion moyenne de taro fournit entre 6 et 8 grammes de fibres, l’un des composants qui permettent de diminuer la graisse corporelle.

Parmi les avantages que les scientifiques attribuent aux fibres, figure leur capacité de ralentir la vidange gastrique. Ce ralentissement pourrait augmenter la sensation de satiété et ainsi nous permettre d’éviter les grignotages et les excès de nourriture.

Le taro est une source d’énergie

Les glucides sont la principale source d’énergie du corps humain. Sous forme d’amidon, il s’agit d’un type d’énergie à libération prolongée, permettant de maintenir les niveaux stables plus longtemps.

Pour cette raison, ils sont fortement recommandés aux athlètes, aux enfants en âge de grandir, aux adolescents et aux adultes ayant une activité physique importante. Par ailleurs, grâce à sa grande digestibilité, à sa texture et à sa saveur douce, le taro est parfait pour les enfants et les personnes âgées ayant des problèmes de mastication.



Les usages possibles du taro en cuisine

Le taro est un aliment très présent dans les cuisines antillaises et asiatiques. Ses usages culinaires sont multiples. Il peut faire partie des recettes traditionnelles de ces pays, en remplacement de la pomme de terre.

Avant la cuisson, il est nécessaire d’enlever la peau et les poils qui peuvent être présents à la surface de la chair. Après avoir été soigneusement lavé, soumettez-le à votre méthode de cuisson préférée (bouilli, à la vapeur ou grillé) et servez-le seul ou en accompagnement.

Les plats dans lesquels il peut être introduit sont multiples : soupes, purées, ragoûts, salades, pains ou encore pâtisseries. Le taro se marie très bien avec les légumes, les viandes et les légumineuses.

Par ailleurs, comme pour les pommes de terre et le manioc, vous pouvez préparer de délicieuses chips de taro. C’est une collation savoureuse et originale qui peut être servie en apéritif ou en accompagnement.

Yucca frit.
Comme le yucca, le taro peut être frit ou cuit au four pour en faire une collation croustillante.

Recette de purée de taro

Pour préparer cette recette simple, les ingrédients suivants sont nécessaires :

  • 3 taros moyens
  • Sel et poivre
  • 1 tasse de lait écrémé
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge
  • Œufs durs, poulet ou bœuf haché en guise d’accompagnement

Pour commencer, épluchez et lavez bien les taros. Portez-les ensuite à ébullition et laissez cuire jusqu’à ce qu’ils soient tendres (entre 10 et 15 minutes, selon la taille).

Ajoutez les taros dans un mixeur avec le lait, l’huile, le sel et le poivre. Mixez jusqu’à l’obtention d’une crème homogène. Cette étape peut également être réalisée à la main à l’aide d’un saladier et d’un fouet.

Enfin, servez le mélange obtenu dans une assiette avec les œufs durs, le poulet ou le bœuf haché.Vous pouvez également l’assaisonner avec un peu de sauce tomate maison ou avec les épices de votre choix.

En somme…

Le taro est un tubercule comestible semblable aux pommes de terre et au yucca. C’est un bon aliment à ajouter à l’alimentation quotidienne. En plus d’être une source d’énergie, il fournit une quantité adéquate de vitamines et de minéraux.

Aussi, il contient certains composés phytochimiques, une autre raison pour laquelle il peut contribuer à améliorer la santé et à prévenir certaines maladies. Il aide le système cardiovasculaire et favorise le contrôle de la glycémie ainsi que le maintien du poids corporel.

Cela pourrait vous intéresser ...
Blé germé : bienfaits et consommation
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Blé germé : bienfaits et consommation

Découvrez ici quels sont les bienfaits du blé germé et comment vous pouvez tirer parti de ses propriétés bénéfiques pour la santé.



  • Bird A.R, et al. Starches, resistant starches, the gut microflora and human health. Current Issues in Intestinal Microbiology. Marzo 2000. 1(1): 25-37.
  • Ellis E. Carbohydrates: part of a healthful diabetes diet. Academy of Nutrition and Dietetics. Noviembre 2020.
  • Food Data Central. Taro, raw. U.S Department of Agriculture. Agricultural Research Service. Abril 2018.
  • Fuentes-Zaragoza E, et al. Resistant estarce as prebiotic: a review. Starch. Julio 2011. 63(7): 406-415.
  • Howarth N.C, et al. Dietary fiber and weight regulation. Nutrition reviews. Marzo 2001. 59(5): 129-139.
  • National Health and Medical Research Council. Eat for Health. Australian Dietary Guidelines. Department of Health and Aging. Australian Government. 2013.
  • Streppel M.T, et al. Dietary fiber intake in relation to coronary heart disease and all-cause mortality over 40 years: the Zutphen Study. American Journal of Clinical Nutrition. Octubre 2008. 88(4): 1119-25.
  • Yu K, et al. The impact of soluble dietary fiber on gastric emptying, postprandial blood glucose and insulin in patients with type 2 diabetes. Asia Pacific Journal of Clinical Nutrition. 2014. 23(2): 210-8.