Tout ce que vous devriez savoir sur les oeufs

13 novembre 2013
Si notre taux de cholestérol est élevé ou si nous souffrons d'une quelconque maladie cardiovasculaire, nous devons réduire notre consommation d'oeufs à 2 ou 3 unités par semaine, ou bien seulement consommer le blanc.

Si nous devions choisir un aliment particulièrement conseillé, cet aliment serait l’oeuf. Celui-ci convient à la plupart des personnes et peut être consommé dans presque toutes les situations imaginables ; sa valeur nutritionnelle est élevée, malgré les mythes que nous expliquons ci-dessous.

Bien que l’on puisse manger différents types d’oeufs, comme les oeufs d’oie, de canard, de caille, d’autruche, etc., dans cet article nous parlerons des oeufs de poule (bios, de préférence) qui sont les plus consommés.

L’un des plus grands avantages de l’oeuf est le fait de pouvoir le manger sous une grande variétés de formes. Seul, dur, au plat, brouillé, en omelette (seul ou en ajoutant d’autres ingrédients), l’oeuf fait également partie d’innombrables recettes, aussi bien salées que sucrées.

Les protéines de l’oeuf

Les protéines présentes dans les oeufs se trouvent principalement dans le blanc et ont une grande valeur biologique, puisqu’ils contiennent tous les acides aminés nécessaires et essentiels. L’oeuf est ainsi l’aliment ayant la plus haute qualité protéique. En effet, la quantité de protéines contenue dans les oeufs est prise comme référence pour calculer la qualité protéique du reste des aliments.

La protéine la plus abondante est l’ovalbumine. 100 grammes d’oeuf nous apportent environ 13 grammes de protéines.

Dans le blanc de l'oeuf, on retrouve aussi des vitamines, mais 90% de son poids est constitué d'eau.
Dans le blanc de l’oeuf, on retrouve aussi des vitamines, mais 90% de son poids est constitué d’eau.

La polémique sur le cholestérol

Pendant des années, les experts ont recommandé de limiter sa consommation d’oeufs à 2 ou 3 par semaine à cause de son contenu élevé en cholestérol. Mais aujourd’hui, il a été démontré que ce qui affecte le niveau de cholestérol est l’équilibre entre les graisses saturées et les graisses insaturées. L’oeuf contient les deux types de graisses, mais une quantité bien plus grande de graisses insaturées. De plus, les oeufs sont riches en lécithine, d’où leurs propriétés émulsifiantes, et réduisent l’absorption intestinale de cholestérol.

Sachant ceci, on peut donc conclure qu’une personne saine suivant un régime alimentaire équilibré peut consommer jusqu’à 7 oeufs par semaine. Les personnes souffrant d’hypercholestérolémie ou une quelconque maladie pouvant impliquer des risques cardiovasculaires devront consommer 2 ou 3 oeufs par semaine et tenter d’éviter de manger le jaune.

L’oeuf et les régimes

Oeuf

Bien qu’un oeuf contienne un apport calorique élevé, 150 Kcal pour 100 grammes, un oeuf pèse environ 60 grammes et son apport sera donc de 80 Kcal, ce qui ne représente rien pour les personnes suivant un régime alimentaire équilibré. Néanmoins, les personnes suivant un régime pour perdre du poids devront contrôler leur consommation d’oeufs sans jamais arrêter d’en manger, puisque ceux-ci sont plus bénéfiques que mauvais pour la santé.

Enfin, souvenez-vous que l’oeuf est un produit extrêmement allergène, surtout pendant l’enfance.

A découvrir aussi