Traitement contre l’hypothyroïdie pendant la grossesse

25 mars 2019
L'hypothyroïdie peut causer des problèmes pendant la grossesse, à la fois chez la mère et chez le bébé. Découvrez un traitement contre l'hypothyroïdie réservé à la femme enceinte.

Le traitement pour lutter contre l’hypothyroïdie pendant la grossesse est principalement le même que pour une femme qui n’est pas enceinte ou pour un homme.

Cependant, le facteur grossesse implique un plus grand contrôle et un meilleur suivi, car cela pourrait avoir des conséquences sur son bon déroulement.

Les hormones thyroïdiennes jouent un rôle très important pendant la grossesse. Elles affectent à la fois le développement du bébé et l’état de santé de la mère. Un traitement adéquat de l’hypothyroïdie permettra une grossesse sans complications majeures.

Les données indiquent que les maladies de la glande thyroïde sont plus fréquentes chez les femmes en âge de procréer. Quant à l’hypothyroïdie, on estime qu’elle survient dans 0,25% à 2,5% des grossesses. Par conséquent, on peut dire que l’incidence de ce problème est faible.

La thyroïde et l’hypothyroïdie

traitement contre l'hypothyroïdie chez la femme enceinte

La thyroïde est une glande et en tant que telle, sa fonction principale est de sécréter des composés hormonaux. Comme il s’agit d’une glande endocrine, les hormones qui en résultent vont directement dans le sang.

Pour ce faire, elles ont besoin d’iode dans l’organisme. Les hormones thyroïdiennes ont de multiples fonctions. Pour ne citer que les plus importantes, nous avons :

  • La croissance et le développement
  • L’augmentation de la consommation d’oxygène
  • Le développement du système nerveux central et périphérique
  • La régulation de la température

Une personne a de l’hypothyroïdie lorsque la glande ne peut pas produire assez d’hormone thyroïdienne. Cela a pour conséquence de causer aussi bien de petits désagréments que de graves problèmes de santé. Dans la plupart des cas, elle peut être traitée avec succès, mais pas guérie.

Peut-être que vous serez intéressée : Physiologie de la thyroïde

Changements dans le rôle de la thyroïde pendant la grossesse

La grossesse entraîne des modifications hormonales et physiologiques qui finissent par affecter la fonction thyroïdienne. Il est normal que la TSH (thyrotopine ou hormone stimulante de la thyroïde) ait des valeurs légèrement basses au cours du premier trimestre de la grossesse.

La T3 totale (triiodothyronine) et la T4 totale (thyroxine) restent élevées tout au long de la grossesse. De même, la glande thyroïde peut grossir. Dans certains cas, un goitre associé à la grossesse apparaît.

Le bébé dépend entièrement de la mère pour produire l’hormone thyroïdienne au cours des 10 ou 12 premières semaines de grossesse. Dès lors, le bébé produit lui-même l’hormone. Malgré cela, le bébé continue de dépendre de l’apport en iode de la mère pour que les hormones soient correctement produites.

Les risques d’hypothyroïdie pendant la grossesse

traitement contre l'hypothyroïdie chez la femme enceinte

Le traitement contre l’hypothyroïdie pendant la grossesse est essentiel car les risques sont différents pour la mère et le bébé. La mère peut développer, entre autres, une anémie maternelle, une myopathie et une insuffisance cardiaque congestive.

Il est également possible que des anomalies se produisent dans le placenta, que l’enfant ait un poids insuffisant à la naissance et qu’il fasse une hémorragie post-partum. Le risque que cela se produise est plus grand si l’hypothyroïdie est grave.

En parallèle, l’hormone thyroïdienne est essentielle au développement du cerveau du bébé. La science n’a pas été en mesure d’établir exactement quelles sont les conséquences de l’hypothyroïdie sur ce développement, mais on sait qu’elles peuvent générer des anomalies.

L’hypothyroïdie augmente également le risque de fausses couches spontanées au cours du premier trimestre de la grossesse ou de l’accouchement prématuré. Elle peut également avoir une incidence sur l’augmentation de la pression artérielle, provoquant ce que l’on appelle la pré-éclampsie, qui est une complication des soins.

Découvrez : 9 signes précoces de l’hypothyroïdie

Traitement contre l’hypothyroïdie pendant la grossesse

Le traitement contre l’hypothyroïdie pendant la grossesse ne permet pas de la guérir, mais peut permettre un contrôle total de la maladie. Il consiste essentiellement à remplacer l’hormone thyroïdienne par une lévothyroxine synthétique. C’est exactement la même chose que la T4 qui produit une thyroïde normale.

Le seul risque de l’hormone synthétique est que la dose ingérée ne soit pas celle requise. Si on en prend trop peu, l’hypothyroïdie persistera, et si on en prend en trop grande quantité, cela développera une hyperthyroïdie. C’est pourquoi il est nécessaire de faire des contrôles fréquents et d’avoir un suivi médical constant.

Une autre composante du traitement contre l’hypothyroïdie pendant la grossesse consiste à tester la fonction thyroïdienne toutes les 6 à 8 semaines au plus tard. Ces mesures permettront en effet de déterminer s’il faut modifier la dose de lévothyroxine.

Il est également très important d’effectuer un contrôle permanent du taux d’iode chez la mère. Cela est essentiel pour que la synthèse des hormones thyroïdiennes chez la mère et le fœtus ne soit pas altérée. La mère doit suivre un régime riche en iode.

 

  • Barranco, M. C., López, A. A., Gallard, F. D., & Fernández, S. G. (2007). Tratamiento del Hipotiroidismo durante el Embarazo. Revista de Posgrado de la VIa Cátedra de Medicina, 171, 24-28.
  • Cano, F. D., & Paredes, A. (2009). Hipotiroidismo y embarazo : Diagnóstico y tratamiento. Rev Obs Ginecol – Hosp Santiago Oriente Dr. Luis Tisné Brousse. https://doi.org/10.1051/0004-6361/201014363
  • Carolina Barranco, M., Alberto López, A., & Darío Gallard Dra Silvana Griselda Fernández, F. (2007). TRATAMIENTO DEL HIPOTIROIDISMO DURANTE EL EMBARAZO. Revista de Posgrado de La VIa Cátedra de Medicina.
  • Enfermedad tiroidea y gestación (actualizado julio 2013). (2015). Progresos de Obstetricia y Ginecologia. https://doi.org/10.1016/j.pog.2014.11.003
  • INFARMED. (2014). Levotiroxina. Katalog BPS. https://doi.org/10.1007/s13398-014-0173-7.2
  • Pineda, J., Galofré, J. C., Toni, M., & Anda, E. (2016). Hipotiroidismo. Medicine (Spain). https://doi.org/10.1016/j.med.2016.06.002
  • Taylor, P. N., Minassian, C., Rehman, A., Iqbal, A., Draman, M. S., Hamilton, W., … Okosieme, O. E. (2014). TSH levels and risk of miscarriage in women on long-term levothyroxine: A community-based study. Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism. https://doi.org/10.1210/jc.2014-1954
  • Soledad, H. V. (2013). Trastornos tiroideos en el embarazo. Revista Médica Clínica Las Condes. https://doi.org/10.1016/S0716-8640(13)70221-9