Traitement de la dépression post-partum

29 novembre 2020
Les mères qui souffrent de dépression post-partum ressentent généralement une tristesse, anxiété et fatigue extrêmes. Faites le point sur les possibilités de traitement.

La dépression post-partum est un trouble de l’humeur qui peut affecter les femmes après l’accouchement. Elle peut être modérée à intense, et est causée par une combinaison de facteurs physiques et émotionnels.

Les mères qui souffrent de ce type de dépression ressentent généralement une tristesse, anxiété et fatigue extrêmes. Cet état émotionnel et physique rend difficile l’accomplissement des tâches quotidiennes de soins au nouveau-né et à elles-mêmes.

Quelles sont les causes de la dépression post-partum ?

Lorsque les femmes accouchent, les niveaux d’œstrogène et de progestérone baissent rapidement. Ces changements soudains des niveaux d’hormones peuvent provoquer des sautes d’humeur. En outre, de nombreuses femmes ne peuvent pas se reposer suffisamment pour se remettre complètement de l’accouchement.

Le manque constant de sommeil et de repos peut générer un malaise physique et de l’épuisement. Ces deux facteurs peuvent contribuer à l’apparition d’une dépression post-partum.

Quels sont les symptômes de la dépression post-partum ?

Les symptômes de la dépression post-partum peuvent varier d'une femme à l'autre ; cependant, en général, ils provoquent de la tristesse, de l'irritabilité et de l'anxiété.

La dépression post-partum se produit dans environ 15 % des accouchements. Bien qu’elle puisse commencer un peu plus tôt, elle est plus fréquente après la naissance du bébé. Mais elle commence généralement entre une semaine et un mois après l’accouchement.

Les symptômes les plus courants sont les suivants :

  • Tristesse et pleurs plus fréquents que d’habitude ou sans raison apparente.
  • Anxiété et irritation.
  • Sommeil trop long ou trop court, même lorsque le bébé dort.
  • Manque de concentration et perte d’intérêt pour les activités qui étaient agréables.
  • Perte d’appétit ou l’inverse, hyperphagie.
  • Isolement social (amis et famille).
  • Difficultés à créer des liens avec le bébé, tout en doutant de sa capacité à s’en occuper.

Comme les symptômes peuvent varier d’une femme à l’autre, votre médecin peut déterminer s’ils sont dus à une dépression post-partum ou à un autre facteur.

Existe-t-il des facteurs de risque de dépression post-partum ?

La dépression post-partum peut toucher n’importe quelle femme, indépendamment de son âge, de sa race ou de sa situation économique. Cependant, certaines femmes peuvent être plus exposées à la dépression post-partum.

Il peut y avoir un risque accru de dépression post-partum chez les femmes qui présentent un ou plusieurs des facteurs de risque suivants :

  • Symptômes de dépression pendant ou après une grossesse précédente
  • Des antécédents de dépression ou de trouble bipolaire à un autre moment de votre vie ainsi que des antécédents familiaux de dépression ou d’autres maladies mentales
  • Souffrir de situations stressantes pendant la grossesse ou peu après l’accouchement. Par exemple, les complications médicales lors de l’accouchement comme une naissance prématurée ou un bébé qui naît avec des problèmes de santé.
  • Manque de soutien émotionnel de la part de votre mari, conjoint, famille ou amis

Lire aussi : Comment prendre soin de notre corps après un accouchement 

Les traitements de la dépression post-partum

Une femme déprimée.
Le traitement de la dépression post-partum peut nécessiter la combinaison de certains médicaments avec une psychothérapie. Le professionnel sera chargé de déterminer la meilleure option.

Pour surmonter une dépression post-partum, on peut avoir recours à un traitement pharmacologique, à une psychothérapie ou aux deux. Il appartiendra au médecin d’évaluer quelle est la meilleure solution dans chaque cas.

Parmi les traitements à choisir, on peut citer :

Psychothérapie

Les séances avec le spécialiste peuvent être de deux types. Ces deux types de psychothérapie se sont révélés particulièrement efficaces dans le traitement de la dépression post-partum :

  • Thérapie cognitivo-comportementale (TCC) – qui aide les gens à reconnaître et à modifier leurs pensées et comportements négatifs.
  • Thérapie interpersonnelle (TIP) : qui aide les personnes à comprendre et à vivre avec des relations personnelles problématiques.

Antidépresseurs contre la dépression post-partum

Les antidépresseurs agissent sur les substances chimiques du cerveau qui sont impliquées dans la régulation de l’humeur.

Ces types de médicaments sont généralement considérés comme sûrs pour l’allaitement. Toutefois, le spécialiste doit évaluer les risques et les bienfaits de ces médicaments pour la mère et le bébé.

En plus des traitements, le soutien de la famille et de l’environnement, ainsi que l’attitude de la personne qui souffre de ce trouble sont également très importants pour surmonter la dépression.

Vous pourriez également être intéressé : Les anti-dépresseurs et leurs contre-indications 

Méthodes complémentaires

Les méthodes complémentaires qui peuvent aider à surmonter la dépression post-partum sont :

  • Dormir suffisamment est très important pour la santé physique et mentale. Il faut essayer de faire coïncider le sommeil de la mère et le bébé, de sorte que lorsque l’enfant se repose, la mère puisse également se reposer et récupérer.
  • Avoir du temps libre : dans la mesure du possible, essayez d’avoir du temps libre pour être seul, avec votre partenaire ou avec des amis.

Sans traitement, ce type de dépression peut durer des mois ou des années. En plus d’affecter la santé de la mère, cela peut interférer avec sa capacité à s’occuper de son bébé et à s’en occuper.

  • Sharma, V., Doobay, M., & Baczynski, C. (2017, September 1). Bipolar postpartum depression: An update and recommendations. Journal of Affective Disorders. Elsevier B.V. https://doi.org/10.1016/j.jad.2017.05.014
  • Fitelson E, Kim S, Baker AS, Leight K. Treatment of postpartum depression: clinical, psychological and pharmacological options. Int J Womens Health. 2010;3:1–14. Published 2010 Dec 30. doi:10.2147/IJWH.S6938
  • Ng, R. C., Hirata, C. K., Yeung, W., Haller, E., & Finley, P. R. (2010, September). Pharmacologic treatment for postpartum depression: A systematic review. Pharmacotherapy. https://doi.org/10.1592/phco.30.9.928
  • Kim DR, Epperson CN, Weiss AR, Wisner KL. Pharmacotherapy of postpartum depression: an update. Expert Opin Pharmacother. 2014;15(9):1223–1234. doi:10.1517/14656566.2014.911842
  • Guille C, Newman R, Fryml LD, Lifton CK, Epperson CN. Management of postpartum depression. J Midwifery Womens Health. 2013;58(6):643–653. doi:10.1111/jmwh.12104