8 aliments pour traiter naturellement la sibilance

5 avril 2019
Pour soulager la sibilance et qu'elle n'interfère pas trop dans la vie quotidienne, on peut recourir à différents remèdes qui, grâce à leurs propriétés expectorantes et anti-inflammatoires, nous aident à améliorer notre condition.

La sibilance provient des bronches et est considérée comme une affection, comme la bronchite ou l’asthme. Elle désigne des bruits ou sifflements produits dans le conduit respiratoire lorsque l’air passe dans le nez ou la bouche vers les poumons.

Les sifflements respiratoires sont souvent accompagnés d’une respiration haletante ou rapide. S’il y a une inhalation inefficace de l’air, le premier signe est le manque de souffle ou la sensation d’étouffement. S’ils ne sont pas traités à temps, la personne peut souffrir de difficultés au moment de l’inhalation.

Certaines personnes peuvent aussi expérimenter des nausées ou des somnolences à cause du manque d’oxygène dans le corps et dans le cerveau.

Les autres symptômes qui accompagnent cette condition sont les suivants :

  • toux nocturne
  • écoulement nasal
  • douleur dans la poitrine
  • frissons
  • fièvre

La principale cause du sifflement pectoral est l’asthme. Cette maladie provoque une réaction inhabituelle du système immunitaire face à une substance ou à un allergène.

Les voies respiratoires s’enflamment et l’air ne peut plus facilement aussi facilement. Le tabagisme, les infections virales et la bronchiolite sont d’autres déclencheurs de ce problème.

Grâce à certaines recettes naturelles, nous pouvons réduire les symptômes et ainsi éviter que notre état ne s’aggrave.

1. La sauge pour soulager la sibilance

Il s’agit d’une plante médicinale qui s’emploie pour traiter plusieurs affections respiratoires : elle apporte un soulagement immédiat et décongestionne grâce à ses propriétés expectorantes et anti-inflammatoires.

Pour profiter de ses vertus, nous vous recommandons les inhalations de vapeurs de sauge blanche.

Ingrédients

  • 5 cuillères à soupe de feuilles de sauge blanche (50 g)
  • Eau

Préparation

  • Mettez la sauge blanche dans un récipient avec de l’eau et portez le tout à ébullition.
  • Lorsque l’eau bout, approchez votre visage de la casserole en prenant soin de ne pas vous brûler.
  • Mettez une serviette sur votre tête pour faire barrage aux vapeurs et inhalez les vapeurs pendant 15 minutes.
  • Vous pouvez faire la même chose avec des feuilles d’eucalyptus.

2. L’ail

Ail coupé

Ce super-aliment nous aide dans le traitement de nombreuses maladies. L’ail est antibiotique et traite les infections virales. Il aide à nettoyer la congestion des poumons et réduit l’inflammation des voies respiratoires.

Dans le cas de la sibilance, on profite de ses antioxydants et anti-inflammatoires.

N’hésitez pas à consommer quelques gousses d’ail crues en salades (si vous avez le courage, à jeun) ou à préparer des soupes et des infusions avec de l’ail.

3. Le curcuma

C’est l’une des épices indiennes les plus populaires qui, en plus d’être utilisée dans la préparation des plats typiques (pour apporter de la couleur et une odeur caractéristique) peut aussi nous être utile en tant que médicament naturel contre l’asthme ou la sibilance.

Le curcuma est un puissant anti-inflammatoire employé dans l’Ayurveda depuis l’Antiquité pour traiter tout type de problèmes respiratoires.

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe de curcuma (10 g)
  • 1 cuillerée d’eau (5 ml)

Préparation

  • Mélangez les deux ingrédients pour former une pâte
  • Appliquez sur la poitrine comme un cataplasme
  • Mettez un linge tiède par-dessus et laissez reposer pendant 10 minutes

4. Le gingembre, un allié pour soulager la sibilance

Bienfaits du gingembre

Le gingembre est un parfait anti-inflammatoire qui peut aider dans les cas de sibilance (entre autres affections de l’appareil respiratoire)

L’un de ses composés, le gingérol, a la capacité de détendre les muscles du torse et d’éviter les halètement ou la sensation de « poitrine serrée ».

Nous vous conseillons de râper un peu de gingembre dans vos salades, vos soupes ou vos infusions pour jouir de toutes ses vertus. N’en utilisez pas trop, car son goût agrume est fort ainsi que son odeur.

Cet article peut aussi vous intéresser : Remède au gingembre contre la douleur

5. Les graines de moutarde

Un autre remède maison efficace pour traiter les sifflements de poitrine si on en utilise des moulues.

Elles décongestionnent, améliorent la condition respiratoire et réduisent l’asthme.

On les utilise comme le curcuma.

Ingrédients

  • 2 cuillères à soupe de graines de moutarde (20 g)
  • 1 cuillerée d’eau (10 ml)

Préparation

  • Écrasez bien les graines dans un mortier jusqu’à former une pâte
  • Étalez la pâte obtenue sur la poitrine
  • Couvrez avec un linge tiède (le plus chaud possible)
  • Laissez agir pendant 15 minutes

Vous pouvez aussi utiliser l’huile essentielle de moutarde que l’on trouve dans les magasins de produits naturels.

Il est recommandé de la réchauffer un peu avant de l’appliquer sur la poitrine avec des mouvements circulaires.

6. Les figues

Ces fruits sont non seulement nutritifs, mais ils améliorent aussi la santé respiratoire en éliminant les flaires et les mucosités.

En manger de temps en temps est essentiel pour les personnes qui souffrent d’asthme ou de sibilance. Il est recommandé d’en consommer au moins trois fois par semaine, à jeun.

7. L’oignon, un allié contre la sibilance

Avec des effets similaires à l’ail, l’oignon est un remède idéal pour traiter les affections respiratoires. Il stimule l’expectoration et la décongestion. C’est un antibiotique naturel et il renforce les défenses immunitaires.

Vous pouvez en manger cru en salade ou même en couper un en deux et le laisser au milieu de la chambre pour inhaler son arôme.

Consultez aussi cet article : Comment préparer une cure à l’oignon pour soulager la toux, la grippe et les allergies

8. Le miel

Les propriétés du miel sont nombreuses pour notre santé : il possède des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et curatives.

Il a la capacité de lutter contre les bactéries qui provoquent la toux et réduit ainsi les symptômes des sifflements respiratoires. De plus, il stimule le système immunitaire et aide à l’élimination des glaires.

Une cuillère à soupe  pour sucrer les infusions est suffisante pour profiter de toutes les vertus du miel. Si vous préférez, vous pouvez consommer une cuillère à jeun et une autre avant de dormir.