Tungose : symptômes et traitement

6 novembre 2019
La tungose est une infection causée par une sorte de puce. Elle s'attaque principalement aux pieds. La plupart du temps, la pathologie disparaît d'elle-même.

La tungose est une ectoparasitose, c’est-à-dire une maladie parasitaire causée par la puce Tunga penetrans. C’est un insecte d’une taille inférieure à 1 mm qui pénètre à l’intérieur de la peau et provoque des démangeaisons intenses, principalement au niveau des pieds.

La maladie est présente dans les régions tropicales et sylvestres d’Amérique, d’Afrique et d’Asie. Elle devient de plus en plus rare en raison du développement des villages. L’utilisation de chaussures et de sols en carrelage et en ciment empêche leur propagation.

La puce responsable du développement de la tungose n’a pas beaucoup de spécificité d’hôte. Le terme hôte désigne l’organisme qui en abrite un autre à l’intérieur de lui pour établir une relation de symbiose, c’est-à-dire pour le bénéfice mutuel.

En plus de l’homme, elle peut affecter les volailles, les chiens et les porcs. L’habitat où elle se trouve le plus fréquemment est un sol sec, sablonneux, ombragé et tempéré. Mais on la trouve également dans les planchers des hangars, des granges et des étables pour animaux.

Symptômes de la tungose

La puce Tunga penetrans à l'origine de la tungose

Cette maladie présente plusieurs symptômes. La zone anatomique la plus susceptible d’être infestée est le pied. Cependant, les jambes, les genoux, les cuisses, les mains, les coudes et d’autres structures du corps ont déjà été affectés.

Les lésions peuvent être uniques ou multiples, prurigineuses, douloureuses ou asymptomatiques. Le phénomène de pénétration des puces dans l’organisme est asymptomatique. Cependant, après 24 heures, on peut commencer à observer une macula ou une papule érythémateuse et qui démange.

De plus, dans la zone de pénétration, on observe des nodules blanchâtres avec un point noir central correspondant à l’abdomen de la puce. On observe également souvent des œufs attachés à la peau près de la lésion.

Une fois la puce morte, la lésion est recouverte d’une croûte noire. Cette croûte est formée par le sang coagulé, entre autres substances, et involutif laissant une cicatrice sur la peau.

Bien que la tungose ait tendance à disparaître spontanément dans une période de 4 à 6 semaines, la réinfestation est normale. En outre, le patient souffre généralement d’autres infections concomitantes telles que :

  • Cellulite
  • Abcès
  • Ostéomyélite
  • Thrombophlébite
  • Lymphangite
  • Dans les cas les plus graves, septicémie et mort

Vous serez peut-être aussi intéressé par la lecture de : 6 choses à faire pour améliorer la qualité de l’air de votre maison

Une classification connue sous le nom de « Classification de Fortaleza » a été établie pour normaliser les descriptions cliniques et faciliter la reconnaissance des lésions à mesure qu’elles évoluent.

Classification de Fortaleza

Elle se divise en cinq stades allant de la pénétration à l’involution de la lésion. Il existe des variantes cliniques moins fréquentes avec lésions :

  • Croûteuses
  • Pustulaires
  • Ulcéreuses
  • Verrues : semblables aux verrues plantaires

Dans l’étape 1, le temps écoulé depuis la pénétration est de 30 à 120 minutes. Elle se caractérise par l’apparition d’une macula érythémateuse à l’endroit de la pénétration.

Le stade 2 est de 1 à 2 jours après l’infection. Dans ce cas, une macula ou une papule hypochrome de 1 à 2 mm apparaît avec un point central foncé (comme nous l’avons vu, l’abdomen de la puce) entouré d’un halo érythémateux.

Quant au stade 3, il correspond au temps compris entre 2 et 21 jours à partir de la pénétration. Pendant ce temps, une papule blanchâtre et douloureuse de 3 à 10 mm de diamètre avec un point central sombre apparaît. Il peut y avoir une hyperkératose et un exsudat jaunâtre. Les œufs expulsés de la puce peuvent être visibles.

Poursuivant avec l’étape 4, une période de temps entre 3 et 5 semaines, il convient de mentionner la mort du parasite. Par la suite, un halo de peau nécrosée et recouverte de croûte se forme autour de la lésion d’origine.

Enfin, au stade 5, qui est de 6 semaines à plusieurs mois après la pénétration, la lésion évolue avec la formation d’une petite cicatrice épidermique qui disparaît avec le temps.

Lire aussi : L’huile essentielle d’arbre à thé pour lutter contre les puces et les tiques

Traitement

Comment traiter la tungose ?

La première mesure est l’élimination de la puce intacte. Pour ce faire, le trou central est généralement agrandi et les bords sont resserrés pour évacuer le parasite. Tout ceci doit être réalisé dans des conditions aseptiques.

Un antiseptique topique devrait être appliqué pour prévenir d’autres infections et réduire le risque de complications. Un traitement prophylactique contre le tétanos doit également être administré.