Types d’anorgasmie féminine et solutions possibles

· 6 décembre 2018
Dans les cas où l'anorgasmie féminine répond à des causes psychologiques, il est important d'apprendre à lâcher prise ou, si nécessaire, d'aller en thérapie pour abattre nos murs.

L’anorgasmie féminine est un problème qui affecte de nombreuses femmes et qui provoque de grandes difficultés pour atteindre l’orgasme.

Les causes les plus fréquentes de ce problème sont psychologiques, ce sont celles sur lesquelles nous nous concentreront aujourd’hui.

Traverser une expérience sexuelle traumatisante, le manque d’information sexuelle ou même le stress peut rendre les rapports sexuels très désagréables.

Pour ces raisons, nous connaissons certains types d’anorgasmie. Nous vous fournirons quelques pistes pour vous aider à résoudre ce problème.

Je souffre d’anorgasmie : c’est difficile pour moi de m’emballer

Ce type d’anorgasmie féminine est caractérisé parce que la femme qui en souffre n’est pas capable de s’emballer.

Cela ne signifie pas qu’elle ne cherche pas son orgasme, mais qu’elle essaye probablement de contrôler la situation.

anaorgasmie lors des relations sexuelles

Plus on veut contrôler quelque chose… Plus elle nous glisse des mains. Par conséquent, peu importe combien une femme cherche à atteindre l’orgasme, ce contrôle et cette intention résultant de l’insécurité de ne pas être capable de l’atteindre peuvent l’amener à ne pas l’expérimenter.

  • Cette situation se produit généralement chez les personnes ayant tendance à être très perfectionnistes et qui veulent tout contrôler, laissant peu de place à l’improvisation.
  • Le problème avec cela est que la femme qui souffre d’anorgasmie ne jouit pas de rapports sexuels. Car son intention se concentre uniquement sur l’obtention de l’orgasme.

Ainsi, elle oublie les caresses, les baisers, et stimule d’autres points du plaisir.

Par où commencer ?

Beaucoup de femmes souffrent d’anorgasmie féminine parce qu’elles sont complètement inconscientes de leur corps. Elles sont probablement entourées de mythes sur la sexualité qui les ont empêchées d’approfondir leurs connaissances et de rechercher leur plaisir.

Comment connaître notre corps ? Comment savoir ce que nous aimons? La réponse réside dans la masturbation. Et, bien que nous croyons que les relations sexuelles ne sont que par paire, la vérité est que la jouissance avec vous-même apporte un grand apprentissage.

Lisez donc l’article suivant : 8 données sur la masturbation féminine à connaître

Si nous ne savons pas où toucher pour nous donner du plaisir, si nous ne savons pas ce que nous aimons, comment pouvons-nous atteindre l’orgasme dans une relation sexuelle ? C’est impossible.

anaorgasmie chez les femmes

Ce n’est pas un mensonge, mais aujourd’hui beaucoup de personnes n’osent pas parler de sexe ouvertement. C’est considéré comme un tabou. C’est quelque chose qui fait beaucoup de dégâts et empêche de nombreuses femmes d’être encouragées à connaître leur corps.

Est-ce que vous touchez quelque chose de sale ? Etes-vous gênés de demander des informations ? Pour renverser certaines croyances, consulter des professionnels et commencer à explorer votre propre corps sera nécessaire pour mettre fin à ce type d’anorgasmie féminine.

C’est le seul moyen de savoir dans une relation sexuelle, que faire pour atteindre l’orgasme désiré.

J’ai jeté l’éponge

A ce stade, nous sommes confrontés à l’un des cas les plus difficiles. Ces femmes qui souffrent d’anorgasmie féminine parce qu’elles ont jeté l’éponge et ne veulent même pas trouver la solution à leur problème.

Ce type de femmes ne cherchent plus l’orgasme et en sont même venues à croire que c’est un mensonge. Que l’orgasme n’existe pas vraiment.

Leur frustration se manifeste par une auto-tromperie qui les conduit à rejeter tout contact sexuel, à ignorer les impulsions sexuelles possibles que leur corps peut envoyer et à cesser d’être affectueuses.

Quand une femme souffre d’anorgasmie féminine pour avoir jeté l’éponge, ce n’est pas qu’elle se sente perdue ou veuille contrôler la situation.

Derrière cela, il peut y avoir un traumatisme, un problème de couple, une peur ou même une dépression.

Consultez aussi : Les trois principales causes de la dépression

Par conséquent, dans ce cas, il est essentiel de demander l’aide d’un professionnel. Il peut faire lumière sur le problème qui se cache sous l’anorgasmie féminine.

Causes de l'anorgasmie féminine.

L’anorgasmie féminine dans ces cas où les causes sont de nature psychologique ont une solution. Avec une thérapie adéquate ou, dans les cas les plus simples, en se libérant des peurs, des croyances et en gagnant en audace, le problème peut être résolu.

L’orgasme féminin n’est pas un mythe. Cependant, l’obsession de cela peut ne pas conduire au résultat souhaité.

Apprenons à nous laisser emporter, à laisser de côté nos insécurités et à profiter pleinement des relations sexuelles.