Voici le régime alimentaire que vous devez adopter si vous souffrez d’hémorroïdes

16 août 2018
Si vous avez des hémorroïdes, vous pouvez faire en sorte de faciliter le transit intestinal pour réduire les gènes que cette maladie va occasionner. Il faudra augmenter votre consommation d'aliments riches en fibres et également ceux contenant beaucoup de liquides.

Vivre avec des hémorroïdes peut être un vrai supplice. En plus de la douleur et des gênes physiques qu’ils peuvent entraîner, beaucoup de personnes ont honte. C’est une maladie qui doit être prise en charge par un médecin, mais vous pouvez déjà suivre quelques recommandations concernant le régime alimentaire à adopter.

Soyez attentif, car nous allons vous indiquer dans la suite de cet article quels sont les aliments qu’il faut choisir.

Les hémorroïdes, c’est quoi ?

Avant d’aborder le type de régime alimentaire à adopter pour réduire les hémorroïdes, il est important de savoir exactement de quoi vous souffrez. Les hémorroïdes sont des veines enflammées dans le rectum ou l’anus, ce qui est extrêmement commun chez les personnes de plus de 50 ans.

Ils sont généralement douloureux et peuvent occasionner des picotements ainsi qu’un transit intestinal lent et douloureux. Les hémorroïdes peuvent apparaitre à cause d’une grossesse, du surpoids, d’un manque d’activité physique ou d’un déficit en fibres et eau.

Inclure des aliments fermentés dans votre régime alimentaire

Les aliments fermentés font partie du régime alimentaire à adopter si vous souffrez d’hémorroïdes. Parmi ces aliments, on trouve deux excellentes options : le kéfir et le yaourt. Selon une études menée en 2014, ces deux produits sont riches en probiotiques qui favorisent la santé intestinale et améliorent les capacités auto-immunitaires de votre corps.

Grâce à la consistance du kéfir, vous pourrez maintenir votre corps hydraté tout en stimulant le transit intestinal. En effet, si vous souffrez d’hémorroïdes, cela provoque des douleurs.

Souvenez-vous : vous devez adopter plusieurs aliments fermentés pour avoir un régime alimentaire varié et ne pas manger toujours la même chose.

Fruits et légumes

Un élément important à prendre en compte lorsque vous souffrez d’hémorroïdes est la quantité de fibres que vous consommez. Lorsque vous en consommez beaucoup, votre corps aura plus de facilités à nettoyer le tractus digestif.

les légumes et les fruits pour lutter contre les hémorroïdes

Cependant, nous ne consommons pas toujours les fibres qu’il faut, c’est pour cela que les douleurs persistent. Il faut consommer une grande variété de fruits et légumes lors de vos repas.

Ces deux groupes contiennent des nutriments qui vont améliorer la capacité du système immunitaire et des liquides qui vont favoriser le transit intestinal.

Tous les légumes constituent une excellente option. Pour les fruits, ceux qui contiennent le plus de fibres sont :

  • La pomme
  • Les mûres
  • Les poires
  • L’avocat

Il faut également consommer des fruits et légumes de saisons et frais. Vous éviterez ainsi de consommer des conservateurs et autres produits chimiques qui vont abîmer votre estomac.

A lire : Les pommes de terre Alfredo

Graines de blé complet

Un autre ingrédient indispensable à ajouter dans votre régime alimentaire sont les graines de blé complet. Il s’agit de la principale source de fibre que vous pouvez trouver sur le marché. De plus, ces graines vont vous apporter des micro-nutriments qui ont tendance à se perdre lorsqu’ils sont transformés pour obtenir les farines fines.

le quinoa pour lutter contre les hémorroïdes

De façon générale, les besoins d’un adulte en fibres se situent entre 21 et 38 grammes par jour. Bien que cela soit une petite quantité, il est rare de l’atteindre.

Quelles sont les céréales et les graines qui contiennent le plus de fibres ?

  • Pour obtenir 2,8 g de fibres, il faut consommer 1 cuillerée de graines de lin (15 g)
  • 100 gramme d’orge (1 tasse) apportent 1,6 g de fibres
  • Avec la moitié d’une tasse d’avoine (100 g), vous obtenez 14,5 g de fibres
  • Avec une moitié de tasse de son de blé, vous obtenez 14,5 de fibres
  • Pour obtenir 15,1 g de fibres, il faut consommer 1/2 tasse de seigle (100 g)
  • Une demie-tasse de sarrasin (100 g) apporte jusqu’à 10 g de fibres
  • Avec une demie tasse de maïs (100 g), on peut obtenir 7,3 g de fibres
  • Si vous voulez profiter des fibres du quinoa, avec 100 grammes (1/2 tasse), vous pourrez obtenir 7 g de fibres
  • Enfin, 100 g d’amarante (1/2 tasse) contient 6 g de fibres

Idéalement, il faudrait ajouter une portion de ces céréales dans chaque repas. Essayez de les inclure dans vos smoothies et vos salades ou de les mélanger dans vos yaourts.

Boire beaucoup d’eau

Un autre facteur important à prendre en compte est la consommation d’eau. Il faut idéalement boire 8 verres d’eau. A cela, vous pouvez rajouter :

  • Infusions ou tisanes
  • Jus de fruits naturels (attention au sucre)
  • Thé
  • Lait

A lire également : Comment préparer 5 infusions médicinales pour nettoyer le côlon naturellement

Idéalement, il faudrait éviter :

  • Les boissons contenant de la caféine
  • Les boissons alcoolisées
  • Les boissons contenant trop de sucre et d’édulcorants

Ce dernier type de boissons ne vous hydrate pas autant que l’eau, peut vous faire prendre du poids, et contient des éléments qui vont rendre plus difficile le transit intestinal.

Avec toutes ces informations, il vous sera dorénavant plus facile d’adopter un régime alimentaire varié. Que pensez-vous de cette liste ? Quels sont les aliments qui fonctionnent le mieux pour vous ?

 

 

A découvrir aussi