10 effets possibles du resvératrol sur la peau

1 novembre 2020
Le resvératrol possède d'innombrables propriétés bénéfiques pour la santé. Il s'agit d'un grand allié pour les soins cutanés. Connaissez-vous ses effets ? Nous les détaillons ci-dessous.

Le resvératrol est présent naturellement dans certains fruits et légumes, notamment dans la peau des raisins, des fruits secs et particulièrement dans le vin rouge. Il possède des effets positifs pour la peau, aussi bien d’un point de vue esthétique que dans le traitement de pathologies spécifiques.

Par ailleurs, il s’utilise dans les compléments alimentaires et dans les crèmes cosmétiques. Sa consommation par voie orale se tolère bien, est sûre et non toxique. De plus, l’application topique de crèmes avec du resvératrol est sans danger. Cependant, les crèmes dont la concentration est supérieure à 0,5 % provoquent généralement une irritation.

Effets du resvératrol sur la peau

Le resvératrol possède de multiples propriétés biologiques, parmi lesquels des activités antioxydantes, cardioprotectrices, neuroprotectrices, anti-inflammatoires et anticancérigènes. Dans cet article, nous énumérons les 10 effets de cette substance liés au tissu cutané.

1. Un antioxydant pour l’élimination des radicaux libres

Le resvératrol est considéré par beaucoup comme une molécule anti-âge. Il fonctionne comme un double antioxydant qui peut neutraliser les radicaux libres et augmenter la capacité intrinsèque de l’organisme à s’en débarrasser. Le resvératrol topique, combiné à la baicaline et la vitamine E, sont des ingrédients cosmétiques qui peuvent s’utiliser pour le rajeunissement de la peau.

Verre de vin rouge.

“Le vin rouge est une source naturelle de resvératrol.”

2. Le resvératrol, un anti-âge

La revue Journal in Drugs of Dermatology a mené des études qui ont montré une amélioration significative des signes suivants associés au vieillissement de la peau :

  • Rides et ridules.
  • Fermeté et élasticité de la peau.
  • Laxité cutanée.
  • Hyperpigmentation.
  • Luminosité et rugosité de la peau.

D’autre part, le rôle du resvératrol dans la prévention du photovieillissement est encore à l’étude. Grâce à des modèles expérimentaux, la substance est comparée à d’autres antioxydants utilisés dans les produits de soins de la peau. On obtient ainsi une meilleure idée de son efficacité.

3. Dépigmentation

Le resvératrol est un inhibiteur direct et indirect de la tyrosinaseIl s’agit donc d’un agent prometteur pour le traitement de troubles pigmentaires, compte tenu de ses divers effets sur la formation de taches sur la peau.

Toutefois, malgré les preuves abondantes en laboratoire, il existe peu de données provenant d’études humaines. D’autres essais cliniques sont nécessaires pour démontrer son efficacité et sa sécurité totale.

Lisez également : Taches sur le visage: causes, types et traitements

4. Le resvératrol améliore l’acné

L’American Journal of Clinical Dermatology a montré des résultats positifs dans ses études sur le gel de resvératrol pour l’acné. Néanmoins, des tests supplémentaires de son efficacité à différentes concentrations et formulations sont nécessaires pour déterminer la formule appropriée pour une approche adéquate.

L’acné vulgaire est une maladie de l’unité pilo-sébacée, caractérisée par une réaction immunitaire inflammatoire à la bactérie Propionibacterium acnes (P. acnes). Le resvératrol a démontré une activité antibactérienne soutenue contre ce microbe.

5. Un complément anti-inflammatoire

Les dermatoses inflammatoires représentent le problème clinique le plus commun en dermatologie. En raison des sérieux effets secondaires des immunomodulateurs tels que les glucocorticoïdes et le tacrolimus, les alternatives sûres et efficaces sont très demandées. Ces crèmes actuellement disponibles provoquent des réactions que les patients et les médecins souhaitent éviter.

Bien qu’il n’existe encore peu ou pas de preuves qu’il puisse inhiber l’inflammation cutanée chez les êtres humains, les bienfaits anti-inflammatoires du resvératrol furent bien démontrés chez les souris souffrant de dermatoses inflammatoires. Compte tenu de cet effet, il semble évident qu’un usage superlatif du composé devrait être la prévention du cancer de la peau.

6. Un anticancérigène

Le stress oxydatif est l’un des principaux responsables du développement du cancer de la peau, tel que le mélanome. Par conséquent, des antioxydants, dont le resvératrol, ont été utilisés pour prévenir et traiter cette pathologie oncologique.

L’une de ces données fut prise dans des études publiées dans International Journal of Molecular Sciences. Dans l’ensemble, le resvératrol présente une activité anticancérigène possible tant in vivo qu’in vitro.

7. Le resvératrol pour la régénération épidermique

L’application topique de resvératrol accélère la régénération cutanée après les procédures de peeling en augmentant la production de collagène. Il diminue ainsi l’irritation occasionnée par le gommage et les rougeurs de la peau.

Il a été démontré que les formulations avec cette substance peuvent stimuler la prolifération des fibroblastes et contribuer à l’augmentation de la concentration de collagène III. Ces deux substances participent au processus de cicatrisation.

8. Protection contre les ultraviolets (UV)

L’exposition excessive aux rayons UV entraîne des coups de soleil, un photovieillissement ainsi qu’un cancer de la peau. Des études in vivo et in vitro ont révélé que le resvératrol protège la peau des radiations UV. En plus du rayonnement UVA, il protège également les kératinocytes (cellules de la peau) des dommages induits par les rayons UVB.

Découvrez aussi : 4 effets néfastes du soleil sur la peau

9. Les chéloïdes

Les études de Bioscience, Biotechnology and Biochimique évoquent les bienfaits du resvératrol pour les chéloïdes. Un chéloïde est une cicatrisation exagérée de la peau avec une surcroissance des fibres et des cellules impliquées.

Le resvératrol induit l’apoptose des fibroblastes de chéloïdes, parallèlement à une réduction des niveaux d’expression de l’ARNm pour le collagène 1 et le procollagène 3, tout en augmentant l’expression de SIRT1. Autrement dit, le mécanisme exacerbé qui aboutit à des formes anormales de cicatrisation est ralenti, voire arrêté.

Cicatrice chéloïde.

“Les chéloïdes sont des cicatrices exacerbées par l’organisme dans une tentative de guérison exagérée.”

10. Le resvératrol pour les lésions cutanées

La cicatrisation des lésions cutanées implique la prolifération des fibroblastes et des kératinocytes, ainsi que le dépôt de collagène. Plusieurs observations ont suggéré que, sur des plaies animales, le resvératrol stimule la multiplication cellulaire. Ce qui accélère le processus.

Le resvératrol, ce qu’il faut retenir…

Cette substance s’utilise de plus en plus en cosmétologie et en dermatologie. Même s’il existe de nombreuses preuves in vitro et in vivo qu’il pourrait être un agent thérapeutique prometteur, les essais cliniques doivent encore confirmer son potentiel.

Cependant, le futur est encourageant pour le resvératrol. Notamment en ce qui concerne la cicatrisation et la protection du tissu dermique face aux agents externes tels que les rayons UV. Enfin, il est préférable de consulter un professionnel pour s’assurer de son utilisation correcte jusqu’à ce qu’il y ait davantage de preuves.

  • Boo YC. Human Skin Lightening Efficacy of Resveratrol and Its Analogs: From in Vitro Studies to Cosmetic Applications. Antioxidants (Basel). 2019;8(9):332. Published 2019 Aug 22. doi:10.3390/antiox8090332
  • Farris P, Yatskayer M, Chen N, Krol Y, Oresajo C. Evaluation of efficacy and tolerance of a nighttime topical antioxidant containing resveratrol, baicalin, and vitamin e for treatment of mild to moderately photodamaged skin. J Drugs Dermatol. 2014;13(12):1467-1472.
  • Castaño Amores, Celia, and Pablo José Hernández Benavides. “Activos antioxidantes en la formulación de productos cosméticos antienvejecimiento.” Ars Pharmaceutica (Internet) 59.2 (2018): 77-84.
  • Fabbrocini G, Staibano S, De Rosa G, et al. Resveratrol-containing gel for the treatment of acne vulgaris: a single-blind, vehicle-controlled, pilot study. Am J Clin Dermatol. 2011;12(2):133-141. doi:10.2165/11530630-000000000-00000
  • Pezzuto JM. Resveratrol: Twenty Years of Growth, Development and Controversy. Biomol Ther (Seoul). 2019;27(1):1-14. doi:10.4062/biomolther.2018.176
  • Ko JH, Sethi G, Um JY, et al. The Role of Resveratrol in Cancer Therapy. Int J Mol Sci. 2017;18(12):2589. Published 2017 Dec 1. doi:10.3390/ijms18122589
  • Berce C, Muresan MS, Soritau O, et al. Cutaneous wound healing using polymeric surgical dressings based on chitosan, sodium hyaluronate and resveratrol. A preclinical experimental study. Colloids Surf B Biointerfaces. 2018;163:155-166. doi:10.1016/j.colsurfb.2017.12.041
  • Zeng G, Zhong F, Li J, Luo S, Zhang P. Resveratrol-mediated reduction of collagen by inhibiting proliferation and producing apoptosis in human hypertrophic scar fibroblasts. Biosci Biotechnol Biochem. 2013;77(12):2389-2396. doi:10.1271/bbb.130502
  • Chen ML, Li J, Xiao WR, et al. Protective effect of resveratrol against oxidative damage of UVA irradiated HaCaT cells. Zhong Nan Da Xue Xue Bao Yi Xue Ban. 2006;31(5):635-639.