10 traitements naturels pour soigner une vessie incontinente

18 mai 2014
Le surpoids peut atténuer l'élasticité des muscles de la vessie, et provoquer par conséquent une incontinence urinaire. Il existe des exercices pour le pelvis qui permettent de renforcer ces muscles.

Une vessie incontinente peut nous mettre dans des situations fort embarrassantes, surtout si l’on tient compte qu’une simple toux, un éternuement, un éclat de rire ou un mouvement brusque peuvent provoquer une fuite d’urine. Si vous avez des difficultés à vous retenir lorsque l’envie d’uriner vous presse, il se peut que vous souffriez d’une incontinence urinaire. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des remèdes naturels comme les traitements naturels suivants pour soigner une vessie incontinente !

1. Établir un contrôle de l’ingestion de liquides

De la même façon que l’on note tous les aliments que l’on consomme lors d’un régime alimentaire, dans ce cas, vous devez faire une liste des boissons que vous absorbez chaque jour pour vous faire une idée concrète de ce que vous avez l’habitude de boire, du moment auquel vous buvez (c’est-à-dire avant de dormir, etc.), et pour savoir quelles sont les boissons qui vous causent des problèmes (par exemple, le café ou les sodas).

2. Le Gosha-jinki-gan contre la vessie incontinente

Certaines études importantes menées au Japon ont établi une relation entre le gosha-jinki-gan, un remède à base d’herbes, et une diminution de la fréquence des urines, des contractions de la vessie et de la miction nocturne, chez les hommes comme chez les femmes.

3. Entraîner la vessie

Douleur à la miction

L’entraînement de la vessie est le traitement non médical le plus indiqué pour la vessie incontinente. Il s’agit d’entraîner votre vessie à retenir l’urine plus longtemps avant d’aller aux toilettes.

4. La plante buchu

La plante buchu est un remède à base de plantes que l’on utilise beaucoup en Afrique du Sud pour soigner les infections de la vessie et les infections des reins ; elle a des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et diurétiques qui purifient et qui guérissent le système urinaire.

5. Les couches absorbantes

Il ne s’agit pas d’un traitement mais d’une solution provisoire ; tant que vous n’avez pas appris à contrôler le besoin urgent d’uriner, vous pouvez utiliser des couches absorbantes que l’on porte dans ses sous-vêtements pour recueillir et absorber les fuites accidentelles.

6. Le coeur de palmier sauvage

Des études scientifiques ont établi un lien entre les propriétés anti-inflammatoires du coeur de palmier sauvage (Serenoa repens) et la diminution du besoin urgent d’uriner, en particulier dans le cas des hommes qui ont une prostate hypertrophiée.

7. Des exercices du plancher pelvien

Ils sont également connus sous le nom d’exercices de Kegel ; ces exercices du plancher pelvien ont pour mission de fortifier les muscles qui contrôlent la miction et son écoulement.

8. La vitamine C

Agrumes

Les compléments en vitamine C sont recommandés pour leur capacité à combattre le stress oxydant qui peut irriter les nerfs qui entourent la vessie, ce qui peut aboutir à une incontinence de l’urine.

9. Perdre du poids

L’obésité est mauvaise pour les articulations car celles-ci doivent supporter un excès de poids, et de la même façon, elle réduit l’élasticité des sphincters de la vessie et peut provoquer une incontinence urinaire. Perdre du poids aide à minimiser ces affections !

10. La quercétine

Souvent recommandée par les médecins naturopathes, la quercétine est un anti-inflammatoire naturel qui permet de réduire le besoin urgent d’uriner de la vessie incontinente.

A découvrir aussi