13 raisons pour lesquelles vous pouvez avoir des ampoules sur la peau

Les ampoules correspondent à un mécanisme de défense contre les blessures au niveau de la couche superficielle de la peau.
13 raisons pour lesquelles vous pouvez avoir des ampoules sur la peau
Mariel Mendoza

Rédigé et vérifié par la médecin Mariel Mendoza.

Dernière mise à jour : 10 août, 2022

Les ampoules sont des plaques de peau surélevées et remplies de liquide qui peuvent apparaître pour un certain nombre de raisons. Elles sont situées dans l’épiderme (la couche la plus superficielle de la peau) et constituent un mécanisme de défense contre les agressions.

C’est une lésion avec œdème, qui est surélevée, palpable et circonscrite. Elle contient du liquide qui, dans des conditions normales, est de couleur claire.

D’un point de vue technique, on utilise le terme ampoules lorsque la lésion est supérieure ou égale à 0,5 centimètre de diamètre. On parle de vésicules si la taille est plus petite.

A quoi ressemblent les ampoules sur la peau ?

Les ampoules apparaissent comme des poches remplies d’un liquide clair presque transparent sous la couche la plus superficielle de la peau. En raison du processus inflammatoire sous-jacent, la zone environnante peut être rouge.

Quand elles sont pleines de sang, le liquide est rouge ou noir. Des symptômes de douleur, une zone environnante chaude et un liquide purulent (vert ou jaune) suggèrent une infection.

Lorsque des ampoules apparaissent dans des endroits inhabituels, tels que les paupières ou les parties génitales, il est conseillé de consulter un médecin. Il en est de même lorsqu’elles sont causées par des brûlures, des engelures ou une réaction allergique.

Les ampoules éclatent ou se rompent spontanément, et le liquide sèche pour former une croûte jaune vif. Il ne faut pas les briser manuellement, car leur mission est de protéger la couche la plus superficielle de la peau pendant la guérison de cette dernière.

Dans la plupart des cas, les ampoules s’égouttent d’elles-mêmes en 1 à 2 semaines. Il n’est donc pas toujours nécessaire de consulter un médecin. Si la cause est connue, l’idéal est de recouvrir les ampoules d’un bandage pour éviter les frottements.

Ampoules sur la peau.
Lorsque des ampoules apparaissent à cause d’une brûlure, une consultation spécialisée est nécessaire pour déterminer la voie à suivre.


Les raisons à l’origine des ampoules sur la peau

Les ampoules cutanées ont diverses causes. Nous en listons 13 ci-dessous, celles qui s’avèrent être les plus fréquentes.

1. Les boutons de fièvre

Les boutons de fièvre surviennent après une exposition au virus de l’herpès simplex de type 1. Cet agent reste indéfiniment sur les nerfs, et divers déclencheurs (stress, fièvre ou exposition prolongée au soleil) peuvent provoquer sa réactivation avec formation d’une ampoule.

Cela commence généralement par une sensation de brûlure, des picotements, une sensibilité au niveau de la lèvre ou près de la bouche. Les ampoules sont généralement très douloureuses. Lorsqu’elles sont récurrentes, elles ont tendance à occuper la même place. Ds symptômes similaires à ceux du rhume peuvent apparaître, tels que des ganglions lymphatiques enflés, des douleurs musculaires et un malaise général.

Lorsque les ampoules drainent le liquide, ce dernier peut propager le virus par contact direct (baisers, sexe oral) ou par contact avec des vecteurs passifs (ustensiles de cuisine, articles de soins personnels).

Ces boutons disparaissent spontanément. Cependant, la guérison peut prendre plus de 2 semaines. C’est pourquoi des antiviraux topiques sont recommandés.

2. L’herpès génital

L’herpès génital est une infection sexuellement transmissible causée par le virus de l’herpès simplex 1 et le virus de l’herpès simplex 2. C’est l’une des raisons à l’origine des ampoules cutanées douloureuses. Avant son apparition, la zone touchée présente des brûlures, des démangeaisons et des picotements.

Après la rupture des ampoules, ces dernières évoluent généralement vers des ulcères douloureux. Ce liquide est capable de transmettre le virus par contact direct.

L’herpès génital n’a pas de traitement définitif. Il ne peut pas être éradiqué, mais il est possible de contrôler et de limiter ses crises aiguës à l’aide de médicaments antiviraux.

3. La gale

La gale, produite par le parasite Sarcoptes scabiei, se caractérise par une éruption érythémateuse où se trouve une petite vésicule remplie de liquide. Cette dernière est plus fréquente dans les zones des plis, où il y a plus d’humidité (poignets, entre les doigts, sous les aisselles ou autour de la taille). Cette maladie se transmet par contact cutané prolongé, ou à travers des vêtements contaminés.

4. L’impétigo

L’impétigo est l’infection des couches superficielles de la peau par des streptocoques ou staphylocoques, deux familles de bactéries. Les blessures apparaissent le plus souvent sur le visage ou les extrémités.

Il se manifeste par des ampoules qui éclatent, laissant une croûte couleur miel. Les autres symptômes sont une rougeur autour de la lésion et des démangeaisons généralisées.

Le traitement repose sur des antibiotiques oraux. Par voie topique, pour améliorer les symptômes, des crèmes au menthol ou des anesthésiques tels que la pramoxine peuvent être utilisées.

5. La varicelle

La varicelle se caractérise par l’apparition d’ampoules. Cette infection virale se transmet par la toux, les éternuements ou le contact avec les ampoules.

L’éruption cutanée provoque des démangeaisons. Les vésicules sont de différentes tailles, et prédominent sur le torse, le visage et le cuir chevelu. Ils se troublent, puis éclatent, laissant une croûte jaunâtre.

Il n’y a pas de traitement spécifique. Dans quelques cas, les antiviraux oraux sont indiqués.

6. Le zona

Cette éruption cutanée est causée par la réactivation du virus de la varicelle. Le virus ne disparaît pas du corps, il reste dans une zone spécifique des cellules nerveuses.

Lorsque la varicelle est réactivée, l’éruption qui peut survenir des années plus tard suit le trajet d’un nerf. Cette éruption cutanée est très douloureuse et se caractérise par l’apparition de multiples ampoules provoquant une douleur persistante et intense.

Elles sont auto-limitées à 7-10 jours mais, dans certains cas, des antiviraux oraux sont indiqués. La douleur d’une voie nerveuse ou d’un dermatome peut persister pendant des semaines, des mois ou des années.

7. Le pemphigoïde

Il s’agit d’un trouble dans lequel le système immunitaire attaque le corps, produisant une éruption cutanée principalement sur les extrémités et l’abdomen. Il peut affecter les muqueuses.

Il produit de grosses ampoules épaisses remplies d’un liquide clair ou d’un peu de sang. Quand elles se cassent, elles provoquent beaucoup de douleur. Il n’y a pas de traitement spécifique.

8. Le pemphigus vulgaire

Comme le cas précédent, il s’agit d’une maladie auto-immune. Mais elle diffère dans le fait que les ampoules démangent et se cassent plus facilement.

De plus, le contenu des ampoules est généralement du sang. Quand elles se trouvent dans la bouche et la gorge, elles causent beaucoup de douleur.

9. La dyshidrose ou pompholyx

Dans ce cas, il y a une éruption érythémateuse (rouge). Les ampoules apparaissent principalement sur les mains et les pieds. Elles sont grosses, rouges, douloureuses et très prurigineuses. Lorsqu’elles se cassent, elles laissent généralement des écailles sèches et craquelées.

La cause est inconnue, mais elle est plus fréquente lorsqu’il y a des antécédents de dermatite atopique. Il n’y a pas de traitement spécifique, mais les symptômes s’améliorent généralement avec des stéroïdes topiques.

10. Les brûlures

Dans les brûlures au deuxième degré, des ampoules très douloureuses, volumineuses et suintantes se forme. Elles doivent toujours être évaluées par un médecin.

11. La congélation

Causées par un froid extrême, ces ampoules cutanées sont plus fréquentes sur les doigts et les orteils, le nez, les oreilles, les joues et le menton. La peau est engourdie et craquelée, blanche et dure. La peau peut également devenir noire, perdre sa sensibilité ou former des ampoules remplies de sang.

12. La dermatite de contact

La dermatite de contact répond à un allergène. Dans ce cas, l’éruption a des bords tranchants et se trouve à l’endroit où l’individu est entré en contact avec l’agent responsable.

La peau devient rougeâtre, sèche et squameuse. De plus, des ampoules apparaissent qui éclatent et sèchent, formant ainsi des croûtes.

Dermatite de contact avec ampoules.
Il existe différents types de dermatite. Des ampoules apparaissent lorsque la couche superficielle de la peau est éliminée par la réaction allergique.

13. Les frictions

Dans ce cas, les ampoules sont la conséquence d’un frottement de la peau avec une surface irritante pendant une longue période de temps. Elles sont plus fréquentes au niveau des mains et des pieds. La guérison est spontanée. .



Les raisons à l’origine des ampoules cutanées sont-elles toutes graves ?

Les ampoules sont un mécanisme de défense de la peau pour protéger la couche endommagée tout en la maintenant isolée de l’environnement extérieur. Bien qu’elles puissent être très ennuyeuses, douloureuses et inconfortables, elles ne sont généralement pas le symptôme d’une maladie sous-jacente grave.

Cependant, en raison de leurs multiples causes, il n’existe pas de traitement spécifique. En cas de doute, il est conseillé de consulter un médecin.

Cela pourrait vous intéresser ...
10 bienfaits de l’acide hyaluronique pour la peau
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
10 bienfaits de l’acide hyaluronique pour la peau

L'acide hyaluronique est l'un des produits les plus recherchés pour le rajeunissement cutané. Quels sont les autres bienfaits de cet acide ?




Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.