3 stratégies pour lutter contre l’obésité

29 octobre 2020
L'obésité est devenue un problème de santé publique dans le monde. En raison de ses conséquences, il est important d'adopter des stratégies pour la combattre.

Quelles stratégies aident à lutter contre l’obésité ? L’obésité est une maladie chronique caractérisée par une accumulation excessive de graisse corporelle. Elle commence souvent dans l’enfance ou l’adolescence, bien qu’elle puisse survenir à tout âge.

Elle est considérée comme multifactorielle, car elle peut avoir son origine dans la génétique, les problèmes médicaux ou le mode de vie. En ce sens, les programmes pour y faire face varient en fonction des besoins de chaque patient.

Cependant, à un niveau général, ils impliquent des changements dans les habitudes alimentaires et une augmentation de l’activité physique. Dans l’espace suivant, nous partageons 3 recommandations pour lutter contre l’obésité.

Stratégies pour lutter contre l’obésité

Les patients obèses sont plus susceptibles de développer d’autres problèmes de santé : maladie cardiaque, diabète, hypertension artérielle ou arthrite, entre autres. À leur tour, ces pathologies facilitent la progression du trouble et aggravent son pronostic.

Heureusement, la perte de poids sous surveillance médicale améliore ou prévient les complications liées à l’obésité. Cette condition vous affecte-t-elle ? Découvrez ci-dessous une série de stratégies qui soutiennent votre traitement. Mettez-les en pratique !

1. Faites de l’exercice régulièrement

Selon des chercheurs de l’Université George Washington et de la Yale School of Medicine, avoir une routine d’exercice régulière est un élément important du traitement de l’obésité.

Lutter contre l'obésité passe par de la pratique sportive.
Pour lutter contre le surpoids, vous devez lutter contre un mode de vie sédentaire et pratiquer fréquemment une activité physique.

Bien qu’il ne soit pas facile de mettre de côté un mode de vie sédentaire, commencer à faire une activité physique modérée favorise le contrôle du poids et aide à prévenir les problèmes associés à cette maladie.

Comment devriez-vous faire ?

  • Commencez par faire 150 minutes d’exercice physique par semaine. Et, lorsque vous gagnez en endurance physique, augmentez-la à 300 minutes ou plus selon la capacité dont vous disposez.
  • Optez pour différents types de routine d’entraînement ou d’activités sportives. Le plus important est d’être cohérent et d’augmenter votre intensité à mesure que votre condition physique s’améliore.
  • L’amélioration des habitudes de vie est également recommandée. Par exemple, prendre les escaliers, accélérer les travaux ménagers ou promener le chien plus longtemps, entre autres.

Cet article pourrait vous intéresser : 5 exercices à faire à la maison pendant le confinement

2. Maintenez une alimentation saine

Comme l’explique une enquête publiée par les Psychiatric Clinics of North America, une partie du succès du traitement de l’obésité dépend de l’alimentation. Par conséquent, il est essentiel de réduire l’apport calorique et d’adopter une routine saine.

Au contraire, les régimes drastiques et restrictifs doivent être évités ; car avec le temps, ils ne donnent pas de bons résultats. Bien qu’ils vous aident à perdre du poids en peu de temps, il y a une chance que vous récupériez les kilos perdus en raison de « l’effet rebond ».

Lutter contre l'obésité passe aussi par une alimentation saine.e
Un plan nutritionnel adéquat et adapté vous permettra de réduire la graisse corporelle de manière saine.

La meilleure façon d’atteindre un poids sain et équilibré reste avec un plan de perte de poids constant où le type de régime varie en fonction des besoins de chaque patient.

Dans cette direction, le médecin ou le nutritionniste peut considérer des aspects tels que l’âge, le degré d’obésité ou les maladies sous-jacentes. Cependant, ce qui suit est généralement conseillé :

  • Réduisez votre apport calorique total. La quantité moyenne est de 1 200 à 1 500 calories pour les femmes et de 1 500 à 1 800 pour les hommes.
  • Augmentez la consommation d’aliments de qualité nutritionnelle et peu caloriques : fruits, légumes, grains entiers, légumineuses et graines.
  • Mangez plus de protéines maigres : poulet, dinde et poisson.
  • Buvez des produits laitiers faibles en gras.
  • Préparez des collations saines à partir de noix, de yogourt naturel, de graines, de fruits, etc.
  • Limitez la consommation d’aliments malsains contenant du sucre, des farines raffinées, des graisses saturées, etc.

Découvrez aussi : Ce qui se passe dans votre corps lorsque vous mangez un Big Mac

3. Changer les comportements pour lutter contre l’obésité

Dans certains cas, les patients entrent dans un programme de changement de comportement. L’objectif principal de ce type d’aide est de modifier les comportements qui vous empêchent de maintenir un poids santé. De cette manière, les patients en viennent à comprendre que la perte de poids nécessite des changements permanents de mode de vie.

Les programmes de changement de comportement, également connus sous le nom de thérapies comportementales, sont généralement élaborés par un psychologue. Et, comme l’explique un article publié en 2012 par l’Indian Journal of Endocrinology and Metabolism, ce professionnel aide les patients à comprendre les risques de leur maladie et les situations qui les conduisent à mal manger.

Il est possible de se faire aider pour lutter contre l'obésité.
Parfois, l’obésité doit être traitée de manière comportementale pour lutter contre les mauvaises habitudes et promouvoir un mode de vie sain.

La thérapie peut être individuelle, en groupe ou en famille ; puisque le problème a tendance à toucher plusieurs membres. Le plan comprend des stratégies pour gérer les petits-creux, les situations stressantes et les autres émotions associées à cette maladie.

Et vous ? Oserez-vous commencer aujourd’hui ?

Luttez-vous contre l’obésité ? Appliquez les stratégies ci-dessus et commencez à atteindre un poids plus sain. Bien sûr, avant de commencer, il est important de consulter un médecin. Le spécialiste sera celui qui vous dira s’il existe d’autres options de traitement pour vous aider à surmonter la maladie.

  • Castelnuovo G, Pietrabissa G, Manzoni GM, et al. Cognitive behavioral therapy to aid weight loss in obese patients: current perspectives. Psychol Res Behav Manag. 2017;10:165–173. Published 2017 Jun 6. doi:10.2147/PRBM.S113278
  • DiPietro L, Stachenfeld NS. Exercise Treatment of Obesity. [Updated 2017 Aug 9]. In: Feingold KR, Anawalt B, Boyce A, et al., editors. Endotext [Internet]. South Dartmouth (MA): MDText.com, Inc.; 2000-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK278961/
  • Jacob JJ, Isaac R. Behavioral therapy for management of obesity. Indian J Endocrinol Metab. 2012;16(1):28–32. doi:10.4103/2230-8210.91180
  • Laskowski, E. R. (2012). The role of exercise in the treatment of obesity. PM and R. https://doi.org/10.1016/j.pmrj.2012.09.576
  • Makris A, Foster GD. Dietary approaches to the treatment of obesity. Psychiatr Clin North Am. 2011;34(4):813–827. doi:10.1016/j.psc.2011.08.004
  • Okay, D. M., Jackson, P. V., Marcinkiewicz, M., & Papino, M. N. (2009). Exercise and Obesity. Primary Care – Clinics in Office Practice. https://doi.org/10.1016/j.pop.2009.01.008
  • Qi L. Personalized nutrition and obesity. Ann Med. 2014;46(5):247–252. doi:10.3109/07853890.2014.891802
  • Swift, D. L., Johannsen, N. M., Lavie, C. J., Earnest, C. P., & Church, T. S. (2014). The role of exercise and physical activity in weight loss and maintenance. Progress in Cardiovascular Diseases. https://doi.org/10.1016/j.pcad.2013.09.012