5 exercices à faire à la maison pendant le confinement

19 mars 2020
En raison du confinement, les salles de sport et les centres d'activités sportives ont dû fermer leurs portes. Toutefois, cela ne constitue pas un obstacle à l'exercice. Découvrez quelques options à faire chez vous.

La plupart des activités étant suspendues en raison de la crise du coronavirus, le confinement augmente le risque de sédentarisme dans une partie importante de la population. C’est pourquoi le fait de connaître quelques exercices à faire à la maison est une mesure intéressante pour contribuer au bien-être physique et mental.

Rappelons que l’activité physique a des effets positifs sur la santé. Comme le souligne une publication dans Cold Spring Harbor Perpectives in Medicine, l’exercice est associé à une durée de vie prolongée. Il contribue notamment à réduire le risque de maladies chroniques, notamment les problèmes cardiovasculaires, le diabète et les affections pulmonaires.

De même, l’exercice contribue à la santé mentale et à la gestion des émotions, ce qui est tout à fait pertinent si l’on considère que la situation actuelle conduit à des états de panique, de stress et d’anxiété dans la population. Etes-vous motivé à faire de l’exercice chez vous ?

Exercices à faire à la maison pendant le confinement

En période de maladie, les habitudes qui aident à maintenir des défenses fortes prennent plus d’importance. Par conséquent, malgré le confinement, la recommandation générale est de continuer à faire du sport, bien que de préférence de façon modérée.

Une étude publiée dans le Journal of Sport and Health Science souligne que l’exercice physique contribue au maintien d’un bon fonctionnement du système immunitaire. Cela permet de réduire le risque d’infections.

Bien entendu, cela doit aller de pair avec une bonne alimentation et des habitudes de vie saines. En outre, il doit être adapté aux besoins de chaque personne, car tout le monde n’a pas la même capacité physique. En tout état de cause, compte tenu de la situation, il doit être clair que le but est d’accroître le bien-être et non d’atteindre certains objectifs.

Ces détails étant clairs, voyons maintenant les exercices que vous pouvez faire à la maison. Les personnes sédentaires peuvent y consacrer environ 20 minutes, tandis que celles qui ont suffisamment de résistance physique peuvent prolonger cette période jusqu’à 40 minutes.

1. La marche sur place

L’exercice de marche sur place est un moyen intéressant d’augmenter votre rythme cardiaque sans trop solliciter vos articulations. Cet exercice est recommandé au début de l’entraînement car il réchauffe les muscles et les prépare aux autres exercices.

Cet article peut vous intéresser : Les bienfaits de pratiquer un sport

2. Exercices à faire à la maison pendant le confinement : les burpees

Pendant le confinement, on peut faire des burpees à la maison

Les burpees sont considérés comme un exercice complet, car ils font appel à l’endurance, à la force et à la coordination. Selon les informations publiées dans le Health & Fitness Journal, il existe des preuves suggérant que ce type d’exercice contribue à améliorer la condition physique et à réduire la fatigue.

3. Les sauts : montées de genoux

Cet exercice permet d’augmenter le rythme cardiaque pendant le programme d’exercice. En outre, il contribue également à renforcer différents groupes musculaires du corps, notamment l’abdomen et les membres inférieurs. En général, c’est une activité qui combine le mouvement typique de la course à pied avec une montée de genoux accentuée.

4. Exercices à faire à la maison pendant le confinement : la planche en position de pompes sur les genoux

On peut faire la planche à la maison pendant le confinement

L’un des exercices à faire à la maison qui ne devrait pas manquer dans la routine est la planche. Bien qu’il y ait de nombreuses façons de le faire, y compris la plus classique, dans ce cas, c’est en position de pompe sur les genoux.

Comme elle engage plusieurs groupes de muscles, elle est idéale pour augmenter l’endurance. De plus, elle contribue à renforcer la paroi abdominale.

5. Le pont surélevé

Le pont surélevé est un exercice qui complète la routine afin de tonifier les fessiers. Cependant, en plus de cela, une étude publiée de le Brazilian Journal of Physical Therapy a déterminé qu’il contribue également à augmenter l’activité musculaire du tronc.

Découvrez : 7 choses à éviter quand vous souffrez d’anxiété

Recommandations pour faire ces exercices à la maison

Comme nous pouvons le voir, chacun de ces exercices présente des caractéristiques qui nous permettent de renforcer différents groupes musculaires et d’augmenter l’activité cardiovasculaire. Cependant, leurs effets ne s’obtiennent pas du jour au lendemain ou avec une seule pratique. Si nous voulons éviter les effets de la sédentarité pendant le confinement, il est essentiel de les pratiquer régulièrement.

Il est dont recommandé d’organiser les activités de la journée, tant professionnelles que celles de la maison, et d’allouer un espace exclusif pour faire ces exercices.

Comme nous l’avons dit, les routines entre 20 et 40 minutes sont très bien. De plus, il est bon de chercher un espace libre où vous pouvez les faire confortablement. C’est le moment de vous motiver !

 

  • Ruegsegger, G. N., & Booth, F. W. (2018). Health benefits of exercise. Cold Spring Harbor Perspectives in Medicine, 8(7). https://doi.org/10.1101/cshperspect.a029694
  • Williamson J, Pahor M. Evidence regarding the benefits of physical exercise. Arch Intern Med. 2010;170(2):124–125. doi:10.1001/archinternmed.2009.491
  • Nieman DC, Wentz LM. The compelling link between physical activity and the body’s defense system. J Sport Health Sci. 2019;8(3):201–217. doi:10.1016/j.jshs.2018.09.009
  • Klika, Brett & Jordan, Chris. (2013). High-intensity circuit training using body weight: Maximum results with minimal investment. ACSM’s Health and Fitness Journal. 17. 8-13. 10.1249/FIT.0b013e31828cb1e8.
  • Yoon JO, Kang MH, Kim JS, Oh JS. Effect of modified bridge exercise on trunk muscle activity in healthy adults: a cross sectional study. Braz J Phys Ther. 2018;22(2):161–167. doi:10.1016/j.bjpt.2017.09.005