4 remèdes naturels pour équilibrer le pH vaginal

· 27 juin 2018
La zone vaginale est une partie très délicate du corps des femmes. Pour cette raison, vous devez maintenir une excellente hygiène et garder un pH équilibré.

En conservant une parfaite hygiène intime et un pH équilibré, vous pourrez, entre autre, mieux prévenir les infections vaginales et autres troubles liés à cette zone intime. 

Découvrez aujourd’hui dans cet article, 4 remèdes naturels pour équilibrer le pH vaginal.

Qu’est ce que le pH vaginal ?

L’environnement vaginal contient de nombreux microorganismes qui vivent en équilibre et forment la flore vaginale. Celle-ci joue un rôle important dans la santé des femmes et permet de maintenir la zone vaginale légèrement acide (avec un pH normal de 3,8 à 4,5).

L’acidité du vagin aide à contrôler les bactéries et empêche la prolifération d’agents pathogènes qui préfèrent un pH plus élevé et qui peuvent provoquer des infections. Cet environnement acide protège efficacement le vagin contre les infections et les irritations car la majorité des micro-organismes nuisibles ne peuvent pas survivre à un pH bas.

Le pH (potentiel de l’hydrogène) de la peau vulvo-vaginale des femmes varie tout au long de leur vie.  Au cours de la période fertile, ce pH oscille entre 4,5 et 5. Avant les premières règles, il est pratiquement neutre (environ 7), une valeur que l’on retrouve à nouveau pendant la ménopause. Ce pH augmente également légèrement durant les règles et varie de 6,8 à 7,2. Par ailleurs, il est habituellement plus acide pendant la grossesse (4 à 4,5).

Certaines habitudes ou situations peuvent modifier l’équilibre naturel de la flore vaginale. Parmi celles-ci, nous trouvons généralement les suivantes :

  • Procéder à son hygiène intime avec des produits inappropriés
  • Porter des vêtements très serrés ou fabriqués avec des fibres synthétiques pouvant provoquer des réactions allergiques
  • Prendre certains antibiotiques
  • Utiliser des préservatifs
  • Mettre des déodorants intimes

Découvrez à présent comment maintenir un pH vaginal en parfait équilibre afin d’éviter de possibles infections vaginales.

Vous aimerez aussi découvrir cet article : 7 façons de détecter à temps et d’éviter les infections vaginales

Comment maintenir le pH vaginal en équilibre pour éviter les infections ?

Pour éviter les infections vaginales, il est nécessaire de maintenir une bonne hygiène personnelle.

Par ailleurs, vous devrez également prendre en compte les conseils et les recommandations suivantes :

  • Vous devez toujours nettoyer la région périnéale de l’avant vers l’arrière. De cette façon, vous pourrez éviter la colonisation du vagin et de l’urètre par les microbes de la région anale.
  • Lavez-vous de manière régulière avec des produits naturels. N’oubliez pas de bien nettoyer la vulve en séparant les lèvres, pour permettre aux zones des plis de rester parfaitement propres.
  • N’oubliez pas d’enlever, si vous les utilisez, des tampons vaginaux la nuit, car le risque d’oubli est assez fréquent. Une utilisation trop prolongée de ces produits peut provoquer de nombreux troubles et autres problèmes de santé.
  • Évitez les douches vaginales qui laissent la muqueuse sans protection. Celles-ci diminuent le mécanisme de nettoyage biologique du vagin en privant la muqueuse de la flore vaginale.
  • Portez des sous-vêtements perméables et évitez les pantalons trop serrés.
  • Il est recommandé d’éviter les pratiques sexuelles à risque, afin d’empêcher la transmission de maladies et de germes présents dans la zone génitale.

La normalisation du pH vaginal est un facteur décisif dans la prévention de la vaginite, notamment en cas de vaginite chronique ou récidivante.

Ne manquez pas aussi de lire cet article : 5 traitements pour combattre la vaginite naturellement

Remèdes naturels pour équilibrer le pH vaginal

Découvrez à présent plusieurs remèdes naturels pour équilibrer le pH vaginal. Notez-les bien !

1. Vinaigre de cidre de pomme

vinaigre de cidre de pomme pour équilibrer le pH vaginal

Le vinaigre de cidre de pomme est acide, c’est pourquoi il peut vous aider à équilibrer un pH trop alcalin.

Ce produit naturel possède la capacité d’éliminer les bactéries, les virus et les protozoaires. Par ailleurs, il favorise la colonisation de bonnes bactéries dans l’intestin et le vagin.

D’autre part, le vinaigre de cidre de pomme permet aussi de réparer l’équilibre naturel du pH et de contrôler les microorganismes non désirés.

Ingrédients

  • 3 cuillères à soupe de vinaigre de cidre de pomme (45 ml)
  • 2 tasses d’eau (500 ml)
  • 1 cuillère à café de miel (7,5 g)

Préparation

  • Ajoutez les 3 cuillères à soupe de vinaigre de cidre de pomme dans l’eau avec le miel.
  • Mélangez bien ce remède et buvez-le.

2. Yaourt pour réguler le pH vaginal

Les lactobacilles contenus dans le yaourt nous aident à combattre les microorganismes nuisibles et à maintenir le pH vaginal à un niveau optimal.

La consommation régulière de yaourt naturel peut empêcher votre flore vaginale de devenir trop alcaline.

Ingrédients

  • 7 yaourts naturels (1 par jour)

Comment procéder

  • Vous pouvez choisir de consommer un yaourt par jour ou de l’appliquer par voie topique sur la zone vaginale.

Vous aimerez aussi découvrir cet article : Des remèdes naturels contre les démangeaisons et les brûlures vaginales

3. Fenugrec pour équilibrer le pH vaginal

Le fenugrec est particulièrement bénéfique pour la santé des femmes. Cette plante favorise l’équilibre hormonal, ainsi qu’un cycle menstruel régulier. Sa consommation régulière peut aussi vous aider à maintenir votre pH vaginal stable.

Le fenugrec est une plante merveilleuse dont les graines aident à combattre de nombreux troubles. En particulier, le fenugrec peut aussi vous aider pour éliminer de possibles odeurs vaginales.

Ingrédients

  • Une poignée de graines de fenugrec (12 g)
  • 2 tasses d’eau (500 ml)

Préparation

  • Chauffez l’eau et ajoutez une poignée de graines de fenugrec.
  • Attendez que votre infusion bout, puis éteignez le feu et laissez reposer 7 minutes.
  • Après vous pourrez filtrer et servir cette infusion pour la boire.

Ne manquez pas de lire aussi cet article : Tout ce que vous devez savoir sur votre santé vaginale selon votre âge

4. Bicarbonate de sodium pour stabiliser le pH vaginal

L’une des causes de l’odeur vaginale est le déséquilibre du taux du pH de notre corps. Le bicarbonate de sodium peut vous aider à stabiliser le ph de votre organisme et à contrôler les possibles odeurs vaginales.

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude (9 g)
  • 2 tasses d’eau (500 ml)

Préparation

  • D’abord, ajoutez une cuillère à soupe de bicarbonate de sodium dans l’eau puis mélangez-le bien.
  • Pour cela, vous devez remuer constamment pendant 1 minute. Ensuite, vous pourrez boire ce remède.
  • Pour obtenir de bons résultats, vous devrez suivre ce traitement 3 fois par semaine.

Si vous remarquez que de mauvaises odeurs proviennent de votre zone intime, c’est qu’il existe un probable déséquilibre. Prenez donc les choses en main et adoptez des mesures d’hygiène correctes.

Vous pouvez aussi utiliser ces remèdes naturels pour améliorer l’équilibre de votre pH vaginal. De cette façon, vous pourrez mieux protéger votre flore vaginale et maintenir un taux de pH vaginal équilibré.

Ne manquez pas de découvrir également cet article : 6 facteurs qui nuisent à votre santé vaginale

La majorité des femmes se soucient d’avoir une bonne santé vaginale ; certaines préfèrent ne pas trop parler de ce sujet. Il est fondamental de maintenir certaines habitudes, afin d’éviter que certaines maladies se développent. Cette zone est protégée par une flore bactérienne, laquelle est chargée de créer une barrière contre les microorganismes à l’origine des infections. Pour cette raison, il est recommandé de savoir tout ce qui peut porter atteinte à la santé vaginale d’une façon ou d’une autre, afin d’éviter des complications. Découvrez dans cet article 6 facteurs qui nuisent à votre santé vaginale.