5 choses importantes que doit savoir une future maman

18 septembre 2019
Avant d'être mère, l'expérience de la maternité semble être une illusion parfaite. Cependant, il est important de savoir ces 5 choses que nous partageons ci-dessous.

« Il y a beaucoup de choses que je ne savais pas quand je n’étais encore qu’une future maman. » Combien de fois l’avons-nous entendu dire par des mères qui ont déjà leur bébé dans leurs bras ? Ce voyage passionnant de la vie nous réserve de nombreuses surprises auxquelles, dans certains cas, nous aurions aimé être préparées.

Dans cet article, nous partageons ce que vous ne savez pas avant de devenir maman et que seule l’expérience vous permet de savoir. Bien que chaque femme et chaque expérience soit unique, nous avons toutes de nombreux points en commun.

5 choses à savoir pour une future maman

1. Vous devrez vous pardonner beaucoup de choses

Tout d’abord, avant de devenir maman, vous avez une idée très superficielle de la maternité. Peu importe ce que les autres vous disent, vous ne saurez jamais ce que cela signifie tant que vous ne l’aurez pas vécu de première main. Parce que chaque cas est unique et que vous allez écrire votre propre histoire.

Même si vous apprenez tous les manuels et écoutez tous les conseils, le quotidien vous montrera que vous devrez avant tout vous laisser guider par votre instinct. Vous devrez vous pardonner beaucoup de choses que vous ne pourrez pas accomplir comme vous l’aviez prévu.

Toutes les mères ne ressentent pas le coup de foudre pour leur bébé. Parfois, le lien a besoin de plus de temps pour se créer. Mais ne vous blâmez pas, car l’important est que vous suiviez votre rythme naturel.

Lire aussi : Les 5 erreurs que nous commettons dans l’éducation de nos enfants

2. La relation du couple va changer

Un couple avec enfant

Deuxièmement, il est inévitable que la relation de couple change avec l’arrivée des enfants. Cependant, le changement ne doit pas nécessairement être en mal, mais c’est à nous de guider cette nouvelle étape pour qu’elle soit positive pour toute la famille.

Avant d’être mère, la vie tourne autour du couple et de la famille, du travail, etc. Mais après la naissance, toute l’attention se porte sur le nouveau-né, car il a besoin de soins 24 heures sur 24. Et tant que vous n’en faites pas l’expérience, vous ne savez pas à quel point c’est le cas.

Changements hormonaux, fatigue, sommeil, stress, soucis, prise de décision… Tout devient une épreuve pour le couple, qui devra affronter ce grand changement avec patience, affection et un grand sens du travail en équipe. En plus d’essayer d’entretenir le trésor de l’intimité et du romantisme.

3. Commencer le travail du plancher pelvien en étant encore une future maman

De toutes les recommandations que vous entendrez, ne sous-estimez pas celles qui ont trait au plancher pelvien. Cette partie de votre corps dont vous n’avez peut-être jamais entendu parler auparavant dépendra en grande partie de votre qualité de vie.

L’idéal est de connaître les exercices à l’avance. De fait, c’est beaucoup mieux si vous les apprenez avant la grossesse. La prise de conscience du plancher pelvien devient de plus en plus urgente, surtout chez les jeunes filles qui souffrent déjà de petites fuites urinaires. Par exemple, en éternuant ou en riant. Alors prenez cela très au sérieux.

4. Tomber enceinte n’est pas toujours facile

Il est certaines choses qu'une future maman doit savoir

De nombreuses femmes s’attendent à tomber enceintes au cours du premier mois. Cependant, cela se produit dans un faible pourcentage de cas, mais nous ne le savons que lorsque nous commençons à chercher de l’information parce que nous ne pensons pas être fertiles.

Les médecins recommandent de ne pas s’inquiéter avant d’essayer pendant au moins un an. Cependant, si nous voulons faciliter la conception, nous pouvons vous aider avec un calendrier des jours fertiles et un test d’ovulation, ainsi qu’une alimentation équilibrée et nutritive.

De plus, nous pouvons également effectuer des tests de routine pour détecter d’éventuelles déficiences. Cependant, le plus important est d’éviter l’anxiété et la frustration, en vivant cette étape avec espoir et optimisme.

Lire aussi : Comment calculer sa période de fertilité si son cycle menstruel est irrégulier ?

5. Vous voudrez retourner aux jours difficiles

Enfin, bon nombre des premiers jours ou des premières semaines avec votre nouveau-né seront certainement beaucoup plus intenses que vous ne l’aviez imaginé. Et ces moments ne seront pas toujours accompagnés d’émotions positives.

Mais, dans quelques années, vous vous souviendrez d’eux avec une grande nostalgie et voudrez même les revivre. Vous comprendrez l’expression « les jours sont longs mais les années sont courtes ». Alors apprenez et profitez de chaque instant.

 

  • Ferri Morales, A., & Amostegui azkúe, J. M. (2013). Prevención de la disfunción del suelo pélvico de origen obstétrico. Fisioterapia. https://doi.org/10.1016/s0211-5638(04)73110-7
  • Alemany, J., & Velasco, * Javier. (2005). Aspectos emocionales que rodean el nacimiento. Estado de la cuestión. Matronas Prof.
  • Barbieri, R. L. (2018). Female Infertility. In Yen & Jaffe’s Reproductive Endocrinology: Physiology, Pathophysiology, and Clinical Management: Eighth Edition. https://doi.org/10.1016/B978-0-323-47912-7.00022-6