5 conseils pour traiter la candidose cutanée

15 mars 2019
La candidose cutanée est une infection qui peut causer des troubles inesthétiques dans diverses régions de la peau. Découvrez pourquoi elle se développe et comment la combattre naturellement.

La candidose cutanée est un type d’infection qui prend naissance lorsque le champignon Candida albicans parvient à proliférer sur la peau. Ce micro-organisme est présent habituellement sur la peau sans causer de problèmes. Cependant, face à certaines altérations, il peut se développer et déclenche des symptômes inconfortables.

Au début, l’inconfort est supportable et ne cause généralement pas de problème majeur. Malgré cela, il est essentiel de la traiter, car l’infection peut se propager à d’autres parties du corps, ce qui la rend plus complexe. Que faut-il faire pour la combattre ?

Des conseils pour traiter la candidose cutanée

Le champignon Candida, dont plusieurs sous-types sont distingués, peut être potentiellement nocif pour l’organisme. Bien qu’il soit l’un des plus courants, certaines de ses variantes conduisent à des infections après s’être multipliées de façon disproportionnée. Si cela se produit sur la peau, une candidose cutanée peut faire son apparition.

Cette condition peut avoir différentes manifestations cliniques, selon son évolution et la réponse du système immunitaire de chacun. Cependant, à un niveau général, elle provoque généralement les symptômes suivants :

  • Éruptions cutanées ou ampoules
  • Taches rouges ou violettes
  • Taches blanches et écailleuses sur les zones affectées
  • Détachement de la peau avec écailles
  • Fissures dans la peau et saignements
  • Brûlure ou douleur
  • Rougeur
  • Boutons remplis de pus (pustules)

Son traitement repose principalement sur l’administration d’antifongiques à usage topique, sous forme de talc, de crèmes ou de lotions. Cependant, des médicaments oraux sont aussi parfois prescrits. Aussi, pour compléter le traitement, il est important de mettre en pratique quelques conseils. Découvrez-les immédiatement !

Découvrez cet article : Traitement de la candidose

1. Évitez de porter des vêtements mouillés

prévenir la candidose cutanée
L’humidité, avec l’environnement chaud du corps, crée un environnement adéquat pour la croissance du champignon.

Les maillots de bain et les vêtements d’entraînement transpirants sont les ennemis des personnes atteintes d’une candidose cutanée. C’est pourquoi, pendant que l’infection se poursuit, il est préférable de les éviter. Ces vêtements créent un environnement propice à la croissance des champignons. Par conséquent, après utilisation, les symptômes peuvent s’aggraver.

2. Portez des vêtements amples en coton

L’habillement peut contribuer grandement à soulager les symptômes de ces infections cutanées. Bien que cela puisse sembler un détail sans importance, le port de vêtements de coton amples minimise l’accumulation de sueur et bloque ainsi la croissance du Candida.

3. Évitez les savons parfumés

L’application de savons et d’autres produits parfumés peut altérer le pH naturel de la peau et aggraver les symptômes de candidose cutanée. Par conséquent, pour éviter les poussées d’infection, il est préférable d’utiliser des savons neutres, de préférence naturels.

4. Réduisez votre consommation de sucre

Qu’est-ce que la consommation de sucre a à voir avec la candidose cutanée ? Beaucoup ! Bien que la plupart des gens n’en soient pas conscients, l’hyperglycémie peut augmenter la résistance du Candida aux antifongiques. En consommant des produits sucrés, les pics de glucose augmentent et aggravent la susceptibilité aux infections.

Il est donc essentiel de limiter toutes les sources de sucre dans l’alimentation et d’adopter des habitudes pour stabiliser le glucose. Il est possible de réduire cette condition grâce à une activité physique régulière et à une alimentation saine, riche en fruits et légumes.

Lire aussi : 9 remèdes naturels pour traiter la candidose

5. Ajoutez de probiotiques à votre alimentation

Les probiotiques sont l’un des meilleurs compléments pour traiter le Candida et d’autres micro-organismes fongiques. Aussi appelées « cultures vivantes », ils ont la capacité d’augmenter les défenses naturelles, ce qui aide à prévenir la croissance incontrôlée d’agents pathogènes.

De fait, certaines recherches suggèrent qu’ils pourraient être aussi efficaces ou plus efficaces que certains antifongiques utilisés de façon conventionnelle. Mieux encore, plusieurs d’entre eux, comme le yaourt, sont sans danger et n’ont pas d’effets secondaires.

Quand consulter un médecin ?

traitement médical de la candidose cutanée
Un diagnostic précoce sera la clé d’un traitement efficace et rapide.

Si c’est la première fois que vous avez développé une candidose cutanée, il est préférable de consulter un médecin pour confirmer le diagnostic. Parfois, les symptômes sont semblables à ceux d’autres pathologies qui nécessitent plus de temps pour guérir. Pour cette raison, des tests supplémentaires peuvent être nécessaires.

La plupart des cas d’infection causés par le Candida sont légers et guérissent en peu de temps. Cependant, il est toujours préférable d’obtenir un traitement pour accélérer votre soulagement. Votre médecin peut vous prescrire des antifongiques ou des médicaments pour arrêter vos symptômes.

Il est également important de consulter un médecin s’il n’y a pas d’amélioration dans les 7 à 14 jours ou si les symptômes s’aggravent malgré le traitement. Les soins précoces sont essentiels pour prévenir l’apparition de problèmes plus graves.

Remarquez-vous des signes avant-coureurs de candidose cutanée ? N’hésitez pas à mettre en œuvre toutes les recommandations données. Si votre système immunitaire est affaibli, consultez votre médecin dès que possible.

 

  • Mandal, S. M., Mahata, D., Migliolo, L., Parekh, A., Addy, P. S., Mandal, M., & Basak, A. (2014). Glucose directly promotes antifungal resistance in the fungal pathogen, Candida spp. Journal of Biological Chemistry. https://doi.org/10.1074/jbc.C114.571778
  • Rodaki, A., Bohovych, I. M., Enjalbert, B., Young, T., Odds, F. C., Gow, N. A. R., & Brown, A. J. P. (2009). Glucose Promotes Stress Resistance in the Fungal Pathogen Candida albicans. Molecular Biology of the Cell. https://doi.org/10.1091/mbc.E09-01-0002
  • Hatakka, K., Ahola, A. J., Yli-Knuuttila, H., Richardson, M., Poussa, T., Meurman, J. H., & Korpela, R. (2007). Probiotics reduce the prevalence of oral Candida in the elderly a randomized controlled trial. Journal of Dental Research. https://doi.org/10.1177/154405910708600204
  • Mendonça, F. H. B. P., dos Santos, S. S. F., de Faria, I. da S., Gonçalves e Silva, C. R., Jorge, A. O. C., & Leão, M. V. P. (2012). Effects of probiotic bacteria on Candida presence and IgA anti-Candida in the oral cavity of elderly. Brazilian Dental Journal. https://doi.org/10.1590/S0103-64402012000500011
  • Kashem, S. W., & Kaplan, D. H. (2016). Skin Immunity to Candida albicans. Trends in Immunology. https://doi.org/10.1016/j.it.2016.04.007