5 erreurs en matière de punition des enfants

13 juin 2019
Il n'y a pas de règles sur la façon de discipliner les enfants. Pour cette raison, nous pouvons, en tant que parents, commettre des erreurs lorsqu'il s'agit de punir les enfants. Dans la suite de cet article, nous partageons 5 erreurs que vous devriez éviter.

L’application de sanctions est l’une des stratégies utilisées dans le cadre de la discipline. Cependant, la question des punitions suscite souvent l’inquiétude des parents car il n’y a pas de normes sur la manière de les administrer. Pour cette raison, dans cet article, nous partageons 5 erreurs de punition des enfants.

La discipline est nécessaire

Les enfants et les jeunes ont besoin de discipline pour développer leurs talents et acquérir des capacités productives. C’est précisément la famille qui enseigne aux enfants à socialiser.

Les parents sont ce trait d’union entre le sujet et la société. Cet environnement permettent de développer les bases de la personnalité et d’absorber les éléments de base de la culture.

punition

Cependant, le développement social des enfants va de pair avec l’éducation des comportements. Cela signifie que les enfants doivent parfois s’adapter aux normes et aux valeurs morales nécessaires pour vivre en harmonie au sein de la famille et de la communauté.

À ce stade, certains parents ont recours à des mesures disciplinaires telles que des sanctions. En quoi consiste cette stratégie ? Nous vous expliquons.

Qu’est-ce que la punition parentale

Découvrez cet article : 5 astuces maison pour faire baisser la fièvre de bébé

On la considère comme étant un groupe de mesures disciplinaires. Ces stratégies visent à corriger ou à réprimander pour réguler le comportement, dans ce cas, des parents aux enfants. De même, les punitions peuvent également aider à contrôler et à intervenir dans les comportements négatifs.

Erreurs lors de la punition d’enfants

Avant de signaler quelques erreurs en matière de punition des enfants, il est nécessaire de souligner que les punitions doivent être considérées comme des moyens éducatifs.

En d’autres termes, les mesures disciplinaires doivent favoriser le développement personnel. Ceci peut être réalisé par l’apprentissage des comportements négatifs, pour les éviter.

Cela ne signifie pas que le but des parents est d’imposer à leurs enfants le sens de l’obéissance par le biais de récompenses ou de punitions.

L’objectif de la discipline est plutôt que les enfants puissent intérioriser les valeurs morales et sociales.

D’autre part, il est important de préciser que les bonnes punitions n’endommagent pas les enfants sur les plans émotionnel, physique, intellectuel ou social.

erreur de punition

Au contraire, comme l’a indiqué le Dr Antonio Rodríguez Pérez dans son article « Principaux modèles de socialisation familiale », la discipline a pour objectif de stimuler « l’indépendance et l’individualité de l’enfant », de valoriser la communication ouverte et de reconnaître « les droits des uns et des autres ».

Quelles sont les erreurs à ne pas commettre quand il s’agit de punir les enfants ? Continuez votre lecture de cet article !

1. Ne pas respecter ni établir des limites et des règles précises

Dans un premier temps, il est essentiel de discuter avec vos enfants des normes et valeurs sociales et morales, ainsi que de leur importance d’un point de vue pratique dans votre vie.

De même, les enfants doivent connaître le comportement spécifique attendu par les parents en fonction de l’événement pour ne pas être puni par ignorance.

2. Imposer des punitions instantanément

Il est nécessaire de donner des avertissements pour apprendre à l’enfant à se maîtriser. De cette façon, nous lui permettrons de développer son raisonnement. Il apprendra également à prendre conscience de ses actes et des conséquences du non respect des règles.

Appliquer des punitions sur le moment n’est pas un acte affectueux et ne favorise pas l’internalisation des valeurs sociales et morales. Par conséquent, avertissez vos enfants avant des les punir.

3. Non-respect des sanctions ou application à des heures indéterminées

C’est souvent une autre erreur que l’on commet lorsqu’il s’agit de punir les enfants. Certains parents utilisent les punitions comme une menace pour que leurs enfants se calment. Ils laissent passer le temps et ne tiennent tout simplement pas leur parole.

De la même manière, il est probable que l’application de la punition soit parfois oubliée. Cela peut être dû à la négligence ou à la permissivité. Cependant, ces comportements ne profitent pas aux plus petits.

En effet, ils ne prendront pas l’autorité du père ou de la mère au sérieux. Donc, si vos enfants méritent d’être punis, soyez cohérents et agissez en expliquant clairement le motif.

4. Appliquer une punition inappropriée ou disproportionnée

La punition doit être cohérente et liée à la norme ou à la limite établie que l’enfant a oubliée. Par exemple, si le conflit a été généré par un ballon de football, la punition doit être liée à l’utilisation du ballon. En d’autres termes, la punition doit être conforme à la faute.

D’autre part, il convient de veiller à ce que la punition soit la plus juste possible. Elle doit être attribuée en fonction du niveau de gravité de la transgression.

Mais si la sanction dépasse l’ampleur de la transgression, l’enfant ne sera pas en mesure de la comprendre. Il sera frustré et les parents se sentiront coupables.

Lisez également : Comment faire un long voyage avec un bébé

5. Exécuter des châtiments corporels

Dans certains contextes, ce type de sanction continue d’être exercé en raison de son efficacité supposée. Cependant, il a été constaté que le châtiment corporel modifie le comportement de l’enfant.

La punition physique augmente les comportements antisociaux ou perturbateurs ainsi que le recours à l’agressivité. Ce qui, à son tour, les affectera plus tard, dans leur jeunesse et leur âge adulte.

Conclusions

Il est vrai que la punition n’est pas une action interdite. En fait, la sanction est présente dans de nombreux domaines de la vie adulte. Cependant, il faut faire attention à la manière dont elle est effectuée. Faire des erreurs en punissant les enfants peut être préjudiciable.

N’oubliez pas que la discipline ne doit pas dépasser les limites du respect de l’intégrité physique ou émotionnelle de vos enfants. Par conséquent, concentrez-vous sur la formation de leur conscience, plus que sur l’obéissance à des règles.

Vous verrez que, de cette manière, vous ne ferez pas qu’éduquer vos enfants. Vous les aiderez également à construire des fondations qui les guideront tout au long de leur vie.